Rassemblement contre macron conférence de presse du jeudi 24 janvier au chic bar 45 rue Codaccioni 13007 Marseille

RASSEMBLEMENT CONTRE LA POLITIQUE DE MACRON

INVITATION À LA CONFÉRENCE DE PRESSE.

A l’initiative de Christian Pellicani, conseiller du premier Secteur (1/7), conseiller Métropolitain, nous construisons un collectif d’associations de la société civile (Femmes solidaires, MNLE), de militants syndicalistes (CGT) et partis politiques (Parti Communiste et Front de gauche) qui dénoncent les politiques du gouvernement. Alors que certains appellent à un soutien d’Emmanuel Macron dans cette période plus que tourmentée, restant sourds aux événements qui traduisent une crise économique et sociétale forte, il est impératif d’agir et de faire entendre la voix de tous.

Nous nous proposons de transmettre les revendications des Marseillaises et Marseillais afin que nos élus les communiquent à nos parlementaires. Loin de la mascarade du Grand débat, nous souhaitons donner la parole à tous.

Marseille est particulièrement perturbée depuis les effondrements du 5 novembre. Comment imaginer que les habitants transmettraient leurs revendications, en confiance, pour reprendre les termes du Président de la République, à un maire dont ils demandent la démission. Nous souhaitons nous faire le relais des Marseillais.

Nous organisons donc un rassemblement populaire le dimanche 27 janvier à 10h place du 4 septembre, 13007 Marseille.

Nous vous invitons à une conférence de presse pour présenter notre démarche le jeudi 24 janvier à 11h

Au CHIC BAR, 45, rue CODACCIONI, 13007 Marseille (angle rue de CAZE)

Près de la Place du Quatre Septembre

Contacvt : c.pellicani2014@gmail.com

Tel : 0686846013

(2) Plan Local d’Urbaniste Intercommunal (PLUI) : La mobilisation se structure pour construire une réflexion commune et des saisines concertés des commissaires enquêteurs

Les participants on acté la mise en place d’une permanence technique tous les mercredis matins de février de 9h30 à 12h00 au siège des lus Front de Gauche de Marseille, 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille,  afin de décrypter  les planches du PLUI par secteurs ou quartiers en fonction des besoins de compréhension des habitants et responsable associatifs.

Nous nous retrouverons le 13 février en réunion plénière.

Le premier tour de salle a permis d’identifier les sujets qui font consensus et des projets qui nécessitent des approfondissements.

La démarches citoyenne proposé par les élus communistes membre du Front de Gauche   répond à une attente !

.

 

Vœux aux Marseillais, Gaudin fait du Macron : Il n’écoute que ses propres réponses aux questions de la population

On vous invite à nos vœux alternatifs aux politiques de Macron et Gaudin

A l’occasion de ses vœux à la presse, le maire de Marseille déclare  » je resterai jusqu’au bout  »

Il va contre l’avis des conclusions de l’enquête publique il veut relancer la construction d’un hôpital privé dans le 12em arrondissement à st Barnabé,

Téléphérique vieux Port/Notre Dame de la Garde :  il va poursuivre contre l’avis d’une partie de ses élus,

Il poursuit les projets de DSP, PPP, privatisation des espaces littoraux…..

Pour la rénovation du Centre ville, qui des leçons de effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne…

 Nous aussi on ira jusqu’au bout contre sa politique !

A occasion des vœux des Communistes, du 7eme Arrondissement, le 24 janvier à 18h00, à l’Agora guy HERMIER, angle des rue Chateaubriand et Sauveur Tobelem, nous développerons nos propositions alternatives pour Marseille avec Audrey Garino !

 

Anse du Pharo : J’ai transmis l’information de base sur le devenir du littoral aux habitants qui me l’ont demandé, on est à la veille d’actions citoyennes

Session du Jeudi 22 Mars 2018 

Commission Économie, Nouvelles Technologies, Enseignement Supérieur 

Analyse de la délibération du 22 mars 2018 jointe : Délibération Anse Pharo

Rapport N° 8 au Conseil du 22 mars 2018 : Projet de restructuration de l’Anse du Pharo. Approbation du contrat de concession de travaux au bénéfice de la SPL SOLEAM.

