Browsing Category "Developpement Durable"

Citronnier : taille de printemps

La taille du citronnier et des agrumes, plus généralement, n’est pas très compliquée. Elle se fait au retour des beaux jours et permet de faire ramifier l’arbuste tout en lui donnant une jolie forme qui n’offre pas une forte prise au vent.

Quand tailler les agrumes ?

La taille des agrumes se fait à l’aide d’un sécateur bien affûté, dès que le printemps arrive, quand la sève commence à monter. Ainsi, elle se diffusera dans toutes les branches qui se densifieront et créeront une charpente solide.

Albert ROUMIEU de l’Olivier au Citronnier : sans problème !

Comment tailler les agrumes ?

Pour ce faire, il faut couper les tiges sélectionnées juste au-dessus d’un œil. Dès lors, de nouvelles pousses démarreront de cet endroit puisque la sève est stoppée là.

Lorsque votre citronnier est jeune, il va pousser tout en hauteur : vous commencerez donc par le tailler en coupant la tête afin d’obtenir des ramifications. Celles-ci vont, à leur tour, avoir besoin d’être taillées pour ramifier et progressivement, l’arbuste va faire du bois et se transformer en structure charpentière suffisamment solide pour porter des fruits.

Comment rééquilibrer un citronnier ?

Si vous avez un agrume dans un pot qui a été mal exposé et quelque peu délaissé, et qui a poussé de façon déséquilibrée, vous pouvez remédier à cela grâce à une taille appropriée. Là encore, vous couperez au-dessus d’une feuille ou d’une couronne de feuilles. Rapidement, de nouvelles ramifications apparaitront au niveau des yeux et redonneront une structure équilibrée à l’arbuste.

5 mai conclusion des Assises communistes de l’écologie par un Happening pour dénoncer la pollution atmosphérique.

L’Ecommunisme en marche pour un autre développement !

UN ÉVÉNEMENT POLITIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

C’est à partir des engagements militants et citoyens, des réalisations des élu·e·s que nous voulons conforter et actualiser nos parti-pris écologiques et développer les mobilisations.

Car chacun·e pressent bien que l’avenir de l’humanité se joue, aujourd’hui, en très grande partie, sur la relation qu’entretient l’humain à la planète, en interaction, plus ou moins affirmée, à la problématique traditionnellement identifiée de lutte de classes.

C’est un nouveau monde qui cherche, avant tout, à se développer non pas sur la concurrence, de tout·e·s contre tou·te·s, mais sur la coopération, la solidarité et la préservation des ressources naturelles. A ce monde-là, qui émerge au travers d’une multitude d’actions, de mobilisations, de savoir-faire, nous voulons conforter notre contribution en renforçant nos partis pris écologiques.

 

Martigues : Etape 2 de la Marche « Vérité et justice pour la santé environnementale »

Gaby Charroux, maire de Martigues et Pierre Dharreville, député accueillent la Marche » Vérité et justice pour la santé environnementale »

Un 1er mai une journée marathon réussi : Social et environnement au menu !

Les communistes dans le cortège du 1er mai à Marseille.

Lancement de FOS de la Marche  » Vérité et justice pour la santé environnementale »

fin de manifestation autour d’une paella dans la section du 10

Un 1er mai 2018 dynamique

Manifestation le matin sur la canebière

Paella avec les communistes du 10 ème, 40 bd ICARD, 13010 Marseille,

A 17h à FOS pour le lancement de la Marche « Vérité et justice pour la Santé environnementale »

Je serai présent à Fos pour porter les propositions du MNLE Réseau Homme&Nature pour produire et consommer autrement pour sortir du productivisme et du modèle capitaliste de l’économie.

 

4 & 5 mai 2018, Paris – Assises communistes de l’écologie

Les Assises communistes de l’écologie – vendredi 4 et samedi 5 mai 2018

Au siège du PCF à Paris : 2, place du Colonel-Fabien – Siège du PCF – Paris 75019

L’écologie est un des chantiers du Congrès 2018 du PCF. Chaque communiste peut donner son point de vue en s’inscrivant sur le site internet du Congrès et en allant sur la page du chantier « Écologie, enjeux de classe et projet communiste ».

