Browsing Category "Politique Nationale"

Le sommet pour la planète : de l’affichage pour se donner bonne conscience?

La COP 21 s’était conclue sans engagements contraignants pour les états. Les COP 22 et 23 se sont révélées être de vrais fiasco. Le 2 Août l’humanité avait consommé l’ensemble des ressources renouvelables et nous sommes toujours sur une trajectoire qui nous mène à un réchauffement de 3°C. Les aides financières aux énergies fossiles sont toujours deux fois plus importantes que pour celles des énergies renouvelables.

Que la France tente de relancer la lutte pour le climat est une bonne chose mais ce sommet sera-t-il autre chose que de l’affichage pour se donner bonne conscience? On est en droit de s’interroger. Déjà, il est acté que les états s’effacent devant les acteurs privés et la « finance verte »…

Pourtant les questions sont pressantes, elles demandent des réponses urgentes :

  • Les pays riches vont-ils enfin contribuer au Fonds vert de solidarité internationale à la hauteur de leur responsabilités de principaux pollueurs ?

  • En France, le réseau ferré restera t-il le parent pauvre et mal entretenu favorisant le fret par un camionnage polluant ?

  • les ENR (éolien et photovoltaïque) resteront-ils une niche à profit grâce aux taxes versées par les usagers (CSPE) ?

  • Un mix énergétique peu carboné sera-t-il maintenu grâce au nucléaire  ?

  • Qui doit financé l’isolation des logements quand la diminution des APL doit être compensée par les sociétés HLM ?

  • Va-t-on autoriser l’exploitation aurifère en Guyane au détriment des forêts primaires et continuer à réduire les moyens de l’ONF pour l’entretien de la forêt en France même ?

Sans illusions sur des financiers qui ne rechercheront que le profit, nous attendons de juger sir pièce les annonces du président de la République pour voir s’il se convertit vraiment à la défense de la planète.

(APF) Association des Paralysés de France : Repas de fin d’année à la Maison de Quartier des Lices

L’appel à la mobilisation des familles et des personnes handicapés a été au cœur des interventions avant de passer aux festivités.

Mobilisation contre la suppression des aides aux emplois associatifs, aux réductions des prestations adultes Handicapés, aux subventions aux associations … pour l’accès aux transports et à l’exercice du droit à la mobilité.

Nous avons pris date pour une après-midi rencontre autour du droit à l’eau au travers d’un parcours « des fontaines publiques » de Marseille le 10 janvier 2018.

Miramas : la bataille du rail prend une nouvelle dimension !

Le 1 décembre, le débat   organisé à Miramas par les communistes de la ville en présence du Maire Socliiaste, du député communiste des bouches du Rhône et du président du MNLE Réseau Homme&Nature montre l’urgence d’engager une campagne régionale pour la défense du service publique ferroviaire.

on été abordé les questions du fret et l’impact sur la santé du transfert des marchandises vers le tout routier et la dégradation des services ferroviaire de voyageurs comme la décision de fermer la gare de Pertuis dès le 10 décembre.

Appel : appel à la mobilisation de l’ensemble des élus et habitants du bassin de vie Sud Luberon – Val de Durance contre la fermeture de la gare de Pertuis, programmée le 10 décembre prochain.

Nous devons engager la bataille pour des transports durable respectueux de l’environnement.

A chaque conférence internationale du TYPE COP le gouvernement, les gouvernements successifs, dénoncent le tout routier et engagent les acteurs économiques aux transferts vers le rail et les transports collectif. Et chaque fois ils mettent en œuvre le contraire : Bus Macron pour remplacer les trains, fermetures de gares et suppressions de TER par la région, arrêt des investissements par la SNCF sur les infrastructures et développement de filiale SNCF pour concurrencer les services ferroviaires par des autocars.

L’opinion publique doit s’emparer de ces questions de mobilités !

+ de 50% d’abstention : La Gauche Corse sans porte voix dans l’Assemblée Territoriale

Election en Corse : réaction du PCF

Déclaration du Comité exécutif national du PCF

Les résultats du premier tour de l’élection territoriale en Corse sont très inquiétants pour la Corse elle-même. Ils mettent en évidence une crise politique dont l’abstention est révélatrice.

