Browsing Category "Métropole"

Métropole Aix – Marseille : 200 rapports au pas de charge. Le Groupe pour une Métropole à Gauche ! a fait entendre la voix de la Solidarité et de l’Equité pour tous !

 La collusion entre Les républicains et la politique du gouvernement se retrouve dans l’acceptation des mesures d’austérité et de réductions des moyens des collectivités locales votées par les élus de la majorité de jean Claude Gaudin. 

Difficile de faire entendre la voix des association dans l’hémicycle de ma Métropole. Christian Pellicani la fait !

Difficile de faire entendre la voix des associations dans l’hémicycle de la Métropole. Christian Pellicani la fait !

Conseil du Territoire : En réponse aux soutiens à la Plaisance Populaire : Mensonges et Caricatures !

intervention de Christian Pellicani;

intervention de Christian Pellicani.

Deux élus ont fait entendre la voix des plaisanciers : Eric Scotto et Christian Pellicani .

Les plaisanciers apprécieront l’argumentaire du maire de st Victoret et du président de la commission des délégations de service public (DSP).

Le Ton est donné : la balle est dans le camp de la plaisance.

courriers et pétitions en cours : 

Communication UNM DSP 4

petition_signatures_au_25 juin 

Présidence du territoire : « Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre » 

Marseille : Appel citoyen Pour la Gratuité des Transports en Commun dans toute la Métropole Aix-Marseille-Provence

De la salle des Rotatives à Marseille, un appel Citoyen Pour la Gratuité des Transports en Commun dans toute la Métropole Aix-Marseille-Provence pour est lancé en s’appuyant sur l’expérience réussie du Pays d’Aubagne et de l’Etoile dont la fréquentation des transports en commun est passé de 1.5 million/an voyageurs à plus de 5 millions/ an.

Une réorientation des dépenses et des recettes des transports est possible au niveau de la métropole pour aller vers la gratuité ! 

La campagne est lancée !

Liberté, Egalité, Gratuité
Appel citoyen pour la gratuité des transports publics dans toute la métropole Aix‐Marseille‐Provence

Ceux  qui  vivent  et  apprécient  la  gratuité  des  transports  s’adressent  à  toutes  les  populations  de  la Métropole Aix‐Marseille Provence afin d’ouvrir un grand débat citoyen pour la  généralisation de la
gratuité des transports sur l’ensemble du territoire de la métropole et des Bouches du Rhône.
La gratuité induit une augmentation de l’utilisation des transports publics. Elle est une réponse à la saturation des routes et autoroutes. C’est un enjeu immédiat que nous lançons comme un défi pour
une société plus égalitaire et respectueuse de l’environnement et de la santé.
Pour étayer notre appel et lancer le débat, 3 sujets seront présentés :
1. L’impact des transports sur l’environnement et la santé. La gratuité  favorise l’utilisation des  transports en commun, ce qui permet de limiter les  flots de véhicules et leurs effets sur la santé, permet de réduire la fatigue des transports quotidiens et le risque d’accident.
2.   La gratuité est une idée moderne, dans l’air du temps. 35 agglomérations ou communes en France ont adopté la gratuité des transports, Paris lance un débat public sur cette idée. De nombreuses villes d’Europe l’ont déjà mis en place et beaucoup de pays y réfléchissent.
3. Le  financement  de  la  gratuité  des  transports  n’est  pas  un  obstacle  insurmontable,  nous pouvons démontrer que c’est possible. La gratuité est donc un choix politique à  faire pour
une  société  plus  moderne  et  socialement  durable.  Plus  de  démocratie  s’impose  dans  la gestion du « Versement Transport », principale source de financement des transports.
Le 14 juin 2018, nous lancerons sous la forme d’un appel citoyen, un grand débat public pour faire 
grandir et partager la gratuité des transports, comme une chance pour la métropole Aix‐Marseille‐Provence.
Les premiers signataires de cet appel :
PCF Aubagne, PCF Roquevaire, Association pour Se Déplacer En Liberté, Vive les Services Publics 13,
Ensemble 13, UL GCT Aubagne, AIIA  (Assemblée d’Insoumis d’Ici et d’Ailleurs), FI  (Groupe d’action d’Aubagne
Garlaban,  Auriol,  Cuges,  La  Bouilladisse),  Collectif  gratuité,  Elu‐e‐s  Métropole  à  Gauche et  dans  l’attente
d’autres signataires…

 

2eme Arrondissement, Euromed, Rue de la république et le port au menu de la rencontre autour du Livre « Rêver Marseille »

Dans un local flambant neuf nous avons échangé sur l’évolution démographique et économique du 2ème arrondissement. Les investissements sur le territoire d’Euromed impactent l’arrondissement. A partir des questions sur l’eau et les transports on a fait le tour des équipements publics pour constater les carences en la matière.

