Tagged with " santé au travail"

Pierre Darreville rapporteur de la commission chargée de dresser l’état des lieux des maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie et de formuler des propositions pour les prévenir et les éliminer

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 4 décembre 2017.

Décision :

Article unique

Une commission d’enquête, composée de trente députés, est instituée en application de l’article 137 du Règlement de l’Assemblée nationale. Cette commission sera chargée de dresser l’état des lieux des maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie et de formuler des propositions pour les prévenir et les éliminer.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

tendant à la création d’une commission d’enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie (risques chimiques, psychosociaux ou physiques) et les moyens à déployer pour leur élimination, (Renvoyée à la commission des affaires sociales, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Pierre DHARRÉVILLE, Alain BRUNEEL, Marie-George BUFFET, André CHASSAIGNE, Jean-Paul DUFRÈGNE, Elsa FAUCILLON, Sébastien JUMEL, Jean-Paul LECOQ, Jean-Philippe NILOR, Stéphane PEU, Fabien ROUSSEL, Hubert WULFRANC,

Député-e-s.

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Notre pays a besoin d’industrie pour relever les défis humains, sociaux, écologiques de l’avenir, d’une industrie du XXIème siècle. Une industrie respectueuse de l’humain et de la planète, utile à répondre aux besoins réels de notre temps. Read more >>

21 Mar
2014

(34) Carnet de Campagne : Santé, environnement au menu du Front de Gauche !

Les militants du Front de Gauche ont participé à une rencontre avec les les candidats du premier secteur à une rencontre avec les acteurs sociaux du premier Secteur.

(22) Législatives : La santé et les services publics mobilisent dans les quartiers sud !

Reportage QcM :

Dernière assemblée citoyenne de ce premier tour de l’élection législative dans le 8 eme arrondissement.
La santé a occupé une grande partie des échanges pas seulement pour répondre à l’invitation mais surtout après la table ronde qui enfin a réuni autour d’une solution pour stopper la fermeture de la clinique de Bonneveine l’ensemble des acteurs.
Grande journée, après 514 jours de luttes pour faire échec au projet de fermeture proposé par  la direction du Grand Conseil de la Mutualité. Concernant la situation des hôpitaux publics,  le responsable du syndicat CGT de St Marguerite comme la coordinatrice départementale de l’UD CGT pour les questions de santé ont montré la nécessaire convergence entre les actions syndicales et la mise en œuvre de choix alternatifs comme ceux des candidats du Front de Gauche dans le domaine de la Santé.
La discussion a débordé sur l’ensemble des services publics dont ceux des  impôts, du cadastre, de la poste et la gestion de l’eau.
Sur cette dernière question un militant d’eau Bien Commun PACA a rappelé les actions mené dans le cadre du Forum Alternatif Mondial de l’Eau et celles engagées avec des élus contre la Délégation de service Public (DSP) de la CUM qui maintien dans la sphère marchande la gestion de l’eau et de l’assainissement de la Communauté urbaine MPM.
Plusieurs intervenants sont intervenus pour demander la poursuite du travail engagé par le Front de gauche pendant les deux campagnes électorales.
Dans sa conclusion, Christian Pellicani, candidat dans la deuxième circonscription, a lancé un appel à ne rien lâcher et à transformer par un vote l’ensemble des contacts qui ont été pris pendant ces dix mois de campagne. Il a proposé de poursuivre le travail des « Ateliers Participatifs Législatifs » après les 10 et 17 juin.
Le Front de gauche devra se donner les moyens de développer chacune des composantes qui le structurent mais aussi créer les conditions de l’accueil et du travail de l’ensemble des « Partisans du Front de Gauche ».

Santé au travail, Santé Environnement : un projet de loi en construction !

En direct de St Gervais S/s Meymond, en Auvergne, des représentants d’associations, d’Attac, du MNLE, de syndicalistes et d’élus se sont retrouvés pour mettre en place trois ateliers participatifs pour construire des propositions qui prendrons la forme d’un projet de loi qu’André Chassaigne portera avec les parlementaires du Front de Gauche.

En tant qu’élu de Marseille, je trouve passionnant ce travail qui mets en évidence une méthode participative de co-construction d’un projet de loi qui posera les questions des modes de production,  de consommation et de prévention des risques.