Browsing Category "Transports"
15 Déc
2017

La Ligne Nouvelle entre Marseille et Nice mobilise encore et toujours !

Alain Patouillard, à réuni les adhérents de l’association TVG  Développement afin d’organiser la mobilisation citoyenne pour la réalisation de cette infrastructure ferroviaire indispensable en Provence Alpes Côte d’Azur.

Notre région ne peux plus prendre de nouveaux retards en matière de mobilité et de transports publics.

Le prochain numéro de la revue de l’association fera le point sur la situation du projet et des actions actions en cours. Le MNLE Réseau Homme&Nature a proposé l’organisation d’une rencontre autour de la « place de la grande vitesse ferroviaire au XXIe siècle ».

 

Miramas : la bataille du rail prend une nouvelle dimension !

Le 1 décembre, le débat   organisé à Miramas par les communistes de la ville en présence du Maire Socliiaste, du député communiste des bouches du Rhône et du président du MNLE Réseau Homme&Nature montre l’urgence d’engager une campagne régionale pour la défense du service publique ferroviaire.

on été abordé les questions du fret et l’impact sur la santé du transfert des marchandises vers le tout routier et la dégradation des services ferroviaire de voyageurs comme la décision de fermer la gare de Pertuis dès le 10 décembre.

Appel : appel à la mobilisation de l’ensemble des élus et habitants du bassin de vie Sud Luberon – Val de Durance contre la fermeture de la gare de Pertuis, programmée le 10 décembre prochain.

Nous devons engager la bataille pour des transports durable respectueux de l’environnement.

A chaque conférence internationale du TYPE COP le gouvernement, les gouvernements successifs, dénoncent le tout routier et engagent les acteurs économiques aux transferts vers le rail et les transports collectif. Et chaque fois ils mettent en œuvre le contraire : Bus Macron pour remplacer les trains, fermetures de gares et suppressions de TER par la région, arrêt des investissements par la SNCF sur les infrastructures et développement de filiale SNCF pour concurrencer les services ferroviaires par des autocars.

L’opinion publique doit s’emparer de ces questions de mobilités !

Une pollution de l’air Alarmante pour notre santé ! Ne rajoutons pas 300 000 camions de plus sur nos routes !

RDV LE 1er DECEMBRE A 17H30 A MIRAMAS
Non à la fermeture du Triage SNCF de Miramas-Fos

Bilan de la Gratuité des transports sur le Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile

Alors que certains réfléchissent à améliorer la fréquentation des transports en commun, alors que le concept de gratuité prend une ampleur nationale et internationale, le Pays d’Aubagne et de l’Etoile semble détenir une partie des solutions possibles pour cela. L’association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) nous propose son regard sur les chiffres des transports 2015 et 2016.

Rappel, cela concerne : 12 communes, 105 000 habitants sur un territoire de 244,7 km² soit 429 hab/km². Aujourd’hui absorbé par la métropole Aix Marseille Provence (AMP) dont le poids est phénoménal : 92 communes 1 876 000 hab., 3 173 km², issue du regroupement de 6 intercommunalités soit 591hab/km². Read more >>

(1) Mobilité : La stratégie d’Oslo pour réduire, voire éliminer, les voitures

La stratégie d’Oslo pour réduire, voire éliminer, les voitures personnelles

La capitale norvégienne abandonne la notion de transport public pour se lancer dans la « mobilité comme service ». Objectif : supprimer la voiture.

Tramways et piétons dans une rue d’Oslo. METROCENTRIC – WIKIMEDIA – CC BY 2.0

Endre Angelvik est le vice-président chargé des services de mobilité de Ruter, l’autorité du transport public de la région d’Oslo, qui correspond à la capitale et représente 50 % des transports publics de la Norvège. Il explique sa stratégie pour faire de la mobilité un service sur lequel, comme l’électricité, « on compte sans y penser ».

Lire la suite : http://mobile.lemonde.fr/citynnovation/article/2017/11/03/la-strategie-d-oslo-pour-reduire-voire-eliminer-les-voitures-personnelles_5209915_4811669.html?xtref=https://www.google.fr/

GPMM, Forme 1O remise en service : Une bonne nouvelle pour la méditerranée et la façade atlantique avec la Forme Joubert des Chantiers STX de St Nazaire

Nos ports sont très bien équipés ! 

avec l’ancien bateau porte rénové

Les Organisations syndicales ont joué un grand rôle pour le maintien de ces équipements.

-La forme-écluse Joubert. La forme-écluse Joubert, construite entre 1929 et 1932, est un ouvrage remarquable. Ses dimensions –350 m de long, 50 m de large et 16,60 m de haut- en font une des réalisations les plus importantes de son époque.

-La Forme 10 est située dans le nord du port de Marseille et mesure 465 mètres de long pour 85 mètres de large. Il s’agit de la plus grande forme de radoub de Méditerranée et de France métropolitiaine.

MARSEILLE : Les transports urbains au point mort vendredi

Soutenue par six organisations syndicales des transports urbains,  ne grève pourrait provoquer quelques perturbations ce vendredi dans plusieurs villes de région. A Marseille, Grenoble, Montpellier, Lyon, Lille et Bordeaux, 127 préavis ont déjà été déposés pour dénoncer un fort désaccord avec le patronat
du secteur. L’appel à la grève concerne une branche de près de 50 000 salariés qui n’a pas connu d’augmentation de salaires depuis 3 ans.

(2) Semaine Européenne de la Mobilité : conférence de presse sur le Vieux Port

Pétition pour la sauvegarde et le développement des « Batobus » :  http://citoyens13.fr/journal/petition-pour-la-sauvegarde-et-le-developpement-des-batobus-2/

Relance de la pétition qui est resté sans réponse en attendant  l’entrevue avec le président du Conseil de Territoire Marseille Provence (CT1)

Les signataires de cette pétition s’insurgent contre les propositions qui font perdre aux services de navettes maritimes la vocation de service de transport public en privilégiant seulement la fréquentation touristique.
C’est une forme d’exclusion par le prix !
Les signataires appuient l’association Citoyen13 et le Comité de Parrainage des Navettes Maritimes dans leurs revendications :
– L’ensemble des signataires demandent une période de navigation minimale de début mars à fin octobre, le maintien des bateaux
permettant aux pendulaires (salariés et étudiants) de se déplacer en début de journée et d’assurer le retour en favorisant l’accès des
pendulaires à l’embarquement le soir et cela toute la durée du service avec un renforcement du service le matin entre 7h00 et 9h00 et le soir
de 17 à 19h pour éviter le télescopage des touristes et des pendulaires.
– Le maintien de la tarification initiale de 2.5 € au lieu de 5€/personne car c’est un tarif abusif et dissuasif.
– La création d’un véritable service de navettes maritimes au départ de la darse du MuCem (ex J4) desservant le port des Goudes afin de
réussir l’accessibilité du Parc national de calanques, en bus électriques, pour désengorger les accès routiers des quartiers de la Madrague-de Montredon et de la Pointe Rouge.