Il s’agit d’approuver un contrat de 25 ans avec la SOLEAM (SPL de la Métropole) pour la restructuration du site Anse du Pharo, voué à la réparation – entretien…petite et moyenne plaisance nautique – et en particulier de 12 à 18 mètres – contre travaux et redevance annuelle de 80.000 €

Total estimé de l’opération : 11,2 M€ HT, dont une participation directe de la métropole à hauteur de 4 M€. Le reste étant financé par SOLEAM qui se remboursera sur les recettes locatives et de mises à disposition de terre pleins et postes à flots ; Recettes estimées à 668.000 € dés la première année d’exploitation ; redevance annuelle versée à la métropole : 80.500 € valeur 2018.

En soi rien à redire sur une opération qui devrait aboutir à l’installation d’une trentaine d’entreprises et de 45 emplois.

Sauf que, comme tous les projets pilotés par la SOLEAM, ils ne sont jamais construits, discutés et approuvés en amont par les élus concernés : Conseils d’arrondissements et Municipal – Commissions Mer et Economie du territoire et de la Métropole.

On sollicite l’accord du conseil une fois que tout est  bouclé à quelques uns. Après plusieurs visite du site, celle du 16 janvier 2019, à la demande de riverains va nous permettre de nous en occupé avec l’appui des habitants et professionnels qui doivent s’installer à terme sur le site de l’Anse du pharo. 

A suivre …………….

20 Jan
2019

Escapade à Harfleur en Normandie : l’herbe est plus verte et la mairie un chateau !

A l'occasion de la formation sur Le plan climat-Air-Energie territorial j'ai découvert cette ville banlieue du Havre

A l’occasion de la formation sur Le plan Climat-Air-Energie Territorial j’ai découvert cette ville banlieue du Havre

Antiquité : Caracotinum, vicus gallo-romain

La ville correspond au lieu Caracotinum de l’Itinéraire d’Antonin et se trouvait sur le territoire des Calètes en Gaule belgique. Les fouilles effectuées par les archéologues ne soulignent pas une occupation importante à l’époque gauloise, contrairement à Caudebec-en-Caux9.

La Mairie

La Mairie

À l’époque gallo-romaine, un vicus se développe, comme en témoigne la richesse des découvertes archéologiques. Des voies romaines sont établies et la ville devient le point de départ de la voie vers Troyes, via Iuliobona(Lillebonne). Une autre voie (disparue pendant la guerre de Cent Ans) reliait Caracotinum à la Manche (vers Fécamp).

La présence d’un fanum (sanctuaire de tradition gauloise à plan centré) dominant la Lézarde et la Seine est attestée depuis des fouilles sommaires réalisées en 1840 par Léon Fallue puis plus approfondie par Jean Lachastre en 196710. Il était entouré d’une enceinte de 13,40 mètres sur 12,80 mètres. La cella mesurait 6,10 mètres sur 5,80 mètres ; elle était pavée d’une mosaïque. D’autres objets ont été exhumés comme un petit bouc et un trépied en bronze. Ce fanum a été détruit lors des invasions barbares du ve siècle.

Harfleur comptait également plusieurs fours de potiers des iie et iiie siècles, une nécropole gallo-romaine à incinération.

Moyen Âge : Harfleur, principal port de Normandie 

Harfleur, dans l’agglomération du Havre, maison des pêcheurs, xve siècle.

Read more >>

Plan Climat-Air-Energie-Territorial : La ville d’Harfleur en seine Maritime construit sa stratégie au travers d’un stage du CIDEFE avec le MNLE

Le 26 avril 2019 l’association organisera dans la salle municipale une rencontre débat sur la transition énergétique. 

Le Rassemblement du 27 janvier place du 4 septembre à 10h00 prend forme sur la base de cahiers de doléances et revendicatif qui seront proposés à la population

La réunion préparatoire a pris position et il y aura une présentation à la presse de la démarche : « Pour une politique de progrès social et environnementale » 

plusieurs associatifs et militants syndicalistes ont pris position pour participer à l’organisation de ce rassemblement qu’ils souhaitent pérenniser.