Browsing Category "Alternative A Gauche"

Questions sur les SPL : sociétés Publiques Locales !

Dernièrement, on m’a posé une question sur les SPL : L’adhésion à une SPL ou la constitution d’une SPL permet-elle à la commune d’éviter le transfert à la future métropole de sa compétence Eau-Assainissement ?

C’est certainement la parade pour les communes qui veulent garder une maitrise de la gestion locale de l’eau mais aussi d’autres services au travers de ces outils publics. La métropole ne pourra pas se substituer à la SPL.

Pour éviter toute constatation QcM va demander à un juriste de le confirmer par écrit et de le verser aux débats animés par le Blog sur la métropolisation. Cet outil public passe par une mutualisation avec d’autres et pas forcements les même qui constituent la métropole ou en tout cas pas forcement la ville centre.

Définition :http://www.lesepl.fr/definition.php

Les Entreprises publiques locales (Epl) sont des entreprises au service des collectivités locales, des territoires et de leurs habitants. Elles interviennent dans une quarantaine de domaines d’activité au cœur de notre quotidien : aménagement, logement, transports, tourisme, énergie, déchets…

Positionnées entre le tout public et le tout privé, les Epl se caractérisent par leur nature d’entreprise commerciale, leur capital public majoritairement (Sem) ou exclusivement (Spl et Spla) contrôlé par les collectivités locales, ainsi que par leur vocation à satisfaire l’intérêt général et à privilégier les ressources locales.

Guy Hermier : Hommage émouvant à la Fédération du PCF !

10 ans après son décès les mémoires gardent intacts l’image de ce grand dirigeant communiste. Élu et  militant, Député des quartiers Nord de Marseille il avait pris la dimension de cette ville et occupait une grande place dans le débat politique de la ville. Présent pour cet hommage : Jean Noël Guerini, président du Conseil général et une

L'Hommage de pierre Dhareville

représentante du maire de marseille, Mme Laure-Agnès CARADEC . Michel Dufour, ancien secrétaire d’état à la culture et Roger Martelli, historien nous ont mené les larmes aux yeux dans leur évocation de l’action militante de Guy et de  ses combats pour l’Alternative politique.

Respecté et  redouté,  par nos alliés et adversaires, Guy imposa au parti un débat rappel par Frédéric Dutoit, du travail dans les quartiers nord.sur la stratégie qui trouve maintenant une forme de concrétisation avec le Front de Gauche dans un affrontement interne vif et sans cadeau. Nous avons passé de longues soirées au comité fédéral de l’époque sur ces questions du « Pôle de radicalité » et d’unité à gauche.

Le meilleur Hommage que nous puissions lui faire c’est un score à deux chiffre sur Marseille au présidentielle et  la conquête et reconquête de circonscription.

Je vous invite à lire le compte rendu dans la marseillaise de ce grand moment.

Non du Front de Gauche à la « règle d’or » de Nicolas Sarkozy !

Par Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF

Dans le courrier qu’il vient d’adresser aux parlementaires daté du 26 juillet, Nicolas Sarkozy plaide avec enthousiasme en faveur des récentes décisions du Sommet de Bruxelles concernant la crise grecque et d’une gouvernance économique européenne renforcée.
Il appelle les députés et sénateurs français à s’unir « comme un seul homme » sur ces bases en vertu des intérêts supérieurs de la nation de « maîtrise » des dépenses publiques.
Tout le monde a parfaitement saisi son appel à adopter sans discussion la « règle d’or » qui permettrait d’inscrire dans la Constitution la politique d’austérité et d’injustice sociale que son gouvernement mène au bénéfice des marchés financiers depuis son élection à la présidence et que les gouvernements européens renforcent dans toute l’Europe sous le contrôle de la BCE, du FMI et de l’Union européenne.
Pour le Parti communiste français, les choses sont claires : il est hors de question de prêter la main à l’adoption de ce projet injuste, inefficace, contraire à l’intérêt général et à la souveraineté de notre pays.

Nos parlementaires ne voteront pas ce projet que nous combattons avec détermination avec toutes les forces du Front de gauche et leur candidat commun à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon. Read more >>

Lecture de l’été : « Bientôt, nous aurons Faim ! de Gérard Le Puill** »

Ce livre explique comment il est possible de produire autrement et à moindre coût.

Le titre de ce livre n’a rien d’une provocation et l’auteur ne prétend nullement que les rayons de nos grandes surfaces seront vides dans les prochains mois.
Mais la sélection par l’argent rend déjà difficile l’accès des populations pauvres au besoin Vital de manger tous les fours. Y compris dans les pays riches. La volatilité durable et les flambées soudaines des prix agricoles – sous l’influence des fonds spéculatifs et sur tond de laisser taire des principaux décideurs politiques de la planète – sont lourdes de menaces pour la souveraineté et la sécurité alimentaires des peuples.
L’enjeu majeur du XXIe siècle sera de nourrir une population mondiale qui va passer de 7 à 9 milliards d’habitants dans un contexte de raréfaction des superficies agricoles disponibles, de réchauffement climatique, d’assèchement de certaines nappes phréatiques, de cherté du pétrole et du gaz dont l’agriculture Intensive est une grande consommatrice. Demain il faudra produire plus en utilisant moins d’engrais, de carburants, d’eau, de pesticides.
Toutes les terres agricoles devront être utilisées de manière durable en fonction de leur potentiel agronomique. Cette agriculture de précision ne pourra plus seulement être piloté par la main invisible du marché, elle-même motivée par la seule recherche du profit, comme l’imaginait Adam Smith* au XVIIIe siècle et comme veulent encore le croire les économistes libéraux.

