14 Fév
2019

(2) Les cahiers de la colère et de l’espoir : A vos plume !

Les cahiers de la colère et de l’espoir

Le PCF s’inscrit dans le débat national sans en limiter les thèmes de discussion comme le veut le gouvernement.

Faisons dérailler Macron pour le progrès social : les services publics,
les salaires, une fiscalité juste…….

Vous avez des idées, des attentes, des colères, des espoirs ?

Venez en parler, échanger, écrire sur nos points de rencontre,
pour aller plus loin dans le débat les communistes qui seront présents dans les rues du 20 janvier et jusqu’en mars :

contact : c.pellicani2014@gmail.com

 

Plan Local Urbanisme Intercommunal (PLUI) : Mercredi 13 février journée de mobilisation citoyenne pour bousculer l’enquête publique

8, Cours Jean Ballard, 13001 Marseille

8, Cours Jean Ballard, 13001 Marseille

9 h 30 :  8, cours jean Ballard, nouvelle séance de travail élus / associatif / militants pour rédiger des contributions générales et d’autres plus localisées à l’enquête public.

Maison de la Société des Architectes

Maison de la Société des Architectes

Un travail en réseau prend forme et le prochain rendez-vous le 20 février sera l’objet d’une première publication. 

La démarche d’élaboration du PLUI semble déconnecté du Plan de Déplacement Urbain (PDU) et du Plan Local de l’Habitat (PLH). L’idée de contester globalement l’ensemble de la procédure est une option sur la table.

17 h 30 : La Maison de la Société des architectes, 130 AV du Prado, accueille une foule attentive qui souhaite se mobiliser  pour faire échec au projets inscrits l’ADN d’un PLUI qui tourne le dos à la mixité sociale, n’inscrit pas de véritable projets d’infrastructures de transports   et peux de réservations foncières pour des équipements publics.

De mon point de vue « La Préservation des terrains agricoles, l’application par arrondissement de la loi SRU pour la construction de logements sociaux  font consensus . La convergence des différents collectifs mobilisés à Marseille contre les politiques municipale prend forme. » 

 

12 Fév
2019

Réaction des élus front de gauche de Marseille: Victoire ! On se félicite que Le PPP des écoles annulé par le tribunal administratif

Jean-Marc Coppola

Victoire pour les contribuables marseillais : le tribunal administratif de Marseille vient d’annuler la délibération de la Mairie de Marseille visant à offrir aux majors du BTP le financement de la rénovation de 34 écoles sur les 444 via un PPP Partenariat Public Privé de 1 milliard qui aurait été payé par les marseillais pendant 25 ans. L’urgence est maintenant d’établir un audit global sur l état des écoles pour construire un grand plan d investissement financé par l’Etat et la banque européenne d investissement et réaliser les travaux en maîtrise d ouvrage publique. C’est une première victoire et un revers cinglant pour JC Gaudin et son équipe. C est un encouragement à amplifier les mobilisations citoyennes pour changer de politique. C est une invitation à des investigations sur la gestion de la ville depuis 1995 qui a favorisé le privé et augmenté les inégalités sociales et territoriales. Au prochain Conseil municipal du 1er avril budget de la ville et rénovation des écoles seront au menu. Les marseillais sont invités à se faire entendre….

Décision de JUSTICE :

La mairie de Marseille prévoyait la construction de 34 écoles en partenariat public-privés. Cette décision a été jugée illégale par le tribunal administratif…

Le couperet est tombé. Ce mardi, le tribunal administratif a annulé la délibération d’octobre 2017 prise par le conseil municipal de Marseille, qui autorisait le recours au partenariat public-privé (PPP) pour la construction d’une trentained’écoles​.

Pour rappel, la mairie de Marseille avait lancé un plan d’envergure pour ses écoles, qui prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960 et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, ainsi que la construction de six établissements supplémentaires, en six ans.

Une décision jugée illégale

Pour y parvenir, la ville a choisi de recourir à une série de PPP, un mode de financement dans lequel la municipalité confie la totalité du projet, du financement à la construction, à des entreprises privées. La ville verserait ensuite des loyers, d’environ 41 millions d’euros par an pendant 25 ans.

Une décision jugée illégale par le tribunal administratif, saisi par des citoyens et les conseils régionaux et nationaux de l’ordre des architectes. La ville de Marseille devra également verser 2.000 euros à ces deux organismes. On ignore pour l’heure si la municipalité fera appel de cette décision comme elle l’avait laissé entendre ces derniers jours.

 

 

(4) Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) : Nouvelle réunion de travail mercredi 13 février au 8, Cours jean Ballard

Après plusieurs réunions, d’échanges et la rencontre le 7 février 2019 avec le commissaire enquêteur nous allons passer à la rédaction de nos remarques et proposition pour le Plan Local d’urbanisme intercommunal (PLUI).

En France, le plan local d’urbanisme (PLU), ou le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI), est le principal document de planification de l’urbanisme au niveau communal (PLU) ou intercommunal (PLUI). Il remplace le plan d’occupation des sols (POS) depuis la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains du 13 décembre 2000, dite « loi SRU »1.

Le PLU est régi par les dispositions du code de l’urbanisme, essentiellement le titre V du livre Ier.

La loi d’engagement national pour l’environnement ou « Grenelle II », du 12 juillet 2010, a modifié plusieurs aspects du PLU : prise en compte de la trame verte et bleue, orientations d’aménagement et de programmation, PLH (programme local de l’habitat) voire PDU (plan de déplacement urbain) intégré dans celles-ci… De plus, lorsque l’EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) a la compétence intercommunale, le périmètre du PLU est celui de l’intégralité de l’EPCI (on parle alors de « PLUI »).

Les petites communes se dotent parfois quant à elles d’une carte communale. Cependant une commune de petite taille mais soumise à une forte pression foncière (commune littorale par exemple) ou à de forts enjeux paysagers ou architecturaux (commune appartenant à un Parc naturel régional par exemple) peut avoir intérêt à se doter d’un PLU. Read more >>

Solidarité Noailles – « Tous Enfants de Marseille »: Succès de l’initiative aux Docks des Suds

Rencontres et débats dans de nombreux stands. on à retrouvé notre immeuble dessiné par un artiste : Un moment d’émotion pour Thierry qui a rouvert la Galerie de l’Atelier des Arts fin janvier 2019.

 

Le grand débat National : A la charge des Communes , il donne l’illusion d’un espace démocratique

Un débat encadré par des questions fermées et prédéterminées dont les réponses seront traitées par  qui et sur quelle bases ?

 Le MNLE a décidé de participer chaque fois que cela est possible aux ateliers thématiques comme celui organisé ce vendredi soir à St Cyr sur Mer les Lecques sur le thème de la transition écologique.

Nous mettons en débat nos propositions et verserons au débat le documents que nous avons produit sur le sujet traité.

Si on analyse la sociologie des participants à ces réunions on y trouve majoritairement des classes moyennes, des retraités et surprise peux d’élus de la commune alors que la municipalité et le maire sont à l’initiative.

On va engager un tour de France de la transition énergétique.