Un événement politique et environnemental

C’est à partir des engagements militants et citoyens, des réalisations des élu-e-s que nous voulons conforter et actualiser nos parti-pris écologiques et développer les mobilisations.

Car chacun-e pressent bien que l’avenir de l’humanité se joue, aujourd’hui, en très grande partie, sur la relation qu’entretient l’humain à la planète, en interaction, plus ou moins affirmée, à la problématique traditionnellement identifiée de lutte de classes.

C’est un nouveau monde qui cherche, avant tout, à se développer non pas sur la concurrence, de tou-te-s contre tou-te-s, mais sur la coopération, la solidarité et la préservation des ressources naturelles. À ce monde-là, qui émerge au travers d’une multitude d’actions, de mobilisations, de savoir-faire, nous voulons conforter notre contribution en renforçant nos partis pris écologiques.

Vendredi 4 mai

18 h 00 – 21 h 00 : Le grand débat  « Écologie, enjeux de classe, ecommunisme »

Samedi 5 mai

Read more >>

Nature découverte : Où se trouve cette plage et ce fond marin ?

QcM 

Organise chaque année un jeu nature découverte : le 21 juin vous trouverez la réponse sur le Blog.

En attendant : envoyer vos réponses par mail à : c.pellicani2014@gmail.com

 En précisant  : jeu nature découverte du 27 avril avec votre Nom, Prénom et adresse Mail. Il y aura des lots pour les gagnants.

Le 27 mai 2018 un nouvel indice sera mis en ligne.  Il faut dès maintenant essayer pour pouvoir participer après le deuxième indice  !

 

Batobus : Le retour des Navettes Maritimes le 28 avril sur le plan d’eau du vieux port

Avec l’Association Citoyen13 on salut la remise en service des liaisons « Pointe rouge – vieux Port » et de celle de  » l’Estaque – Vieux Port » mais on reprend le combat pour réduire le coût des billets à l’unité qui pénalisent les usagers qu’ils soient touristes ou Marseillais. Franck PINI, animateur de l’association qui se bat pour la préservation du littoral, a participer à l’initiative avec Lucien FRAU, président du MNLE13 et Etienne LEVY, président du comité de Parrainage du projet de navette Maritimes..

Une pétition est lancé ce jour : répondre sur le mail de citoyen13@gmail.com

« Les signataires de cette pétition s’insurgent contre les propositions qui font perdre aux services de navettes maritimes la vocation de service de transport publique en privilégiant seulement la fréquentation touristique.

C’est une forme d’exclusion par le prix !

Etienne Levy, président du comité de parrainage du projet de navettes maritimes participe activement à la manifestation.

Les signataires appuient l’association Citoyen13 et le Comité de Parrainage des Navettes Maritimes dans leurs revendications :

  • L’ensemble des signataires demandent une période de navigation minimale de début mars à fin octobre, le maintien des bateaux permettant aux pendulaires (salariés et étudiants) de se déplacer en début de journée et d’assurer le retour en favorisant l’accès des pendulaires à l’embarquement le soir et cela toute la

    Echange avec Marc POGGIALE, président du groupe « Métropole à Gauche »

    durée du service avec un renforcement du service le matin entre 7h00 et 9h00 et le soir de 17 à 19h pour éviter le télescopage des touristes et des pendulaires.

 Le maintien de la tarification initiale de 2.5 € au lieu de 5€/personne car c’est un tarif abusif et dissuasif.

 La création d’un véritable service de navettes maritimes au départ de la darse du MuCem (ex J4) desservant le port des Goudes afin de réussir l’accessibilité du Parc national de calanques, en bus électriques, pour désengorger les accès routiers des quartiers de la Madrague-de-Montredon et de la Pointe Rouge.