Browsing Category "Social"
5 Sep
2017

Nouvelle baisse des APL : Emmanuel Macron s’acharne sur les familles modestes (Ian Brossat)

Les APL pourraient à nouveau baisser, annonce Emmanuel Macron dans le magazine Le Point. Une nouvelle fois, le Président de la République choisit de faire les poches aux familles modestes, au moment où, par ailleurs, il s’apprête à faire un cadeau de 3 milliards d’euros à ceux qui paient l’impôt sur la fortune.

Cette baisse fragilisera les locataires aux revenus les plus faibles. Elle les rendra moins solvables et conduira à une augmentation des expulsions locatives.

 

Le PCF est déterminé à faire obstacle à cette décision au côté des locataires et des associations mobilisées pour le droit au logement.

 

Ian Brossat, membre de la direction du PCF en charge des questions de logement

12 septembre mobilisons-nous : Muriel et la tirelire (Ministère du Travail et du Dialogue Social – 127, rue de Grenelle – Paris 7° – 2 Août 2017)

Après Perrette et le pot au lait, vous ferez
connaissance avec Muriel et la tirelire (cliquer sur le lien ) : Muriel et la tirelire

80 c’est, en années de smic net, l’équivalent de la plus-value touchée par Muriel Pénicaud sur la revente de ses stock-options.

80 c’est, en années de smic net, l’équivalent de la plus-value touchée par Muriel Pénicaud sur la revente de ses stock-options.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une fable, il y a là aussi une morale. Vous connaissez tous ce petit objet familier, la tirelire, ce petit récipient où l’on accumule la menue monnaie. Il est le plus souvent en forme de cochon, en céramique ou en
porcelaine, avec une fente sur le dessus. Utilisée pour inculquer le sens de l’épargne aux enfants, car il leur faut la
casser pour pouvoir dépenser l’argent – on casse plus joyeusement sa tirelire que sa pipe – ce qui, c’est très
éducatif, les oblige ainsi à justifier leur décision.

(7) Déambulation Estivales 2017 : Avec cette chaleur on peut  voyager en Irlande en dégustant un  bon Polar au frais dans son hamac

Je vous propose  : CONNEMARA BLACK

Auteur : Gérard COQUET

La Connemara Black est une mouche artificielle permettant au pêcheur de ne jamais rentrer bredouille… C’est également le nom d’un ancien groupe armé de l’IRA, l’Armée Républicaine Irlandaise. Mais c’est aussi le surnom donné aux filles vivant dans cette baie, à l’ouest de l’Irlande. Elles sont souvent très belles mais plus revêches à apprivoiser qu’un poney des tourbières. Ciara McMurphy en est une. Après un mariage raté, elle a fui la région et s’est engagée dans la Garda, la police locale. Mais lorsqu’une série de meurtres balaie la ville de Galway, c’est elle que le commissaire Grady choisit d’envoyer sur ses terres natales afin de surveiller ce qui reste des indépendantistes. Et entre autres le vieux Zack, un chef de clan, un patriarche qui – entre terres désolées, légendes d’un autre temps, cimetières abandonnés et ex-combattants de tous bords – veille dans l’ombre… Mais sur quoi veille-t-il ?
Read more >>

Faire du 12 septembre la journée « contre la réforme du code du travail »

Toutes les actions en cours contre le tout béton à Marseille, la dénonciation de l’agriculture productiviste  qui empoisonne les œufs, la sauvegarde du chantier STX à St Nazaire, la défense du service public de l’eau, des droits de l’Homme, de la Paix.. ne s’opposent pas à la construction d’un immense rassemblement le 12 septembre 2017 « contre la réforme du code du travail ».

Dans la chaleur de l’été gardons le cap de la mobilisation. 

Ce n’est pas que l’affaire des salariés !!!!!!!!!!!

(1) 12 septembre la journée contre la reforme du code du travail

Manifestations prévues dans tout le pays

D’un côté, les syndicats ont déposé un préavis de grève à la SNCF et à la RATP pour protester contre leurs conditions de travail, les suppressions de postes programmées pour 2016 et pour une hausse des salaires. A cette mobilisation prévue depuis plusieurs semaines est venue se greffer une autre ces derniers jours, contre précisément la loi présentée par Mme El Khomri. Les organisations de jeunesse, dont l’UNEF, premier syndicat étudiant, ainsi que plusieurs syndicats ont appelé à manifester partout en France, rejoints par des formations politiques, comme Europe Ecologie-Les Verts et le Front de gauche, et par certains élus socialistes opposés au texte gouvernemental.

Huit syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF et, côté lycéens, SGL, UNL et FIDL) réclament le retrait du projet de loi. Mais le front syndical n’a pas réussi à rester uni : les syndicats dits « réformistes » (CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA) et la FAGE (étudiants) ne se sont pas associés à ces actions, préférant des rassemblements distincts le 12 mars pour demander des « modifications en profondeur » du texte gouvernemental.

Devenir des citoyens ACTEURS de l’espace métropolitain

Invitation   

L’observatoire des Politiques Publiques et de la Métropole Aix-Marseille vous invite à la présentation de l’espace internet mis en place suite à son son lancement en juin 2017.

ce jeudi 13 juillet à 11h30 au Terminus Bar (8, avenue Pasteur 13007 Marseille)

  l’OPPM, espace citoyen indépendant qui regroupe des élus, des associations de la société civile, mais également des habitants, présentera son programme et ses objectifs lors de cette rencontre publique.

L’Observatoire des Politiques Publiques et de la Métropole Aix-Marseille se fixe pour missions d’expliquer de façon pédagogique aux habitants les compétences de la Métropole, mais aussi d’en décrypter les réalités et les impacts.

Pour devenir des citoyens ACTEURS de l’espace métropolitain

Christian Pellicani

Conseiller Métropolitain

président de  

(2) 13 Juillet : La Fête de la Citoyenneté , une étape dans la lutte contre le projet de réforme du Code du travail

Le Parti communiste accuse l’exécutif de vouloir s’approprier le pouvoir du législateur en gouvernant par ordonnances. « Un nouvelle tentative de passage en force » que le secrétaire national du parti, Pierre Laurent, rapproche de la loi El Khomri, adoptée via le 49-3.

« L’été, ça n’est pas pour casser le Code du travail ». Le slogan choisi par le Parti communiste français annonce la couleur. Une campagne visant à mettre en échec le recours aux ordonnances prévu par le gouvernement d’Emmanuel Macron pour réformer le Code du travail a été lancée jeudi 1er juin. Dix jours après que le chef de l’Etat a rencontré les responsables syndicaux et patronaux, le PCF dénonce un projet « mené au pas de charge dans le dos des travailleurs ».

Le parti s’est fixé jusqu’au mois de septembre pour venir à bout de l’utilisation des ordonnances.