Euroméditerranée est un établissement public conduisant une opération de rénovation urbaine en cours à Marseille visant notamment à créer un quartier d’affaires à La Joliette.

Le projet est lancé en 1995 à l’initiative de Robert Vigouroux, maire de Marseille, et de l’État. L’accord pour la mise en place d’un établissement public d’aménagement est signé le 1 œuvrant sur un périmètre de 310 hectares. Depuis 2007, « Euroméditerranée Acte 2 » a étendu ce périmètre à 170 hectares supplémentaires2, pour couvrir une zone totale de 480 hectares au total. Ce projet est financé par l’Union européenne, l’État, le conseil régional, le conseil départemental, la métropole et la Ville de Marseille.

Parmi les réalisations d’Euroméditerranée : la rénovation des Docks en bureaux, la rénovation du Silo en salle de spectacle, la rénovation de la rue de la République, la construction de la tour CMA-CGM de 33 étages. Le budget de l’opération s’élève à 7 milliards d’euros d’investissements dont 5 milliards d’investissements privés.

Le périmètre d’Euroméditerranée est desservi par les stations de métro marseillais JolietteDésirée ClaryNational et Bougainville et de tramway Arenc Le SiloEuroméditerranée Gantès et Joliette. La station de métro Gèze est en construction.

7 Juin
2018

Réunion le 18 juin 2018 à 16h30 au 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille, 2em étage : Gestion des plans d’eau : Gaudin sonne le glas de la « plaisance populaire » Marseille n’est pas à vendre ! Arrêtons l’exclusion par le prix !

 

Christian PELLICANI :                         DSP Ports  / Je propose une réunion le 18 juin 2018 à 16h30 au 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille.

Conseiller du premier secteur,                    Je reste opposé à l’intrusion de la CCI dans la gestion et l’animation des plans d’eau et terre-pleins du Vieux Port et des ports de la Pointe Rouge.

conseiller Métropolitain            

En tant que membre de la commission de délégation de service public (DSP) j’ai émis à la commission du 1er mars 2018 un avis négatif sur les dossiers concernant « la gestion et l’animation des plans d’eau et terre-pleins du Vieux-Port de Marseille et de la pointe Rouge – Périmètre 1/2/3 et 4. Admission des candidats à la négociation.)

Je ne comprends pas la candidature de la CCI sur ce type de dossier de gestion de l’espace public.

Elle n’est pas dans sa vocation de chambre consulaire. J’ai posé la question  « est-ce la perte éventuelle de la gestion de l’Aéroport en cas de cession des actifs par l’état au privé qui pousse la CCI à trouver de nouveaux débouchés ? »

Pas de réponse mais une affirmation du président de la commission des DSP  « c’est le préfet qui a suggéré à la CCI de se porter candidate ». Devant mon argumentation de défense de la plaisance et de la capacité des clubs à gérer  et animer leur plan d’eau la réponse sous forme de fin de non-recevoir de mon argumentaire a été reprise en séance de la métropole le  18 mai2018 et on nous  fait voter la prolongation de deux mois des DSP existantes. Read more >>

Le dossier de la plage des catalans n’est pas clos !

Quels Aménagements ? quelle amplitude d’ouverture de la plage ? quelle part de gestion en Délégation de Service Public (DSP) de la plage ? Quels  impacts aura  la construction d’un immeuble dans le volume de l’ancien établissement Giraudon ?  Ces questions  restent ouvertes !

On s’est retrouvé : communistes, insoumis, militants PS et associatifs.  Et surprise un des acteurs du projet immobilier sur Giraudon est venu défendre son projet. « La Corniche c’est le dernier salon ou on cause ».  

De nombreuses propositions portées par le Front de Gauche au dernières municipales gardent toutes leurs pertinences.

A bientôt pour en débattre.