Browsing Category "Politique Nationale"

Forte mobilisation pour dénoncer l’antisémitisme

Il est important que la lutte contre l’antisémitisme suscite une large mobilisation, considère le secrétaire national du Parti communiste français, Fabien Roussel.

Le grand débat National : A la charge des Communes , il donne l’illusion d’un espace démocratique

Un débat encadré par des questions fermées et prédéterminées dont les réponses seront traitées par  qui et sur quelle bases ?

 Le MNLE a décidé de participer chaque fois que cela est possible aux ateliers thématiques comme celui organisé ce vendredi soir à St Cyr sur Mer les Lecques sur le thème de la transition écologique.

Nous mettons en débat nos propositions et verserons au débat le documents que nous avons produit sur le sujet traité.

Si on analyse la sociologie des participants à ces réunions on y trouve majoritairement des classes moyennes, des retraités et surprise peux d’élus de la commune alors que la municipalité et le maire sont à l’initiative.

On va engager un tour de France de la transition énergétique.

 

 

 

La convergence des luttes et mouvements prend corps : Ce 5 février 2019 fera date dans l’histoire du mouvement social !

Elections eurpéennes 2019 : Les communistes du 7èm ont voté à plus de 90% pour la liste soumise aux suffrages des adhérents

Après le vote la direction de section a fait le plan de travail pour le premier trimestre. Ils appellent au meeting, à travailler le PLUI avec la population et à des rencontres avec la population autour des cahier d’espoirs.

Une prime aux camarades du Frioul qui ont fait le déplacement jusqu’au siège de la section pour s’exprimer sur la liste.

Audrey Garino, secrétaire de la section, appelle à la mobilisation pour le 1er meeting qui se tiendra au Docks des Suds le 5 février en soirée après la grande mobilisation de la journée des syndicats et gilets jaunes qui convergent contre les politiques de Macron et de son gouvernement.

 

(5) Place du 4 Septembre le froid et le mistral n’ont pas découragé les passants pour remplir les cahiers de doléances, revendicatifs et d’espoir !

Devant  l’intérêt  des habitants et les signes d’encouragements nous allons proposer un calendrier de rencontres et un projet de restitution des témoignages et propositions qui noircissent les pages des trois cahiers de doléances, revendicatif et d’espoir mis à disposition.

La balance de l'émission deux poids et deux mesures

La balance de l’émission deux poids et deux mesures

Le PCF  a mis à disposition ses propositions qui seront diffusées dans la campagne des cahiers d’espoir que les militants vont diffuser.

Nous aurons dès le 6 février la diffusion sur internet de la deuxième émission de « deux poids et deux mesures ».

 Nous seront la semaine prochaine sur radio Galère et surement dans les quotidiens et médias en ligne qui ont couvert notre initiative. 

Deux poids et deux mesures : comment dénoncer les injustices du système politique national et municipal

Deux poids et deux mesures : comment dénoncer les injustices du système politique national et municipal

Merci aux associatifs, syndicalistes, habitants et militants communistes qui ont bravé le mauvais temps

Merci aux associatifs, syndicalistes, habitants et militants communistes qui ont bravé le mauvais temps

(4) Rappel / Rassemblement contre Macron et Gaudin : La mobilisation de dimanche matin 27 janvier à 10h00 Place du 4 Septembre pour remplir les cahiers de doléances, revendicatifs et d’espoir !

cahier_de_l_espoir_propositions_coul_a5_coul

A cette occasion nous relançons notre émission « deux poids et deux mesures  » afin de dénoncer les abus  qui créent des inégalités, de la misère et de l’injustice.

 

Rappel : Deux poids et deux mesures : en jugeant différemment une même chose, selon les personnes, les circonstances, les intérêts…

Voilà une expression qui date du milieu du XVIIIe siècle (chez Voltaire, paraît-il) mais qui n’a visiblement pas du tout passionné les lexicographes.

Lancement de la campagne  : « Deux Poids et Deux Mesures » le 19 septembre 2018 à 11h00 sous l’Ombrière  au Vieux Port.

Pour illustrer le sujet : les tarifs des tickets à l’unité des dessertes maritimes de  Toulon et Marseille 

2 € à Toulon et 5 € à Marseille : Pourquoi ?

 

Les Amis de l’Huma mettent en débat le changement climatique et les solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Contribution :

Climat,

Sortir du capitalisme pour sauver la planète et l’humanité

L’Alternative « Produire et consommer autrement »

Pas simple mais incontournable (Hommage à François Cosserat)

Christian PELLICANI

Président du MNLE

Conseiller à la Métropole Aix-Marseille

Notre façon de produire s’est emballée ces dernières décennies sous l’impact de multiples facteurs dont les principaux sont: nouvelles techniques, essor démographique, appétit du lucre. Ce dernier est trop souvent mal pris en compte. Il est à la base du gaspillage constaté dans la production des produits de grande consommation, aliments compris. Il en fait partie intégrante. Il n’est pas un accident c’est  une conséquence du mode de production  dominant et des inégalités sociales qu’il provoque.

