LES INDÉPENDANCES, 35 ANS DE DÉCOLONISATIONS FRANÇAISES (1943-1977) – exposition à la Mairie 61 la CANEBIERE

 

(50) #Marseille mandature 2020/2026 : Vernissage de l’exposition par @SophieCAMARD et @AgniesFRESCHEL ce mercredi 2 juin 2021

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Exposition itinérante réalisée par le groupe de recherche ACHAC et diffusée par Ancrages, en région Sud. 

En 1931, la France possède le second empire colonial au monde. De 1943 à 1977, ce sont près des 5/6e de cet Empire qui échappent à l’autorité de la France. Après de longs combats, guerres, négociations et compromis, ces territoires conquièrent leurs indépendances. L’histoire des décolonisations constitue le plus long conflit de la France au XXe siècle, faisant près d’un demi-million de victimes, des millions de blessés et de civils déplacés, et provoquant des traumatismes dans plus d’une quarantaine de pays et de territoires ultramarins. C’est une histoire à la fois connue et oubliée. Depuis les premières décolonisations — au Moyen-Orient, en Syrie ou en Liban entre 1943 et 1946, jusqu’à l’indépendance de Djibouti en 1977, en passant par les indépendances des pays d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne, la répression à Madagascar, les guerres d’Indochine, du Cameroun et celle d’Algérie, ou les mutations des départements ultramarins depuis la départementalisation de 1946 —, l’histoire des décolonisations françaises a marqué et ne cesse d’impacter la mémoire de tous ces territoires situés partout dans le monde.

Cette exposition permet de comprendre les bouleversements entraînés par la période de la décolonisation et la violence des guerres coloniales.

Comprendre cette histoire, c’est comprendre le monde d’aujourd’hui comme un tout, et c’est appréhender autrement notre relation au monde. C’est, enfin, prendre toute la mesure d’un conflit qui a duré un quart de siècle et qui a façonné la France actuelle.

Cette exposition prend tout son sens à Marseille, capitale coloniale de l’Empire et témoin privilégié des bouleversements liés aux décolonisations successives

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.