Conseil du Territoire : En réponse aux soutiens à la Plaisance Populaire : Mensonges et Caricatures !

intervention de Christian Pellicani;

intervention de Christian Pellicani.

Deux élus ont fait entendre la voix des plaisanciers : Eric Scotto et Christian Pellicani .

Les plaisanciers apprécieront l’argumentaire du maire de st Victoret et du président de la commission des délégations de service public (DSP).

Le Ton est donné : la balle est dans le camp de la plaisance.

courriers et pétitions en cours : 

Communication UNM DSP 4

petition_signatures_au_25 juin 

Présidence du territoire : « Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre » 

Face au mépris du gouvernement, le PCF appelle à la mobilisation le 28 juin

Les organisations syndicales et de jeunesse appellent à faire du 28 juin une journée de mobilisation interprofessionnelle dans tout le pays. Cette journée doit faire entendre au gouvernement les exigences et les revendications des jeunes, des étudiant-es, des salarié-es du public et du privé comme des retraité-es et à poursuivre la construction d’initiatives interprofessionnelles pour défendre notre modèle social.

Depuis le début du printemps, le pays connaît de fortes mobilisations syndicales, associatives, citoyennes et politiques qui continuent, malgré le matraquage des médias dominants, les intimidations, les tentatives de division ou de démobilisation.

Face au mépris du gouvernement à l’égard du peuple, le PCF, ses militant-es et ses élu-es, se mobiliseront pour la réussite de cette initiative nationale lancée par les syndicats et les organisations de jeunesse.

Il appelle les citoyen-nes engagé-es contre la politique de ce gouvernement à faire entendre, le 28 juin, leurs exigences de justice sociale et de solidarité en participant aux manifestations.

Le PCF invite à faire de la Fête de l’Humanité des 14, 15, 16 septembre, l

URGENT/Élections en Turquie : Arrestation de la délégation du PCF en Turquie

dernière Minute : Relâchés à la fin du scrutin. Selon les informations d’Europe 1, les trois Français arrêtés ont été entendus par le procureur au commissariat d’Agri, avant d’être relâchés et invités à rester à leur hôtel par le consulat de France en fin d’après-midi. « Nous avons été arrêtés à 10h30 et retenus à la gendarmerie jusque 17h, à la fin des opérations de vote. On nous a dit qu’il n’y aurait pas de poursuites contre nous car notre présence n’était pas délictuelle », a expliqué Hulliya Turan à l’AFP.

La délégation du PCF qui séjourne en Turquie à Agri comme observateur des élections présidentielles et législatives a été arrêtée et ses membres ont comparu ce matin devant le procureur de la république.

Le pouvoir turc veut ainsi étouffer toutes les voix qui dénoncent les fraudes massives à l’œuvre, notamment en véhiculant sur Twitter que « les membres de la délégation seraient de faux observateurs qui tenteraient de manipuler les élections ».

Le PCF condamne ces méthodes qui ne font que le renforcer résolument à rester aux côtés des démocrates de Turquie qui entendent mettre un terme à la dictature de R.T. Erdogan.

La délégation se compose de Christine Prunaud, Sénatrice des Côtes d’Armor, Hulliya Turan, Secrétaire départementale du Bas-Rhin et Pascal Torre, Membre du secteur des Relations Internationales au PCF.

Parti communiste français,

Paris, le 24 juin 2018.