Un électeur sur deux ne s’est pas rendu aux urnes et c’est encore plus marquant dans les bureaux de vote des quartiers populaires des grandes villes de Bastia et d’Ajaccio, où l’abstention dépasse souvent les 60 %. Read more >>

(28) Les vestiges Grecs de la Corderie : Le point sur la situation !

QcM : Reste mobilisé et vous informe sur la situation : Communiqué du collectif 

« Bonsoir à toutes et à tous,

Nous venons d’apprendre le rejet du référé que notre avocat, maître Charles Gimenez avait introduit auprès du tribunal administratif. Mercredi dernier, nous avions appris la décision de la Commission Régionale de l’Architecture et du Patrimoine qui classe seulement 635 m2 des vestiges comme monument historique. Nous avons perdu une bataille, mais nous n’avons pas perdu la guerre ! La guerre contre l’arbitraire, bien sûr.
Nous continuons le combat, juridique et citoyen. Restons très mobilisés ! Nous serons demain, comme tous les samedis sous l’ombrière du Vieux-Port. Venez très nombreux !
Bien amicalement,
pour le C.I.Q. St Victor, Corderie, Tellène, les associations « Collectif Laisse béton », « C.A.S. 7ème », « Citoyen 13 », « Union Calanques Littoral » et « Ensemble mieux vivre à Marseille »  :  Guy COJA »

Journée mondiale de lutte contre le SIDA : « combattre les discriminations touchant les personnes séropositives »

Le sida tue aujourd’hui encore, que ce soit dans le monde ou en France.

Malgré des avancées certaines (PrEP qui se généralise, meilleure prise en charge et conditions de vie des personnes séropositives, ouverture d’une salle de consommation de drogues à moindre risque à Paris, levée de l’interdiction des soins funéraires pour les décès de personnes séropositives, …), il reste beaucoup à faire.

Les réductions de TVA sur les autotests ne suffisent pas : dans une atmosphère d’austérité écrasante, nous sommes clairement inquiet-es que les recommandations reconnues de santé publique puissent un jour ne plus être accessibles à tou-te-s, notamment à cause des réductions des services de soins et des politiques de prévention. Nous avons de sérieuses inquiétudes sur la capacité de notre système de santé à assurer la recommandation de la Haute Autorité de la Santé d’un dépistage VIH tous les trois mois chez les HSH, surtout dans les localités de plus en plus nombreuses touchées par la désertification médicale.

Les discriminations touchant les personnes séropositives doivent être combattues dans la pratique, notamment concernant les soins funéraires, l’accès aux soins et l’accès aux services de banque et assurance via un droit à l’oubli de l’état de santé.

On doit également mieux prendre en charge les personnes migrantes arrivant sur notre territoire et abonder au budget de la solidarité internationale pour sensibiliser et réduire l’étendue de la maladie.

(1) Glyphosate : Hulot évolue très vite sur le sujet ! L’interdiction définive attendra le prochain quinquennat.

Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent. (Edgar Faure)

Le 15 octobre 2017 :

« La justice et l’Histoire nous rattraperont » : Hulot veut en finir avec le glyphosate.

« Le ministre de la Transition énergétique s’est montré ferme devant les 250 agriculteurs venus défendre le glyphosate, vendredi, sur les Champs-Élysées. Il juge cet herbicide dangereux. »

23 àctobre :

Glyphosate et néonicotinoïdes : Hulot se donne le quinquennat pour les interdire

Remaniement : Macron poursuit le travail de recomposition autour d’une politique libérale au service des riches !

Rien de neuf à l’horizon !

La déconstruction de la protection sociale et des acquis sociaux sont au cœur des réformes engagées par Emmanuel Macron et sa majorité Parlementaire.

Il faut se réveiller, on ne peut pas attendre encore quatre ans pour construire l’alternative Politique. 2018 est une année décisive pour la construction du rassemblement nécessaire à la conquête du pouvoir.

Etat des lieux  du remaniement ministériel :
Le nouveau patron de La République en marche, M. Castaner, conserve son poste de secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement à l’occasion de ce deuxième remaniement sous l’ère Macron. Read more >>