G.P.M, Un port à sens unique pour l’importation ou bi directionnel : Import/Export ?

L’importation de chine de deux portiques neuf pour l’équipement du nouveau terminal 2XL à Fos montre que nos capacités industrielles ne sont plus au niveau ou sont mises à mal par la recherche du produit le moins cher.

De fait, les politiques libérales assises sur l’abaissement du coup de la main d’œuvre transforment nos ports en sas d’importation. Ce mode de développement engendre des destructions sociales et humaines considérable : ici et ailleurs les salariés sont soumis à une exploitation féroce. Le capitalisme, même verdi, porte de graves atteintes à l’environnement, détruit la bio diversité et menace l’humain.

Pour autant, il est nécessaire et utile d’avoir des ports et Marseille, de ses bassins Est à Fos, représente une chance qui pourrait servir un autre type de développement alternatif au libéralisme.

Produire et consommer autrement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ne pourra se faire sans passer par le retour à une politique industrielle « écologiquement intensive ».Pour exporter il faut se doter et développer des capacités productives assises sur une industrie moderne maitrisant ses rejets.

Les réponses à ces questions ne sont pas portuaires mais Politiques !

Le projet Alternatif à la politique de L’U.M.P pour 2012 devra aborder les questions industrielles et agricoles en conjuguant : « Social-Économique-environnemental ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.