Browsing Category "Politique Nationale"

Un président Macron indifférent à la France qui souffre et qui doute ( Olivier Dartigolles)

Cinq mois après son élection, le président de la République a enfin accepté de répondre à des questions directes de journalistes. Alors que le climat politique et social a évolué, que le nouveau pouvoir est apparu sous son vrai visage, avec une politique au service des plus riches et du capital financier, Emmanuel Macron a consacré plus d’une heure à exposer son « indifférence » aux critiques.

Read more >>

(21) Les vestiges Grecs de la Corderie : Nouvel appel à Manifester devant la Mairie le 16 Octobre à 7h15

Hors Marseille le 16 octobre, j’apporte mon soutien à l’a manifestation  de ce lundi 16 octobre 2017.

En tant qu’élu du premier secteur et Métropolitain je prendrai le relais à mon retour. La mairie, jean Claude Gaudin, Dominique Tian et la maire de secteur portent une lourde responsabilité car depuis plus de quinze ans ils soutiennent la réalisation d’ un projet immobilier sur l’espace Corderie.

J’invite mes camarades du premier secteur à participer au rassemblement.

Christian PELLICANI

Je joint l’appel à la manifestation : 

« Bonjour à toutes et à tous,

Je vous rappelle que nous avons rendez-vous lundi 16 octobre vers 7h15 du matin sur la place Bargemon, devant l’entrée de la salle où se tiendra le Conseil Municipal (le premier depuis la rentrée des vacances). Venez très, très nombreux avec pancartes, banderoles, trompettes, casseroles, … Il faudra faire beaucoup de bruit ! 

Read more >>

États Généraux de l’alimentation : Macron annonce du libéralisme par ordonnance

Le Président de la République a annoncé mercredi 11 octobre à Rungis, une série de propositions destinée au monde agricole et agroalimentaire.

L’ambition est juste d’instaurer une police des prix entre les producteurs, transformateurs et distributeurs notamment. A y regarder de plus près, Emmanuel Macron a en quelque sorte annoncé du libéralisme par ordonnance, lors de ce point d’étape des États Généraux de l’alimentation.

En effet, derrière ses propos « d’arrêter les productions qui ne marchent pas… ne s’inscrivant pas dans la concurrence internationale, de conditionner les aides à la taille des organisations de producteurs, de restructuration, de produire plus… », le président actualise les vieilles recettes libérales qui ont conduit un agriculteur sur trois à vivre avec moins de 350 euros par mois, ainsi que la disparition d’une ferme toutes les cinq minutes jusqu’au suicide agricole tout les deux jours.

Pour promouvoir une agriculture durable, le PCF propose un autre paradigme alimentaire construit avec les paysans et la société :

-L’instauration d’un moratoire immédiat, financier, fiscal de l’agriculture française pour permettre aux exploitations de retrouver leurs équilibres économiques.

-La création d’un fond de soutien à l’agriculture paysanne et ses filières relocalisées, courtes, de proximité et biologiques,

-La promotion d’une nouvelle politique agricole et alimentaire (PAC) en Europe, qui réponde en priorité aux besoins des citoyens, débarrassée des accords de libres échanges (CETA, Mercosur…) avec pour objectif la souveraineté alimentaire des peuples et la transition écologique.

Les propositions de loi portées par les parlementaires communistes en faveur d’un encadrement des marges et pratiques des transformateurs et la grande distribution sont à disposition du Chef de l’État et du parlement pour avoir le courage d’affronter la rémunération du travail paysan.

CSG, point d’indice, jour de carence : les causes du malaise des fonctionnaires

Des syndicalistes de la fonction publique lors d’une manifestation contre la réforme du code du travail au Havre (Seine-Maritime), le 12 septembre.

Près de 130 rassemblements sont prévus en France, mardi, contre les projets de l’exécutif les concernant, à l’appel des syndicats CFDT, CGT, FO et UNSA

(20) Les vestiges Grecs de la Corderie : La ministre s’entête et reste sourde à nos arguments, le combat continue

Du bout du monde je suis solidaire des actions  contre le tout béton !

Christian Pellicani

Vous trouverez l’appel du CIQ et du collectif contre la destruction des vestiges de la CORDERIE :

« Bonjour à toutes et à tous,

La ministre nous a reçu ce jour samedi 7 octobre à la préfecture. Rien de neuf. Madame Nyssen persiste et signe pour ne conserver que 635 m2 de vestiges sans donner de raisons sérieuses.
Nous vous proposons que l’on se réunisse lundi 7 octobre à 18h sur la place Joseph Etienne – 13007  Marseille.
Nous vous ferons un compte-rendu de la réunion et déciderons des actions à mener. Nous n’acceptons pas ce dictât de la part du ministère. Nous continuons le combat de plus belle !
Venez très, très nombreux ! Il faut être de plus en plus unis et mobilisés !
Bien amicalement,
Pour le C.I.Q. St Victor, Tellène, Corderie et les associations « Collectif Laisse Béton » et « C.A.S. 7° », Guy COJA, 

General Electrics ne tient pas ses engagements : Non aux licenciements !

Depuis hier matin, le site grenoblois de General Electric Alstom hydro France est occupé par ses salarié-es en lutte contre la suppression de 345 postes. Ils ont raison et méritent le soutien le plus large. En défendant leur site de production, un des leaders mondiaux de l’hydroélectricité (première énergie renouvelable en France), ils défendent l’intérêt général.

Lors du rachat de la branche énergie d’Alstom en 2015, General Electrics avait promis de créer  1 000 emplois en France d’ici à 2018. L’entreprise s’apprête au contraire à supprimer la moitié des emplois du site de Grenoble, c’est inacceptable ! Read more >>

(1) Humeur !Las Vegas ? Démence ? actes isolés ou collectifs , sur un lit de misère et de violences sociales

 – « A Las Vegas, dans la nuit de dimanche à  lundi 2 octobre, un tireur a ouvert le feu sur une foule massée pour assister à un concert en plein air. Au moins 58 personnes ont été tuées mais le bilan pourrait s’alourdir. L’assaillant a été abattu…. »

 – Marseille, deux femmes poignardées, dans une nation en état d’urgence.

Sans comparaison possible, aux antipodes géographiques, ces deux actes sont impardonnables et condamnables!

Les réponses sécuritaires et autoritaires restent insuffisantes au regard de la poursuite d’actes violents dans de nombreux pays diverses par leur modèle culturel,  leur situation économique et sociale. Les tenants de l’économie libérale aux manettes dans l’ensemble de ces pays recherchent-t-ils vraiment les bonnes réponses ?

Les progressistes en quête des chemins de la transformation sociale et des alternatives  ne peuvent pas rester sans réfléchir sur ces problèmes pour proposer des réponses alternatives au tout sécuritaire afin de redonner confiance et sortir des griffes des fascistes de tout poil les populations.

Il ne faut pas avoir de complexe et de réponse toute faite ! Les Forum Sociaux doivent inclure ces questions dans  ses tablettes  comme les élus progressistes Européens dans leurs rencontres.

QcM