EXIGEONS UNE TABLE RONDE SUR L’AVENIR DU TRIAGE SNCF DE MIRAMAS !

C’est de manière très solennelle que nous voulons vous alerter  sur  la situation très préoccupante  de Fret SNCF et du Triage SNCF de Miramas. Après la loi voté l’année dernière, le démantèlement de la SNCF s’accélère pour qu’en janvier 2020 elle « éclate » en plusieurs Sociétés Anonymes et que soit filialisé Fret SNCF.

LE FRET SNCF AU BORD DU PRECIPICE !

Dernier exemple en date, le dernier train de Fret SNCF qui transportait des fruits et légumes  de Perpignan au marché de Rungis à Paris va être supprimé par la Direction SNCF, 20 000 camions par an prendront le relais ! 600 emplois sont en cours de suppression à Fret SNCF pour 2019…

Dans un courrier unitaire adressé au 1er ministre, selon les Fédérations syndicales des Cheminots avec la politique en cours et la perspective de sa filialisation « même recapitalisée, Fret SNCF ne serait pas viable et pourrait faire faillite en quelques mois » ! N’est-ce pas justement là, l’objectif recherché pour laisser la place aux entreprises  Privés et aux camions ! 

AVENIR DU TRIAGE SNCF DE MIRAMAS :

LA MÉTROPOLE & LE PRÉFET, DOIVENT SANS ATTENDRE, ORGANISER UNE TABLE RONDE (voir pièce jointe)

La Métropole et le Préfet doivent être partie prenante et intéressée par ces sujets et ouvrir la concertation avec toutes les parties prenantes, avec l’organisation, sans attendre, d’une table ronde sur l’avenir du Triage SNCF de Miramas en lien avec l’activité portuaire et industrielle du département.

 C’est le sens de la lettre ouverte des Cheminots Communistes et de la Fédération du PCF 13.

 Marcel Almero et Henry Bascunana

Responsables des Cheminots Communistes de Miramas et de Marseille

Laissez un commentaire?