Réunion le 18 juin 2018 à 16h30 au 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille, 2em étage : Gestion des plans d’eau : Gaudin sonne le glas de la « plaisance populaire » Marseille n’est pas à vendre ! Arrêtons l’exclusion par le prix !

 

Christian PELLICANI :                         DSP Ports  / Je propose une réunion le 18 juin 2018 à 16h30 au 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille.

Conseiller du premier secteur,                    Je reste opposé à l’intrusion de la CCI dans la gestion et l’animation des plans d’eau et terre-pleins du Vieux Port et des ports de la Pointe Rouge.

conseiller Métropolitain            

En tant que membre de la commission de délégation de service public (DSP) j’ai émis à la commission du 1er mars 2018 un avis négatif sur les dossiers concernant « la gestion et l’animation des plans d’eau et terre-pleins du Vieux-Port de Marseille et de la pointe Rouge – Périmètre 1/2/3 et 4. Admission des candidats à la négociation.)

Je ne comprends pas la candidature de la CCI sur ce type de dossier de gestion de l’espace public.

Elle n’est pas dans sa vocation de chambre consulaire. J’ai posé la question  « est-ce la perte éventuelle de la gestion de l’Aéroport en cas de cession des actifs par l’état au privé qui pousse la CCI à trouver de nouveaux débouchés ? »

Pas de réponse mais une affirmation du président de la commission des DSP  « c’est le préfet qui a suggéré à la CCI de se porter candidate ». Devant mon argumentation de défense de la plaisance et de la capacité des clubs à gérer  et animer leur plan d’eau la réponse sous forme de fin de non-recevoir de mon argumentaire a été reprise en séance de la métropole le  18 mai2018 et on nous  fait voter la prolongation de deux mois des DSP existantes.

La défense d’une plaisance populaire à Marseille et sur notre littoral n’intéresse pas la majorité métropolitaine de jean Claude Gaudin.

Ce matin, 7 juin 2018, à la commission DSP j’ai demandé au président, Bernard Jacquier, de m’éclairer sur l’information qui court, jusque dans la presse locale, d’une décision prise début juin par le président de la métropole alors qu’il y a encore du temps. Il me répond « je signe la prolongation en ce moment même et je n’ai pas fini la négociation » (oral). Surprenant ?

Je reste opposé à l’intrusion de la CCI dans la gestion et l’animation des plans d’eau et terre-pleins du Vieux Port et des ports de la Pointe Rouge.

J’invite les Marseillaises et Marseillais qui souhaitent donner leurs avis et organiser la riposte à cette nouvelle étape de gentrification des espaces publics de la cité. Cette exclusion par le prix : parkings, plages, logements, des écoles, des services… doit s’arrêter !

On ne peut pas attendre les prochaines échéances municipales et métropolitaines  pour réagir.

Je propose une réunion le 18 juin 2018 à 16h30 au 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille.

 

Laissez un commentaire?