Browsing Category "Social"

(1) LE TEMPS DES ALTERNATIVES : Colloque à Toulon les 16 et 17 mai 2019

Colloque à Toulon les 16 et 17 mai 2019

En direct : Lucien FRAU du MNLE et Alain Patouillard  de la revue Naturellement ont  participé aux travaux de ces deux journées de réflexions.

L’Autre voie pour l’Humanité

En ces temps de luttes sociales et de contestation populaire, apporter des Éléments de réflexion pour sortir du capitalisme autour d’un débat citoyen en présence de 18 intellectuels sur les cent un contributeurs du livre « L’autre voie pour l’humanité » coordonnée par André PRONE, ne peut être qu’utile. On aurait pu croire, vu la centralité du thème, qu’il y ait une sorte de redondance dans les analyses. Eh bien non ! C’est tout le contraire qui s’est produit. Chaque auteur, en fonction de sa sensibilité et de son parcours intellectuel, a abordé le sujet sous un angle différent. Et c’est ce que nous tenterons de faire vivre dans ce colloque en regroupant les interventions dans une continuité constructive ou reconstructive de la nécessaire sortie du capitalisme.

QcM

Pour la hausse du Smic : cinq arguments

Dans le cadre de la niche parlementaire, le groupe communiste à l’Assemblée, par la voix d’Hubert Wulfranc, a avancé une proposition de loi pour l’augmentation du Smic. Extraits.

La rémunération de l’immense majorité de celles et de ceux qui vivent de leur force de travail est en berne. Elle ne leur permet plus de vivre décemment, sous le double effet de la stagnation des salaires, depuis la crise de 2008, et de la captation de la richesse produite par le travail par un petit nombre, notamment par les actionnaires, dont les dividendes atteignent 57 milliards d’euros en 2018. Ce transfert de la valeur ajoutée du travail vers le capital détruit notre pacte social. (…)

Je voudrais rappeler rapidement plusieurs éléments essentiels qui démontreront le bien-fondé d’une augmentation urgente et progressive du Smic et des salaires en général, à l’opposé de la glaciation sociale que vous imposez et qui fait claquer des dents un nombre croissant de Français. (…)

Premièrement : Augmenter le Smic, c’est augmenter le salaire minimum, c’est-à-dire aller vers un salaire décent permettant de faire face aux aléas de la vie quotidienne.

Combien faut-il, aujourd’hui, en France, pour vivre décemment ? L’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale estime que le salaire décent pour une personne seule active logée dans le parc social s’élève 1 454 euros, et à 1 572 euros lorsqu’elle est logée dans le parc privé.

Le panier moyen se décompose ainsi : 620 euros environ pour le logement, 300 euros pour le transport, 220 euros pour l’alimentation, 150 euros pour la vie sociale, 110 euros pour l’équipement, 70 euros pour l’habillement et 60 euros pour la santé. Telle est la réalité du quotidien vécu par nos concitoyens.

Pourtant, aujourd’hui, vivre au Smic signifie vivre avec 1 203 euros par mois. Nous proposons donc de fixer le Smic à 1 800 euros brut, soit près de 1 400 euros net afin de se rapprocher ainsi du niveau de vie décent. Read more >>

Conseil municipal du 1er avril 2019 : Budget de Marseille 2019; Intervention de Jean-Marc COPPOLA

 Monsieur le Maire,

Vous voici avec la présentation de votre dernier budget de votre 4ème mandature.

Signe de longévité probablement pour vous, fardeau de l’insupportable pour une majorité de Marseillais qui n’en peut plus de vos choix politiques.

Une politique que vous avez mise depuis 24 ans, au service des promoteurs, de la finance et des majors.

Une politique qui tourne le dos à l’intérêt général, au vivre ensemble pour façonner une ville de plus en plus inégalitaire, qui craque, se fissure et s’effondre.

L’année dernière je parlais d’un besoin de changement de politique, mais aujourd’hui s’expriment de plus en plus largement une envie de changement, une urgence à tourner la page de votre système porté par vous ou par vos filleuls…

Un système pernicieux, dangereux, clientéliste, mais aujourd’hui à bout de souffle, au point qu’en tant qu’élu, vous n’avez parfois plus d’autorité sur certains personnels et que des services refusent d’exécuter des actions qui ont pourtant été votées.

Un exemple parmi d’autres, le Grand Comptoir de la Victorine dans le 3ème arrondissement. Il y a un an quasiment jour pour jour, après un incendie qui a dévasté une partie du bâtiment dans lequel résident des associations culturelles, nous avons voté à l’unanimité et en urgence 400.000 euros pour réparer. Il y a encore 3 semaines, rien n’était fait. Read more >>

Environnement, Développement Economique et Social au cœur de la manifestation et du rassemblement à la centrale Thermique de Gardanne !

En réponse aux bonimenteurs politiques qui parlent emploi à Gardanne et votent des textes et des lois qui cassent les sites industriels sous couvert de 

Claude Jorda, Conseiller Départemental et christian Pellicani, MNLE dans la Manifestation

Claude Jorda, Conseiller Départemental et christian Pellicani, MNLE dans la Manifestation

défense de l’environnement, le rassemblement de ce jour à Gardanne, a  montré la détermination des salariées et les convergences avec les associations qui portent des projets alternatifs conciliant environnement et industries.

Lucien Frau, président du MNLE13 et Christian Pellicani, président du MNLE réseau Homme&Nature ont pris date avec le syndicat CGT de la centrale pour donner au travers de la revue Naturellement, un écho national  aux solutions envisageable sur le site de Gardanne.