Conseil Municipal à Huis Clos pour aborder sans témoin les questions de sécurité.

Opération médiatique du maire de Marseille !

Une tribune de choix pour un Huis clos !

Les interventions du Préfet de Région, du Préfet de Police, du Procureur de la république, de la présidente de la Confédération des CIQ et du préfet en charge de la vidéo Protection au plan national ont été autant de monologues qui n’ont pas laissé la place au débat avec les conseillers municipaux.

L’expression des groupes n’a fait que creuser le fossé entre la majorité et l’opposition.

Sur les 18 questions prépares pour l’occasion, le maire de Marseille, égal à lui-même, en a retenu que 6 sans pour autant laisser répondre les autorités préfectorales.

La démagogie a dominé les débats !

Le Maire a fait des annonces sur le recrutement de 100 policiers municipaux et le déploiement de vidéo protection supplémentaire : 300 pour 2011 et près de 1000 d’ici 2013.

En conclusion de cette mascarade de débat, Jean Claude Gaudin, reporte sur le Conseil Général des B d Rhône les causes de ses difficultés financières en matière de sécurité sous couvert que le département ne reverse rien concernant les frais de fonctionnement des marins pompiers de Marseille.

Devant ce flot de démagogie de la droite, des représentants du gouvernement UMP et de certains élus de gauche il nous reste plus qu’une option : Faire le tour des quartiers de Marseille pour parler de Prévention et de sureté urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.