(2) « La Grande rencontre de nos quartiers 11-12em » : Nous soutenons la mobilisation et nous pensons  qu’il faut intenter un recours juridique sur le permis de construire, en plus on est en pleine campagne des municipales et ce sujet doit être tranché par les Marseillais.e.s »

 Le projet de construction de l’hôpital Privé Marseille (HPM) prévu bd Louis Armand dans le 12 ème arrondissement de Marseille regrouperait les hôpitaux Beauregard et Vert Coteau, sur un foncier appartenant à la Ville.

Le projet a été voté en Conseil municipal de Marseille (Contre de JMC et VD)

  1. La 1 ère lors de la séance du 30 juin 2014 pour un principe de cession de foncier de la Ville de Marseille au GIE Sainte-Marguerite qui possède 7 établissements hospitaliers privés dans le Var et les Bouches du Rhône dont Beauregard et Vert Coteau.
  2. La 2 ème le 16 décembre 2015 pour que la Ville demande à la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole de prescrire une enquête publique portant sur l’intérêt général et sur la mise en compatibilité du PLU d’un projet de construction de l’hôpital Privé Marseille

En conclusion de l’enquête publique, le commissaire enquêteur a rendu des conclusions défavorables

En tant qu’élu nous avons mis à disposition des habitants et associations toutes les informations nécessaires au débat de l’enquête publique. Les voisins du projet ont été les premiers sensibilisés par l’ampleur de l’établissement et les nuisances qui en découleraient.

Ce projet accélérerait la dégradation de l’offre de soins en aggravant les conditions de travail des soignants. Actuellement sur les 2 sites il y a 800 salariés pour 491 lits. Avec ce projet il y aurait 600 salariés pour 700 lits. (Cf expérience hôpital Européen)

Le 12 ème est un arrondissement dans lequel l’offre médicale privée est la plus élevée de Marseille : 180 spécialistes et généralistes, 6 cliniques, 6 centres de soins, laboratoires et maisons médicalisées. Une inégalité de plus dans la 2 ème ville de France.

Marseille n’a pas besoin d’un nouvel hôpital privé, qui serait construit sur un terrain quasi offert par la municipalité, alors que le quartier a besoin d’équipements publics éducatifs et sportifs. Le projet se situe à 1,5 km de la Timone et de la Conception (AP-HM), donc en pleine concurrence, comme l’hôpital Européen l’est avec l’hôpital Nord.

Cela s’inscrit bien dans le processus de démantèlement du secteur public, en favorisant le privé. C’est la même logique qui est à l’œuvre sur l’ensemble de Marseille dans tous les secteurs d’activité.

Pierre Dharréville, Député des Bouches du Rhône a interpelé la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn pour qu’une Table ronde en préfecture soit organisée avec l’ensemble des acteurs concernés et que le projet soit abandonné La réponse de cette dernière est de valider le projet, sans débat, fermez le ban !

les élus LReM votent au parlement les lois qui mettent en danger la protection sociale et l’Hopital public et viennent dans les quartiers soutenir les habitants et collectifs.  chacun jugera sur pièce  ! 

Aujourd’hui, le Maire JC Gaudin, a signé le permis de construire en septembre 2019. Questionné par la presse, JC Gaudin, s’est dit agacé qu’on lui colle tous les mauvais coups sur le dos, invitant les journalistes à s’adresser à qui de droit, à savoir L.A. Caradec, adjointe à l’Urbanisme.

PROPOSITION

Nous pensons  qu’il faut intenter un recours juridique sur le permis de construire, en plus on est en pleine campagne des municipales et ce sujet doit être tranché par les Marseillais.e.s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.