Chaque année, un nouveau pays pourrait accueillir le Forum européen des alternatives du Parti de la Gauche Européenne (PGE)

La première édition se tiendra à Marseille en novembre 2017.

  L’idée d’un forum annuel a été retenue. De quoi s’agit-il?

C’est un projet très enthousiasmant qui vise à ouvrir un nouvel espace politique à l’échelle européenne. Inspirée du Forum de Sao Paulo, notre ambition est de regrouper un panel très large de partis de gauche, d’organisations syndicales et sociales, d’ONG, d’intellectuels, de mouvements citoyens de toute l’Europe, pour débattre, dégager des idées-forces, des actions communes visant l’émergence du « front commun des forces de progrès » évoqué plus haut. Il s’agit d’envoyer un signal, un espoir, à toutes celles et à tous ceux qui luttent, de travailler des convergences et des complémentarités entre des forces qui évoluent dans des secteurs différents, dans des pays différents, et qui aujourd’hui butent sur leurs limites bien qu’elles aient, au fond, une certaine visée commune : le progrès social, écologique et démocratique. Ce que nous proposons, c’est que, face aux dangers de la période, nous nous mettions « en tas », libérions notre créativité, concrétisions nos solidarités. Read more >>

(3) Déambulation Estivales 2017 : Cuni, Cuneo en Italie

La province de Cuneo s’étend dans la partie sud-occidentale du Piémont et confine à l’ouest avec la France et au sud avec la Ligurie.
Les Alpes avec le massif du Monviso et les collines des Langhe, du Roero et du Monferrato couvrent la plus grande partie du territoire, alors qu’au centre s’étend une vaste plaine traversée par le , le Tanaro et par d’autres fleuves.
La beauté du paysage est très variée: vallées riches en végétation, collines couvertes par les rangées de vignes. Le Parc Naturel des Alpes Maritimes, riche en lacs d’altitude dans lesquels se reflètent les sommets environnants et offre de panoramas inoubliables. Le Parc Fluvial Gesso-Stura et le Parc Fluvial du Pô Tratto Cuneese aux grandes valeurs offrent des visites très intéressantes parmi lesquelles la grotte du Rio Martino avec sa cascade spectaculaire.

Histoire :  

Coni (nom en français, piémontais et occitan, Cuneo en italien) est une ville de 55 714 habitants, chef-lieu de la province de même nom dans la région italienne du Piémont.

Fondée en 1198 sur un haut plateau au pied des Alpes maritimes, elle présente une forme de triangle au confluent de la rivière Stura di Demonte et du torrent Gesso. La vieille ville est bâtie selon un plan en damier à la pointe de ce triangle, de part et d’autre d’une rue médiane qui remonte au Moyen Âge (via Roma).

(1) Le temps des universités d’été approche

QcM ouvre le dossier de l’été

Université d’été est le nom généralement donné, en France, à un rassemblement de militants et de responsables d’un mouvement politique ou associatif sur quelques jours à la fin des vacances d’été, en général fin août début septembre. Y sont souvent conviés des universitaires, des intellectuels, des chercheurs et/ou des acteurs de la société civile pour des sessions de conférences, de débats et de formation. Ces journées ont pour but d’apprendre, d’approfondir ou de réfléchir aux projets du mouvement en question dans un cadre informel et détendu. Pour les partis, l’université d’été marque souvent la rentrée politique après la trêve estivale.

D’après La Croix, les universités d’été sont nées aux États-Unis « dans les années 1870 lorsque les universités ont décidé d’ouvrir leur campus l’été pour permettre aux professeurs des écoles primaires et secondaires de pousser leurs connaissances ». En France, « l’initiative prend une ampleur nouvelle quand dans les années 1970 dans la foulée de Mai 68 et pour redonner toute sa place au politique par une autre manière d’en faire, des réunions, des forums, des colloques où peuvent se rendre tous les militants sont mis en place »

23 Juil
2017

(2) Déambulations Estivales 2017 : Sarah et Nicolas GLACIER, CHOCOLATIER, CONFITURES

GLACIER, CHOCOLATIER, CONFITURES
Boutique de chocolats, confitures, sirops, nougats, pâtes de fruits et glaces le tout fait maison. Cette boutique est située sur le village, sur l’Allée de Verdun, juste à côté du square Vallaghé.

« Découvrez nos créations gourmandes uniquement réalisées par nos mains dans notre atelier.
Nous cultivons les fruits de notre verger et les transformons naturellement en confitures, sorbets, sirops, pâtes de fruits…. selon notre imagintation !Adresse
Allée de Verdun
06450 Saint-Martin-Vésubie

Contact
Tel. : 06 23 42 73 29
Mobile : 06 25 80 46 04

 

 

23 juillet clôture de l’université du PGE en Hongrie

L’université d’été du PGE investit l’Europe centrale et orientale

L’université d’été du Parti de la gauche européenne se tiendra cette année à Budapest en Hongrie, du 19 au 23 juillet prochains. Comme tous les ans, ce sera un moment de débat théorique et stratégique pour les forces de la gauche européenne, mais aussi de rencontres militantes, d’échanges sur les pratiques, de convivialité. Que nous nous établissions quelques jours dans le pays de Viktor Orban, qui plus est avec une journée entière consacrée au futur de l’Europe centrale et orientale, est un signal symbolique et politique fort. Dans un moment où la gauche de transformation sociale tarde à réapparaître dans ces pays, où le populisme d’extrême droite se mélange au néolibéralisme autoritaire au niveau des États et intergouvernemental (ex : le groupe de Višegrad qui fait pression dans les institutions européennes), il y a un enjeu de taille à examiner de près la situation et à réfléchir ensemble à la contre-offensive.

