Un dimanche de lutte à Gonesse avec les associations et militants qui résistent face au groupe Auchan et portent un projet alternatif !

Le Triangle de Gonesse, c’est une surface globale de 750 hectares dont 400 hectares de terres agricoles ont été sanctuarisées. 280 hectares seront aménagés dont 80 hectares consacrés au projet EuropaCity.

 Le MNLE fait parti du groupement CARMA

Pour plus de terres agricoles en Île de France, pour une agriculture de proximité

 Le groupement de Coopération pour une Ambition Rurale et Métropolitaine Agricole (CARMA) se réclamant de l’Économie Sociale et Solidaire, s’est constitué pour répondre à l’appel à projets lancé en commun par la Métropole du Grand Paris et la Société du Grand Paris sous le titre “Inventons la métropole du Grand Paris”.

Le Groupement CARMA rassemble des opérateurs du monde agricole, des professionnels de plusieurs disciplines, des outils financiers et des organismes concernés par la distribution alimentaire. Tous partagent la même conviction que l’avenir se joue aujourd’hui et se fixent pour objectif de réaliser un projet pleinement au service du territoire et de sa population tout en affirmant les perspectives prometteuses de l’agriculture péri-urbaine et urbaine à l’échelle de l’Ile-de-France.

L’objectif est d’ouvrir des dynamiques nouvelles et des perspectives qui soient en harmonie avec les enjeux écologiques et alimentaires actuels et futurs. Conscients que le changement d’époque correspond à un changement de paradigme, nos amis architectes et urbanistes du GROUPEMENT CARMA GONESSE estiment qu’il est temps d’inverser le modèle de développement territorial : ce n’est plus à l’urbain de piloter le rural et il convient que la ruralité soit enfin reconnue comme source d’inspiration pour inventer un mode de vie mieux équilibré.

Persuadés que le Triangle de Gonesse est le lieu idéal pour sonner ce réveil citoyen et agricole, les membres du Groupement CARMA ont déposé au mois de février leur projet phare pour le Triangle de Gonesse en cohérence avec la charte agricole de la Plaine de France, la loi d’avenir agricole de 2014 et les politiques publiques de la Région Ile-de-France, de la Métropole du Grand Paris et de la ville de Paris dans le but de promouvoir une agriculture biologique de proximité au service de la population, ouvrant des possibilités locales d’emplois et débouchant sur des modes innovants et sobres de production et d’échange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.