Browsing Category "Agenda"
19 Mar
2013

22 Mars 2013 : Donnons à notre engagement pour le service public de l’eau et de l’assainissement une dimension citoyenne et populaire de nos communes à l’Europe !

Journée Mondiale de l’eau instituée par l’Organisation des Nations unies après le sommet de Rio en 1992. Elle se célèbre le 22 mars de chaque année avec des thèmes différents.

Manifestation il y a un an le 22 mars 2012 avant le FAME !

Dans de nombreuses villes comme Martigues ou Gardanne, les élus communistes ont impulsé la gestion en régie du service public de l’eau et de l’assainissement depuis des décennies. Cette conception d’une gestion directe par les collectivités du  service public de l’eau gagne du terrain. Les conditions nouvelles ont permis la création d’une Société Publique Locale au niveau de l’Agglo du pays d’Aubagne et de l’Etoile pour s’extraire de la Délégation de service public.

Nous proposons cette année, Année internationale de la coopération sur l’eau, de  revisiter les actions menées au travers de la Loi « Oudin-Santini » sur la coopération internationale (depuis le 27 janvier 2005) dans de nombreux pays pour leur redonner du sens : l’Eau est un bien commun et non une marchandise. Read more >>
17 Mar
2013

Banquet du Comité Marseillais des Amis de la Commune de Paris (1871)

Créer il y a vingt ans le Comité Marseillais des Amis de la Commune de Paris (1871) a organisé un Banquet Républicain ce dimanche 17 mars pour préparer la participation d’une e délégation  à celui de Montreuil en région Parisienne qui aura lieu le 24 Mars 2013.

La prochaine initiative aura lieu sur la place Louise Michel dans le Quartier Belsunce à Marseille au mois de mai.

Rappel : Créée en 1882 par les communards rentrant d’exil, l’association des Amis de la Commune de Paris (1871) a pour but de faire connaître l’histoire de la Commune et d’en entretenir sa mémoire. Sa devise est « Le cadavre est à terre mais l’idée est debout ». Il s’agit de la plus ancienne organisation du mouvement ouvrier français encore en activité. Read more >>

Débat sur le devenir du Front de Gauche à la clôture du Congrès de la Gauche Unitaire !

La quotidien Régional « La Marseillaise » donnera dans son édition de lundi un compte rendu du débat qui à eu lieu ce samedi 16 mars à la Clôture du congrès Régional de la Gauche Unitaire (GU).

L’ensemble des composantes du Front de Gauche se sont exprimées sur le travail qu’ils engagent et les perspectives d’évolution du Front de Gauche. Ils ont annoncé le meeting départemental du 10 avril dans le cadre de la campagne contre l’Austérité qu’ils portent ensemble et le travail préparatoire aux Assises Citoyennes pour Marseille.

5 Mars, 169 manifs et rassemblements en France contre « l’Accord de Régression Sociale » du 11janvier .

L’accord dit « de sécurisation de l’emploi » signé par des organisations syndicales minoritaires avec le MEDEF mobilise fortement contre son examen au parlement. Rebaptisé par les organisateurs des manifestations du 5 mars « d’Accord de Régression Sociale » !

La CGT, FO, la FSU, solidaire organisent près de 169 manifestations et rassemblement le 5 mars dans tous le pays.

10 Fév
2013

Marseille, lundi 11 février. Rendez-vous à La Criée !Face aux affairistes, aux oligarques et aux corrompus, défendons la liberté de la presse !

Il est urgent de le faire à Marseille où Bernard Tapie menace de faire main basse sur la ville. Avec ses deux partenaires, Marsactu (site d’information) et le mensuel régional indépendant Le Ravi, Mediapart vous invite à une initiative exceptionnelle lundi 11 février, à 20 heures, au Théâtre de La Criée à Marseille.

Bernard Tapie, avec le soutien de Philippe Hersant, exilé en Suisse, a donc mis la main sur les principaux quotidiens du sud-Est de la France : Nice-Matin, Corse-Matin, Var-Matin et le grand quotidien marseillais La Provence. Nous avons raconté dans le détail ce rachat, financé par la fortune nouvelle de Bernard Tapie, ces 403 millions d’euros de fonds publics versés par l’Etat dans des conditions scandaleuses. Une fortune qui fait aujourd’hui l’objet de plusieurs enquêtes judiciaires, la Cour de justice de la République étant également saisie. Quant aux conditions de ce rachat du Groupe Hersant Médias, elles devraient être examinées par une commission d’enquête parlementaire.

Dans cette ville, l’information, sa diversité, son pluralisme, sa rigueur constituent un enjeu particulier. Bernard Tapie en « rédacteur en chef » de Marseille et en propriétaire de La Provence, c’est une menace pour ce droit intangible des citoyens à une information libre et indépendante. Car M. Tapie, en trente années de politique, d’affairisme et de batailles judiciaires, a démontré à d’innombrables reprises le mépris souverain qu’il entretenait envers des médias qu’il a toujours considéré comme des domestiques.

Il l’expliquait encore il y a quelques jours, annonçant par avance ce que La Provence aurait du et devrait écrire à propos de l’ouverture d’une enquête préliminaire sur l’affaire Cahuzac et le compte suisse du ministre du budget : « Ca vaut trois lignes, oui, ca veut dire trois lignes parce que ca vaut pas plus que ca ! ».

10 Fév
2013

(2) ASSEMBLÉE CITOYENNE contre L’AUSTÉRITÉ : 12 Février 2013 !

12 FÉVRIER ASSEMBLÉE CITOYENNE contre L’AUSTÉRITÉ

Préparation de l'assemblée citoyenne !

Madame, Monsieur,

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à l’ASSEMBLEE CITOYENNE CONTRE L’AUSTÉRITÉ qui se déroulera :

mardi 12 février à partir de 18 H 30
à la Maison du Quartier St Georges .

(voir carte d’invitation ci-jointe). :

Merci de nous informer,si possible, de votre participation par retour de mail.

Dans l’attente de vous retrouver très nombreux,

Bien cordialement.
Christian PELLICANI
Conseiller Municipal des 1er et 7ème ardt.

(VII) Au congrès du PCF, Pierre Laurent attaque « l’Europe de l’égoïsme »

Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, a dressé samedi un réquisitoire contre « l’Europe de l’égoïsme », « au service des milieux financiers et patronaux », et a appelé « les forces de progrès » à s’unir pour une Europe plus « solidaire », lors d’un discours au congrès de son parti.

Les dirigeants européens se sont mis d’accord vendredi sur un budget d’austérité pour les sept prochaines années, en baisse pour la première fois dans l’histoire de l’Union européenne.

« C’est pourquoi nous opposons à ce risque l’ambition d’un véritable projet de refondation européenne qui mette le cap sur l’humain, sur la solidarité », a lancé Pierre Laurent, en appelant à ce que « toutes les forces de progrès (…) joignent leurs efforts, de manière concrète, permanente et systématique ».

Le leader du PCF a notamment évoqué « un grand meeting européen » en avril, en suggérant de l’organiser à Marseille, « ville du sud tournée vers la Méditerranée et aujourd’hui capitale européenne de la culture ».