Browsing Category "Marseille"

La Mairie du 1/7 confirme la la création de la place Louise Michel

Je me félicite que l’action que l’on a mené débouche sur cette décision avec une place rénovée au nom de Louise Michel.

Christian Pellicani

Élu du premier Secteur

La Marseillaise du 21 février 2018 : MARSEILLE
Louise Michel aura bientôt toute sa place dans la cité C’est un combat initié par
Christian PELLICANI et qui lui tient particulièrement à cœur.
Voir enfin le nom de cette révolutionnaire pleinement reconnu. Si la plaque existe
déjà, il y manque en quelque sorte le tampon officiel. Sabine Bernasconi, maire du 1/7 a confirmé « qu’il y aurait bien une place Louise Michel» à Belsunce. A quelques pas de l’hôtel où elle vécut ses derniers jours. « La rénovation de la place qui lui est dédiée est en cours et les travaux sont de belle qualité » . Dès que la commission d’attribution de noms sera  avertie de la fin des travaux,
l’inauguration officielle pourrait avoir lieu au mois de juin, ajoute Sabine Bernasconi. « Le nom est a été choisi à la demande d’un collectif d’habitants, de
commerçants et d’activistes, un peu politiques quand même !
Mais en même temps, il y a une vraie justification puisqu’elle a séjourné dans le quartier».
Et de reconnaître qu’elle a été « à l’écoute de ce collectif parce qu’en temps de maire de secteur, lorsqu’une telle volonté s’exprime, il faut pouvoir l’entendre et donner satisfaction à ceux qui la portent» . Et puis la maire de secteur affirme-» ressentir un
peu de solidarité féminine envers le personnage, engagé dans de véritables batailles pour la liberté, l’égalité hommes-femmes, la non discrimination. Des symboles qui
ont toute leur place dans le centre ville de Marseille»
N.F

J-3 : AVIS DE RECHERCHE : 7ème ARRONDISSEMENT, LA POSTE A DISPARU !

  JEUDI 22 FEVRIER 2018 – 18h00

Agora Guy Hermier

– angle Chateaubriand – S. Tobelem – 13007

RENCONTRE PUBLIQUE

 En présence de Christian PELLICANI, élu Métropolitain.

Quel avenir pour un service public de proximité ?

13 Fév
2018

Orientations Budgétaires de Marseille : Jean Marc Coppola fait un réquisitoire de la Politique de Gaudin sans concession !

Intervention de Jean Marc Coppola, FDG au CM de Marseille du 12 février 2018

 Rapport 26 ROB 2018       

Monsieur le Maire,

Les orientations budgétaires que vous présentez aujourd’hui ressemblent plus à un document de compilation d’intentions multiples et précipitées, qu’à un document préalable au budget 2018 qui sera proposé en avril prochain.

Ainsi en termes de projets et de réalisations, il est bien maigre.

Nous avons 55 pages de communication politique, pavés d’annonces, sans ambition réelle, ni réponse aux besoins sociaux des marseillaises et des marseillais.

55 pages marquées du sceau de l’austérité. Read more >>

Parcours des Fontaines : Espace publique mal traité, exemple de la Fontaine Wallace au réformé

Fontaine Wallace près du Kiosque à Musique au réformé

Fontaine Wallace près du Kiosque à Musique au réformé en Haut de la Canebière.

Les fontaines Wallace  sont des points d’eau potable publics, des fontaines qui se présentent sous la forme de petits édicules en fonte présents dans plusieurs villes dans le monde.

Dessinées par Charles-Auguste Lebourg, elles tiennent leur nom de Richard Wallace, le philanthrope britannique qui finança leur édification. Elles sont souvent associées par les étrangers à l’image de Paris, car c’est dans cette ville qu’elles furent implantées en premier et qu’on en trouve le plus en France.

Parcours des Fontaines : Calendrier des visites

La présence d’eau est nécessaire au développement de tous les êtres vivants. Cependant il est clair qu’aujourd’hui l’accès à l’eau n’est pas un droit partagé équitablement que ce soit au niveau mondial, national ou même dans notre ville.

C’est pourquoi, tous les seconds samedis du mois, le MNLE vous propose de découvrir le Parcours des Fontaines de Marseille.

A travers une ballade dans le centre-ville de Marseille passant par plusieurs fontaines l’association vous propose d’ouvrir une discussion sur l’accès public à l’eau.

 

Ainsi le MNLE vous invite à participer au Parcours des Fontaines de Marseille les samedis :

  • 10 Février
  • 10 Mars
  • 14 Avril
  • 19 Mai
  • 16 Juin

 

Rendez-vous à 10h au croisement de la rue Estelle et la rue d’Aubagne, départ à 10h30 pour découvrir ou redécouvrir 13 fontaines du centre-ville.

 

INSCRIPTIONS : comite.MNLE13@gmail.com

Corderie : Cri du Cœur de Jacques Peronne

Bonjour Christian,

J’ai apprécié ton intervention lors du débat à l’Ordre des Architectes (franchement décevant) d’hier soir, en dépit du numéro habituel de Rudy Ricciotti.  La réunion ayant tourné court, je n’ai pas eu le temps de m’exprimer :

– Quelle responsabilite? (concernant les vestiges de la Corderie et globalement l’état de la ville) Elle est celle des Marseillais eux-même qui persistent à élire aux commandes des incompétents quand ils ne sont pas des affairistes! On tourne autour du pot (de chambre). Archéologie, Patrimoine, Architecture, experts, voire Ministre, sans compter les organes des pouvoirs nationaux, territoriaux, personne n’a répondu au devoir de désobéir aux instances locales en les contrant frontalement. Pour les vestiges, la mobilisation serait devenue nationale et le quartier aurait été sauvé, car le recul s’amorce quand les enjeux politiques grossissent. Seul digne,  le milieu associatif s’est battu. Vainement. L’état a reculé devant un projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et on s’est couché devant celui d’un simple immeuble d’habitation sur un lieu reconnu d’une richesse exceptionnelle, à Marseille-Massilia. Read more >>

La CORDERIE refait surface à la Maison de l’ARCHITECTE à Marseille

Surprise !

L’ordre des Architectes a organisé une rencontre débat sur le dossier de La CORDERIE et la destruction d’une partie du Site Archéologique.

Le représentant de l’INRAP (Archéologie) est resté droit dans ses bottes et a défendu la position de la ministre qui a fait le choix d’un classement partiel du site archéologique pour permettre au Promoteur de réaliser son projet.

Les envolés de Rudy Ricciotti, architecte, intéressantes pour une large, ont en partie dédouané le principale coupable de ce gâchis en la personne du Maire de Marseille et des élus de sa majorité.

Trouble-fête, en tant qu’élu du secteur municipal concerné par ce dossier et plus largement en tant que membre de la commission urbanisme de la Métropole Aix-Marseille, j’ai rendu à César, Jean Claude Gaudin,  ce qui lui revient : le choix de vendre coût que cour l’espace Corderie à un promoteur pour poursuivre la gentrification de la Ville sans émotion devant le sacrifice des fouilles archéologiques.