Miramas : la bataille du rail prend une nouvelle dimension !

Le 1 décembre, le débat   organisé à Miramas par les communistes de la ville en présence du Maire Socliiaste, du député communiste des bouches du Rhône et du président du MNLE Réseau Homme&Nature montre l’urgence d’engager une campagne régionale pour la défense du service publique ferroviaire.

on été abordé les questions du fret et l’impact sur la santé du transfert des marchandises vers le tout routier et la dégradation des services ferroviaire de voyageurs comme la décision de fermer la gare de Pertuis dès le 10 décembre.

Appel : appel à la mobilisation de l’ensemble des élus et habitants du bassin de vie Sud Luberon – Val de Durance contre la fermeture de la gare de Pertuis, programmée le 10 décembre prochain.

Nous devons engager la bataille pour des transports durable respectueux de l’environnement.

A chaque conférence internationale du TYPE COP le gouvernement, les gouvernements successifs, dénoncent le tout routier et engagent les acteurs économiques aux transferts vers le rail et les transports collectif. Et chaque fois ils mettent en œuvre le contraire : Bus Macron pour remplacer les trains, fermetures de gares et suppressions de TER par la région, arrêt des investissements par la SNCF sur les infrastructures et développement de filiale SNCF pour concurrencer les services ferroviaires par des autocars.

L’opinion publique doit s’emparer de ces questions de mobilités !

Laissez un commentaire?