*Biographie d’Adam Smith : Adam_Smith

**Gérard Le Puill : Journaliste Honoraire.

Net Cacao et Fralib, Que Faire pour dépasser les blocages et difficultés rencontrés par les salariés en lutte ? – Création d’un Fond d’Investissement Populaire et Citoyen !

Dans un prochain article QcM présentera les Fonds Éthiques qui existent et comment pourrai se gérer un Fond au service des entreprises autogérées.

Édito :

Nous devons  poursuivre le soutien aux salariés de ces deux entreprises du département qui du point de vue industriel garde un fort potentiel économique dont les salariés en ont fait la démonstration au travers d’études économiques réalisées par leur Comité d’établissement.

Notre groupe à Marseille se heurte soit au mépris ou l’intransigeance de JC Gaudin et sa majorité qui se défaussent sur la fatalité du marché quant ils ne tapent pas sur les salariés et leurs organisations syndicales.

Sur Net Cacao, la droite Marseillaise a fait, mine, un temps,  de les soutenir comme la corde soutien le pendu.

Dans ce département, le Conseil Général et la Région avec les élus des communes de l’Agglo d’Aubagne apportent une aide et soutiennent ces projets industriels mais rencontrent des limites dans l’application des compétences  qui  permettent encore  l’intervention financière et politique d’une collectivité.

Alors, Que faire ! En dehors de ce soutien aux actions ? Read more >>

(1) Septembre : le Front de Gauche Prépare sa rentrée du National au Local !

Tout en finalisant l’accord sur la désignation des candidats aux législatives l’organisation de la campagne Présidentielle prend forme :

Un collectif de campagne avec le PCF, le Parti de Gauche (PG), la Gauche unitaire (GU), la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE), Convergence et alternative et République et Socialisme est mis en place.

Un comité de Coordination, présidé par Christian Piquet (GU), se réunit chaque semaine : Marie-George Buffet animera un « Front des Luttes », Clémentine Autain (FASE) « un Front Thématique » et Martine Billard (PG) « un Atelier Législatif », et Pierre Laurent du PCF, présidera un Conseil National de Campagne réunissant des personnalités du monde syndical, associatif, culturel… qui sera mis en place à la rentrée.

La Fête de l’Humanité du 16 au 18 septembre sera l’occasion du lancement de la campagne de l’élection présidentielle et de la présentation du programme populaire.

Au plan local, dans les 8 eme et 7 eme arrondissements de Marseille, un conseil de Circonscription sera mis en place dés septembre pour mener la campagne de l’élection Présidentielle et engager les législatives avec les candidats du Front de Gauche.

15 Juil
2011

Mercredi 13 juillet 13h-16h salle des fêtes de la mairie place de l’Horloge : débat avec Mélenchon.

Une salle des fêtes toute en décor de stuc, fresques, sculptures, miroirs et trumeaux décorés. Pour un débat intitulé: « Arts, Culture, Information; création, appropriation populaire et démocratie: quel projet le FdeG doit-il porter? » Avec JL.Mélenchon, et A.Hayot, le Monsieur Culture du PCF régional (Ch.Picquet ayant subi un décès dans sa famille était excusé).

Une salle pleine à craquer 3h durant; de militants, mais aussi et surtout de cultureux, gens de théâtre (C.Marnas) et de cinéma, de presse (la directrice du journal Zibeline), d’éducation populaire (Cemea) et d’enseignants, de saltimbanques. D’ailleurs la salle a pu intervenir à cœur joie et ne s’en est pas privé.

On a pu entendre un étudiant en art théâtral affirmer que « l’élite, c’est le peuple », un comédien (F.Clavier) déclamer le « Discours de la servitude volontaire » de La Boétie, un clown interpeller JLuc; et même une militante du réseau « Sortir du Nucléaire » plaider cette cause!

L’intervention de JL.Mélenchon n’était pas un discours passe-partout et s’adressait à ce public, pendant que derrière lui 2 artistes peintres achevaient une composition avec les mots exprimés tout au long de l’après-midi.

A 16h30, restait plus qu’à se dépêcher pour être à l’heure au débat de la fête du Front de Gauche  du 7e arrdt à Marseille.

Jean 6/4

13 juillet, Fête de la Citoyenneté : Appel à manifester en septembre contre les projets Gaudin !

Avant le bal et la Paella, le débat organisé par les communistes du 7eme s’est conclu sur un appel à travailler à la tenue d’une grande Parents d'élèves et associatifs co-organisateurs de la manifestation en septembre.manifestation au départ de la place du Quatre Septembre pour la construction d’équipements publics et s’opposer aux projets immobiliers de la Mairie .

une réunion préparatoire à cette initiative sera organisée après la rentrée scolaire.