Réaction à Marseille : les communistes et républicains mobilisés contre l’antisémitisme, le racisme et le terrorisme ! A Paris, Pierre Laurent participe à la marche blanche.

Après la mort du gendarme Arnaud Beltrame des suites de ses blessures dans la prise d’otages à Trèbes, nouvel assassinat antisémite: Mirelle Knoll, 85 ans, poignardée à 11 reprises et brûlée à Paris.

Marie France Palloix, Christian Pellicani et  Isabelle Pasquet élu-es  PCF sur la liste du Front de Gauche à Marseille se sont mobilisés avec de nombreux militants et personalités comme Audrey Garino, directrice du quotidien la Marseillaise.

 Même émotion à Paris :

Parti vers 18 h 30-19 h de la place de la Nation, le cortège de plusieurs milliers de personnes était guidé par des représentants de la société civile, roses blanches en main. Ils ont parcouru quelques centaines de mètres pour rallier l’immeuble de la victime, là où Mireille Knoll a été tuée, dans le XIe arrondissement.

De nombreux élus, ministres et personnalités politiques étaient aussi là, de tous bords. Des membres du gouvernement, comme Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, Françoise Nyssen (Culture) et Jean-Michel Blanquer (Éducation). Des représentants de parti : Christophe Castaner, délégué général de LREM, ou Laurent Wauquiez, président de Les Républicains, le secrétaire général du PCF Pierre Laurent. La maire de Paris Anne Hidalgo (PS) était aussi de cette marche.

 

 

Laissez un commentaire?