Browsing Category "Social"
27 Avr
2012

Marseille, Manifestation du 1er mai : Tous ensemble !

le mardi 1 mai 2012
RdV 10 h 30 Vieux Port

Satisfaire les revendications pour le progrès social

à l’appel des unions départementales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, UNSA

La manifestation partira du Vieux-Port côté Mairie et passera par le bd de la République, des Dames, place d’Aix et plus si nécessaire…

L’ordre dans le défilé : syndicats – associations – partis politiques.

Six mois de répit pour les 11 Centres de Santé et les Œuvres Mutualistes du département !

Premiers succès pour la mobilisation des mutualistes, des syndicats et des élus ui depuis plusieurs mois défendent un projet alternatif pour les Œuvres Mutualistes et les 11 centres de santé :

« Le Tribunal de grande instance a mis son jugement en délibéré au 9 mai, mais à fait savoir qu’il ne verrait pas d’inconvénient à prolonger de six mois la période d’observation du Grand conseil de la mutualité. Le TGI fera un bilan d’étape de la situation le 12 juin prochain. » Sur proposition du ministre de la Santé, deux inspecteurs de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) ont par ailleurs été chargés d’établir un rapport complet sur la situation du Grand conseil e la Mutualité.

la mobilisation devra se poursuivre et les collectivités ont le temps de concrétiser leurs engagements !

29 Fév
2012

Manifestation du 29 fevrier 2012

Des manifestations et arrêts de travail contre l’austérité se déroulent ce mercredi en France, mais aussi dans toute l’Europe, à l’appel de la Confédération syndicale européenne (CES), sur le thème « trop, c’est trop ! »

Refus de l’austérité, refus des nouveaux traités européens, cette journée marque une vraie rupture entre l’Europe sociale et l’Europe des élites politiques. En France, l’ intersyndicale (CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires) a prévu environ 160 rassemblements et manifestations interprofessionnelles.

La Glace se brise entre syndicalistes et politiques : Un Front d’action s’ouvre à gauche !!

Mélenchon-Thibault, une photo de famille ?
Bernard Thibault, leader de la CGT, et Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, le 17 janvier aux Lilas. Photo : Francois Mori / AP

« A la veille du sommet social prévu par l’Elysée, mercredi 18 janvier à Paris, Jean-Luc Mélenchon ne pouvait rêver meilleure photo. Mardi, il s’est affiché aux côtés de Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT, lors d’une conférence de presse commune au QG du candidat du Front de gauche, aux Lilas (Seine-Saint-Denis).

Quelques jours plus tôt, le 13 janvier, la rencontre entre ce même Bernard Thibault et François Hollande, le candidat du Parti socialiste, n’avait donné lieu, elle, à aucun point presse. De même, l’entretien de lundi entre M. Mélenchon et Annick Coupé, porte-parole de Solidaires, au siège du syndicat, s’est soldé sans prise de parole commune. »

TVA « sociale »: nouvelle arnaque de la droite ! une de plus avant l’élection présidentielle.

A quelques mois de la fin de son mandat et dans la précipitation, le gouvernement s’apprête à instaurer une TVA abusivement affublée du qualificatif de « social ». Sous couvert de lutter contre les délocalisations, il s’agit d’alléger les prélèvements des employeurs pour augmenter ceux des ménages. C’est une attaque caractérisée contre la protection sociale et les ménages modestes, puisque beaucoup plus exposés à la TVA que les ménages aisés qui épargnent une partie de leur revenu.

La TVA « sociale », nouvelle arnaque de la droite a tout d’une TVA mais rien de social! Elle est le contraire de la solidarité. Le Front de gauche, lui, avance des mesures efficaces pour lutter contre les délocalisations : interdiction des licenciements boursiers, droit de reprise des salariés en cas de délocalisation, visas sociaux et écologiques ou encore obligation de rembourser les aides publiques pour les entreprises qui délocalisent.

6 Déc
2011

Humour après une Folle semaine au Travail !

Merci à mes camarades syndicalistes de ne pas perdre la tête :


22 Nov
2011

Jours de carence : L’initiative de Dominique TIAN comme celle du gouvernement est choquante :

► Non à la sanction des malades

Les malades ne s’auto-prescrivent pas leurs arrêts maladie et ne doivent pas être tenus pour responsable d’une maladie qu’ils subissent.

Ce n’est pas un hasard si l’absentéisme est le plus fort pour les salariés qui travaillent dans le domaine de la santé qu’il s’agisse du secteur public (24,1 jours d’arrêt en moyenne en 2010) ou du secteur privé (21,3 jours en 2009).

Personne ne devrait ignorer, y compris M. TIAN, que les personnels qui travaillent dans le secteur de la santé, par exemple dans les hôpitaux, sont plus que les autres confrontés à des virus et des bactéries qui peuvent les infecter. La Nation devrait leur être reconnaissant de prendre ces risques.

► Non à la sanction collective

Plutôt que de sanctionner tous les salariés, le gouvernement devrait s’occuper de ceux qui fraudent. Il faut punir la fraude mais il ne faut pas punir les malades.

► Non à la provocation, non à la régression sociale

M. TIAN veut, une nouvelle fois, opposer les salariés du public et du privé pour mieux dissimuler une nouvelle atteinte aux droits sociaux.

M. TIAN, il est plus facile de s’attaquer aux plus faibles, ici les malades, que de s’attaquer aux Patrons Fraudeurs ou ceux qui restructurent,  sur le compte des contribuables,  leurs entreprises par des plans sociaux préventifs et abusifs !