Les deux autres journées thématiques seront consacrées au projet alternatif pour l’Europe – son insertion dans la mondialisation capitaliste et les résistances, les différentes propositions de gauche qui se développent en Europe –, ainsi qu’à la paix – les migrations, les conflits et le rôle de l’UE. Deux sujets d’une actualité brûlante, après le Conseil européen de la semaine dernière, où Emmanuel Macron et Angela Merkel ont lancé une offensive commune sur le renforcement de la zone euro et le développement de la défense européenne.

Le programme, que vous pouvez consulter sur le site web du PGE http://www.european-left.org/fr contient plus d’une trentaine d’ateliers sur des sujets plus précis, des échanges sur les pratiques militantes, ainsi que des visites culturelles dans Budapest, dont une sortie en bateau sur le Danube et une visite des archives de György Lukacs, philosophe marxiste et sociologue hongrois.

Après la lourde séquence électorale que nous venons de traverser en France, une année chargée en activités militantes et en émotions, un peu de recul, de mise en perspective et de dépaysement ne feront pas de mal ! Dans le même temps, l’université revêt cette année une importance particulière pour les communistes français parce qu’il est important de partager notre expérience des bouleversements nationaux avec nos partenaires, et parce que nous accueillerons, les 10 et 11 novembre prochains, le premier forum annuel des forces progressistes d’Europe à Marseille. Un séminaire spécifique sera d’ailleurs dédié à la présentation du forum. Pour le pratico-pratique, toutes les inscriptions se font cette année individuellement par internet ici : http://www.european-left.org/fr/positions/nouvelles/inscription.

Anne Sabourin
Secteur Europe

En savoir plus : 

Le Parti de la gauche européenne est un parti politique européen créé au congrès constitutif des 8 et à Rome et dont les membres sont des partis socialistes, communistes, « rouge-verts » et d’autres partis démocratiques de gauche de l’Union européenne. Le parti permet aussi les adhésions à titre individuel pour les adhérents des partis membres. Son 1er congrès « ordinaire » s’est tenu à Athènes les 29 et .

Il est présidé successivement par Fausto Bertinotti (PRC), Lothar Bisky (Die Linke), Pierre Laurent (Parti communiste français) puis par Gregor Gysi depuis le congrès de Berlin (16-18 décembre 2016).

 

Espace Corderie : Une lumière à l’horizon, le classement du site

Par voie de presse (la Marseillaise du 22 juillet) on apprend que la visite du député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon (LFI) au ministère de la culture  pour la sauvegarde des vestiges grecs découverts à la faveur du chantier d’une opération immobilière (La Marseillaise des 13/06, 16/06 et 22/07) a été encourageante pour la suite du combat que nous menons depuis 2005 :. «Madame la ministre  a assurés que le site serait classé ».  C’était un premier pas et nous ne devons pas nous démobiliser.

 

 

21 Juil
2017

Démission du général de Villiers : Le Parlement dans le viseur d’Emmanuel Macron

Démission du général de Villiers : Le Parlement dans le viseur d’Emmanuel Macron

En poussant à la démission le général Pierre de Villiers, le Président de la République s’en prend en réalité au Parlement et à ses prérogatives. Ce qui est en cause n’est ni le fond ni la forme des propos tenus par l’ancien chef d’état-major des armées lors de son audition à huis clos devant la Commission de la Défense nationale de l’Assemblée mais le pouvoir des parlementaires de contrôler l’action de l’armée et le budget de la nation. Si la parole des militaires n’est plus totalement libre devant les représentants de la nation auxquels ils ont des comptes à rendre, cela signifie que notre pays, la République, est aux portes d’un changement de régime qui tourne le dos aux principes démocratiques qui sont les siens.

Le Parti communiste français considère que l’Assemblée nationale et le Sénat doivent jouer un rôle central dans la définition, la mise en œuvre et le contrôle de la politique de défense nationale et de sécurité collective de notre pays.  Read more >>

(2) Espace Progressiste Européen : suite du Congrès du PGE en Hongrie

QcM vous invite à lire et à vous abonner au quotidien Régional La marseillaise.

ALTERNATIVE. L’université d’été du Parti de la gauche européenne s’ouvrait hier par des échanges sur la montée du populisme à l’Est de l’Union, dont Viktor Orban est un des fers de lance.

« La Marseillaise : Les progressistes du continent ont rendez-vous en Hongrie BUDAPEST De notre envoyé spécial

Les membres des partis communistes, progressistes, rouges-verts confédérés dans le Parti de la gauche européenne ont choisi une terre de mission, la Hongrie, pour tenir leur université d’été. Objectif : nouer de nouvelles coopérations et impulser une dynamique continentale pour faire reculer les politiques néolibérales et le populisme. Read more >>