Cette explosion de la production- consommation s’est appuyée sur l’existence de ressources fossiles, pétrole, gaz et charbon, à faible coût économique. L’agriculture, contrairement aux apparences, n’a pas fait bande à part. Une tonne d’engrais, c’est en gros une tonne équivalent pétrole. Mais ce n’est pas tout. L’azote que cette énergie permet de capter est aussi, une fois épandu, à l’origine d’émissions qui vont entrer dans la danse des perturbateurs du climat. Et ceci de manière non marginale. De fait, par un ensemble de mécanismes entremêlés, le dispositif global de production assis sur une consommation massive d’énergies fossiles carbonées, a perturbé pour le moins deux cycles biogéochimiques, celui du carbone et celui de l’azote.

Le changement climatique est un effet des perturbations du cycle du carbone. Celles du cycle de l’azote y participent également mais elles ajoutent un impact direct sur l’eau et les sols, aggravé  par le productivisme agricole qui engendre ses propres effets négatifs. La production agricole patine alors que les besoins augmentent. Il ne suffit pas, pour régler la question de la nourriture, de mettre en accusation la consommation de viande. C’est beaucoup plus complexe.

Quelles cibles ?

Nous sommes à l’âge des énergies fossiles carbonées. Mais il devra être beaucoup plus court que celui du bronze ou du fer sinon les effets négatifs seraient insupportables. Mais avons-nous les clés d’un futur apaisé ? Ce n’est pas sûr. Les conférences internationales se suivent mais n’apportent aucune rupture.

N’est-ce pas le paradigme qu’il faut changer ?

L’économie est celle d’une offre de plus en plus dominée par les multinationales. Le projet de traité transatlantique leur attribuerait encore plus de pouvoir.   Le paradis mondial du libre-échange est un mirage dangereux mais qui malheureusement fait un large consensus, parfois et même souvent parce qu’aucun autre modèle n’apparaît crédible. Depuis près de deux siècles, la société vit sur le mythe de la main invisible du marché qui serait seule capable de mettre en œuvre une organisation rationnelle de l’économie. Beaucoup font le constat que les résultats sociaux et environnementaux ne sont pas au rendez-vous, que le pire n’est pas arrivé. Mais pourtant la logique destructrice est poussée plus loin. Tout juste propose-t-on quelques ajustements qui ne sont souvent que des leurres ou des vœux pieux. Read more >>

(3) Rassemblement contre Macron et Gaudin : La mobilisation de dimanche matin 27 janvier Place du 4 Septembre prend forme !

Dès dix heure du matin nous mettrons à la disposition des habitants « 4 registres » pour déposer leurs doléances et

revendications.

Nous traiterons d’un même pas les questions Municipales et Nationale.

Gaudin et Macron sont les deux faces des mêmes politiques libérales qui appauvrissent  la population et permettent au plus riches de prospérer.

L’enfumage du débat National initié par le gouvernement Macron ne doit pas faire illusion. La manifestation à Paris des pseudos foulards rouges pour donner une légitimité à un bonimenteur qui sert les intérêts des nouveaux maître de forges* usurpent aux salariés la couleur des luttes sociales. Le président de la République  a servi  la soupe aux grands patrons dans le Château de Versailles ces jours-ci.

 

Christian Pellicani

 

*L’expression « maître de forges » fait référence au propriétaire et dirigeant d’établissement métallurgique de production de fer, de fonte ou d’acier.

En France, sous l’Ancien régime, les activités de sidérurgie, de mine et de verrerie pouvaient être exercées en grand par des nobles sans déroger.

Vers 1760-80, le passage d’ateliers artisanaux de la petite métallurgie rurale à la dimension industrielle a donné naissance à des dynasties de maîtres de forges implantées dans les régions les plus propices à la production, où ces familles ont créé d’importantes cités industrielles.

Le contrôle de la production d’armement, dans une Europe occidentale en proie aux bouleversements de la fin du xixe siècle, leur a assuré puissance et influence.

Grandes figures du patronat français, les Wendel à Hayange (en Moselle), Jean-Baptiste Charles Barbe à Liverdun, Dupont et Fould à Pompey (Meurthe-et-Moselle), les Schneider au Creusot (Saône-et-Loire), les Holzer à Unieux (Loire), les Martin à Fourchambault(Émile Martin et Pierre-Émile Martin), Claude Charles François Leblanc de Marnaval et les Grenouillet à Clavières près de Châteauroux et les Frerejean à Pont-de-Vaux (Ain) comptent parmi les exemples particulièrement emblématiques de cette histoire.