Pont de vue sur l’environnement et les illusions « social-démocrate » par Lucien Frau

  QcM ouvre les colonnes du blog aux acteurs locaux dans une rubrique « le Mouvement des idées » 

La période de gestation du mammifère homo sapiens, sapiens pas tant que ça, est de neuf mois, celle de certains grands singes aussi. Eux aussi se servent d’ OUTILS dans leur environnement naturel, mais en vivant en symbiose avec celui-ci.

On devrait peut-être arrêter de se prendre pour la race supérieure avec ses serfs et ses maîtres, parce que, nous, notre environnement naturel, on le détruit, parce que le système de société capitaliste détruit la nature et l’homme, plus encore maintenant, car il est parvenu dans une phase indépassable due au caractère pervers de ses valeurs qui sont la domination, l’exploitation, la compétition destructrice, qui contribuent au creusement d’un fossé meurtrier entre les peuples. Et tout ça pour des raisons de profit du plus petit nombre corrompu par le pouvoir et l’argent. C’est cela et j’en oublie encore, qu’il faut combattre par tous les moyens.

  Alors quelle voie prendre?

L’illusion social-démocrate, surtout celle teintée du vert de l’écoblanchiment, de même que les lobbies réformistes, nous mènent directement vers le chaos politique et social. Elle réduit la démocratie à une image virtuelle entretenue par les médias au service des multinationales, dans un monde d’esclaves aliénés au bracelet électronique, à la carte bancaire, et au smartphone, sans possibilité de vivre, s’ils sortent de cette aliénation.

Les laissés pour compte des guerres sociales et économiques, des conflits armés, et les réfugiés climatiques, se compteront par centaines de millions, si nous ne changeons pas de système. La nature reprendra ses droits, amplifiant encore les catastrophes climatiques, générant destructions et extinctions massives des espèces, et nous ne serons pas épargnés.

Alors la question ne se pose pas pour moi, et pour beaucoup d’entre nous j’en suis sûr, je lutterai toujours pour la justice sociale et un monde respectueux des peuples et de son environnement.

Ensemble, œuvrons pour que ce monde riche de l’imagination de ses peuples, se libère de l’exploitation capitaliste; Qu’il s’oriente vers un développement permettant la biodiversité des cultures et de notre terre, où les peuples coopéreraient dans la paix tout en échangeant des joutes culturelles et sportives faisant grandir l’idée que préserver et se réapproprier notre terre en reconstruisant une nécessaire biodiversité, c’est sauver l’humanité.

 Lucien   Frau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.