Browsing Category "Droits de l’Homme"

(4) Argentine :rencontres avec nos camarades et le mouvement social argentin!

Rencontre au siège du PC Argentin.

La section du Parti Communiste d’Argentine se trouve sur l’Avenue Callao sur le chemin qui nous amène au siège des mères de la place de mai.

A la foi familière et très différente  la section du PC Argentin de Buenos Aires a été le lieu d’un moment de fraternité entre militants qui chacun dans nos hémisphères menons le même combat pour l’émancipation humaine. A partir d’un fond commun d’idées et de culture nous menons des actions et des stratégies de  rassemblement qui  mériteraient des échanges plus complet avec l’aide d’un  traducteur permettant d’en saisir toutes les nuances.

Siege de l'association les Mères de la place de mai.

D’un pas léger nous avons visité la maison des Mères de la place de mai qui  portent la mémoire des victimes de la dictature des militaires. La justice pour toutes les victimes prend du temps mais le sens de l’histoire est maintenant en faveur des démocrates et progressistes.

Chaque mur et  espace sont autant de lieux d’expressions d’une radicalité qui pousse à l’approfondissement des changements engagés par la présidente sortante.

Des Droit pour les indiens

30 Mar
2011

Femmes /Violences conjugales : Rencontre à la Maison du Citoyen sur un sujet tabou !

L’association CAS 7eme avec le collectif de l’association Femme Solidaire ont invité les habitants  du 7eme à une rencontre sur les violences que subissent les femmes en présence d’une responsable de la police et d’une avocate.

Au-delà des témoignages émouvants et durs de femmes victimes de violence de la part de leur conjoint on a pu échanger sur le cadre légal et réglementaire qui aujourd’hui donne des droits aux victimes.

La question de la prévention passe par les chemins de l’éducation familiale et scolaire pour traiter en amont les questions de l’égalité Homme/femme pour sortir des rapports de domination. Read more >>

Bienvenue sur Refusons les expulsions locatives – Soutenons Gérard Piel!

Rejoignez sur Facebook le groupe : Bienvenue sur Refusons les expulsions locatives – Soutenons Gérard Piel

http://www.facebook.com/profile.php?id=100002088831541&sk=wall#!/home.php?sk=group_185796254794829&notif_t=group_added_to_group

Gérard Piel

« A trois jours de la reprise des expulsions locatives, un rassemblement est organisé à Antibes à partir de 14h30 devant la gare SNCF puis manifestation jusqu’à la mairie. Alors que les grandes villes de notre département sont toutes hors-la-loi SRU, que les maires refusent de développer le logement social, qu’ils préfèrent payer des amendes avec l’argent du contribuable, ce sont les familles pauvres, précaires qui vont être chassées de leur logement. Les procédures inhumaines qui reprendront à partir du 15 mars n’ont jamais été aussi nombreuses : femmes seules avec enfants, familles nombreuses, handicapés, personne n’est épargné par la chasse aux pauvres ! C’est un véritable apartheid social qui se met en place avec comme critère de tri, le logement. De plus en plus de familles consacrent plus de 50% de leurs revenus au loyer. Certaines vivent dans des taudis, des garages, dorment dans des voitures, etc. Des milliers de logements sont vacants, quant à la spéculation immobilière, elle ne s’est jamais tant bien portée. Ce rassemblement sera aussi l’occasion d’exprimer votre soutien à Gérard PIEL, conseiller régional Président du groupe Front de Gauche, Conseiller municipal d’Antibes, qui doit comparaître en justice le 13 avril pour avoir manifesté contre les expulsions et pour le motif : insulte à huissier de justice et cela au cours d’une procédure particulièrement mouvementée en mai 2010. Ce procès est une tentative d’intimidation, votre présence au rassemblement et à la manifestation sera une indispensable réponse solidaire pour notre démocratie. Depuis des années, les militant-e-s de l’Alternative à Gauche refusent ce scandale des expulsions sans relogement. Ils continueront et ils peuvent être plus forts avec votre vote aux élections cantonales du 20 mars ». Read more >>

8 Mar
2011

(3) 8 Mars : rassemblement des « Femmes motards » sur le vieux port !

Dimanche la moto au féminin sur le vieux port :

Des belles sur des monstres mécaniques !

2 Mar
2011

8 Mars : cadeau empoisonné de l’Europe pour l’égalité Homme/Femme !

Les assureurs ne pourront plus appliquer des tarifs différents selon le sexe :les-assureurs-ne-pourront-plus-appliquer-des-tarifs-differents-selon-le-sexe_1487077_3234

Le 8 mars se prépare au niveau européen en affichant la fin de la discrimination hommes/Femmes dans le domaine assurantiel.

Bravo ! Les tarifs d’assurances autos ou d’assurances vie vont augmentés pour les femmes car elles payaient moins chers en France. Mais à aucun moment l’Europe envisage d’imposer une harmonisation vers le haut des salaires pour les femmes afin de réduire l’écart avec les hommes. C’est vrai ! L’Europe ne touche pas au dogme patronaux ni à celui de la concurrence libre et non faussé.

14 Jan
2011

Tunisie : la peur a changé de camp, le dictateur a fui !

Tunis, envoyée spéciale du journal l’humanité :

« Parti. Ben Ali est parti ; la rue tunisienne a eu raison du despote.
Après 23 ans de règne, le président tunisien vient d’être poussé
dehors par un mouvement de contestation sans précédent, porté en
grande partie par la révolte d’une jeunesse trop longtemps sacrifiée.
Plus d’un mois de manifestations et de sang versé. Read more >>

L’art mis au pilorie par l’Etat à Billère (64) : « la fresque des expulsés » va se multiplier avant sa destruction !

Avant de disparaître, la fresque des expulsés va être reproduite, dupliquée pour rester le symbole d’une forme de résistance citoyenne.Photo Pyrénées Presse

Près de trois cents personnes, dont de nombreux élus et les représentants de 22 associations, se sont rendues samedi matin devant la fresque des expulsés à Billère. Ce rendez-vous initié par les élus de la majorité municipale intervenait après 16 mois de conflit avec le préfet des Pyrénées-Atlantiques (64) qui exigeait l’effacement de cette fresque.

Inaugurée le 5 septembre 2009 à la suite de l’arrestation et de l’expulsion de plusieurs familles étrangères, cette fresque réalisée par le studio Tricolore sur un mur d’une salle communale en plein centre de Billère, rappelait à qui voulait le savoir que chaque jour des familles, des enfants étaient expulsés au mépris des valeurs de la République. Le maire de Billère, Jean-Yves Lalanne, rappelait samedi que « ce mur symbolisait les actes solidaires et généreux de citoyens contre un gouvernement autoritaire.Le préfet Rey est parti et la fresque est toujours là » triomphait-il. Read more >>