Cuisine Municipale : Le maire de Marseille « chantre du libéralisme » des Crèches à la police municipale !

Le Maire, du haut de son perchoir, méprisant et démagogue !

Nous avons subit, encore une fois, un numéro de morale politique pour discréditer le président du groupe socialiste qui ne croule pas sous les soutiens de ses camarades.

Rien de réjouissant dans cette situation au moment ou le PS gère l’état, l’assemblée Nationale, le sénat et la plupart des régions et départements. A Marseille, la droite marseillaise est à la reconquête de l’opinion publique en usant de toutes les ficelles politiciennes et pour le moment recueille l’intérêt des médias.

Tribune de la presse : attentif à la forme des échanges et peu par le fond du débat !

Médias fascinés par la politique spectacle au détriment du fond des dossiers et de l’opinion du groupe communiste qui combat pied à pied Gaudin et sa majorité de droite.

Malgré l’enfermement du débat dans ces joutes « guignolesques » nous continuons à poser les questions qui fâchent le Maire : Où en est l’application du jugement du tribunal administratif sur le dossier de l’Hôtel Dieu, sur la situation de la petite enfance et l’absence de construction de crèches municipales depuis 12 ans, sur l’armement de la police municipale que nous refusons, sur la rénovation des quartiers et la construction de logements sociaux..etc.

De conseil en conseil on mesure la nécessité de sortir de l’hémicycle municipal pour construire avec la population les alternatives de la prochaine mandature.

Nous venons d’adresser une invitation aux associations pour qu’ils puissent consulter les documents du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui seront soumis à enquête public.

Mercredi, 11 juillet,  nous rencontrons la commission citoyenne qui travaille sur la dette de la Ville et à la rentrée nous seront présent dès l’ouverture des écoles pour faire le point et accompagner les parents d’élèves et enseignants afin de régler les problèmes qu’ils rencontreront !

Nous laisserons les politiciens entre eux !

Place au peuple !

One Comment

  1. Alain LAVAL

    Le Maire fait mépris de la CONCERTATION citoyenne.
    Dernier mépris en date: dans les quartiers sud l’aménagement proclamé de la voierie Pointe Rouge Montredon en direction des Goudes et de Callelongue.
    En effet, il a été mis en place un circuit propre, plus particulièrement le weekend, à indisposer les riverains de cette zone.
    Une telle édification relève toujours d’une volonté unilatérale. Le bon sens est totalement absent, seul domine l’intérêt de mettre Marseille aux enchères, entre les mains du profit du tourismeet d’autres encore.
    Rien n’est pensé, adapté et mis en conjoncture parce que la non-concertation l’emporte.
    Les citoyens sont actionnaires de leur patrimoine. En conséquence, il appartient à eux seuls de se concentrer et s’édifier en maître d’œuvre du ou des chantiers de ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.