Conseil d’arrondissement du 1er Secteur : Vestiges Grecs de la Corderie un simulacre de valorisation soumis au vote des élus

Le rapport N° 11 du conseil d’arrondissement de ce jeudi 7 décembre : Portant sur « la convention de servitude consentie par la SCCV Marseille Corderie (l’acquéreur de la parcelle de 4201 M²) à la Ville de Marseille en vue de la découverte  d’une zone de vestiges archéologiques de 635 M² conservés in situ » a été soumis pour avis au conseil d’arrondissement.

Rapport 143 qui sera présenté au vote du conseil municipal lundi 11 décembre 2018.

J’ai voté contre avec mon camarade Éric SCOTTO. Nous sommes en phase pour dénoncer ce simulacre de valorisation du site quelques jours par an : seulement à l’occasion d’événements cultuels de types journées du patrimoine et en petit nombre et quelques classes scolaires dans l’année.

Nous l’avions dénoncé et la ville avec la complicité du ministère de la culture persiste et codifie « un nouvel enfouissement  de l’histoire de Marseille ».

Il en est de même pour le projet de construction de logements sur l’emprise foncière du terrain de la Caserne d’Aurelle. La droite persiste et signe pour le tout béton !

 

 

Laissez un commentaire?