MARSEILLE : Les transports urbains au point mort vendredi

Soutenue par six organisations syndicales des transports urbains,  ne grève pourrait provoquer quelques perturbations ce vendredi dans plusieurs villes de région. A Marseille, Grenoble, Montpellier, Lyon, Lille et Bordeaux, 127 préavis ont déjà été déposés pour dénoncer un fort désaccord avec le patronat
du secteur. L’appel à la grève concerne une branche de près de 50 000 salariés qui n’a pas connu d’augmentation de salaires depuis 3 ans.

Laissez un commentaire?