Browsing Category "Métropole"

Métropole : Seule véritable surprise l’existence d’un groupe opposé aux mesures libérales de l’assemblée et constructif pour une Métropole à Gauche.

Reportage de QcM : Conseil extraordinaire de la métropole

Privilège de l’âge le doyen de l’assemblée métropolitaine,  Georges ROSSO, maire du Rove a présidé la séance d’ouverture du conseil métropolitain.

Après avoir flagorner la mandature de Jean Claude Gaudin et le personnage il a enregistré les candidatures de Martine VASSAL et Marc POGGIALE pour le poste de président de la Métropole.

Les autres sensibilités ou formations politique du FN en passant par le PS n’ont pas déposé de candidatures.

Le président du groupe « « Pour une Métropole à Gauche, Marc POGGIALE a fait 22 suffrages soit 7 de plus des 15 qui constituent son groupe, « pour une Métropole à Gauche ». (Voir tableau des résultats). 

Dès son élection Martine Vassal a déroulé sa stratégie qui visent à poursuivre les orientations de Jean Claude Gaudin en les emballant dans du sucre libéral moins coloré Pagnol mais plus sourire empreint d’autorité libérale (les entreprises seront choyées).

Seul deux accrocs au tableau de l’élection des vice-présidents :

L’éviction de l’ancien Vice-président aux transports, Monsieur Serrus, par Monsieur Burle. Il paie son arrogance libérale et la liquidation du dossier « Val TRAM) sur le territoire du pays d’Aubagne et de l’Etoile.

Et

Arlette Fructus sauve sa tête grâce à la reconnaissance de son travail par une large partie des élus de Gauche qui ont stoppé en vol madame BIAGGI qui voulait se payer la tête de madame Fructus.

Les différentes sensibilités socialistes ou ex PS sont dans une surenchère à la fusion Département/Métropole.

Marc POGGIALE à donner le « la » d’une autre orientation politique (voir son intervention) :  180920 Candidature (1)

(2) Bateaux Bus, gratuité des Transports : La mobilisation pour tendre vers la gratuité des transports publics prend forme !

Christian PELLICANI, Conseiller Métropolitain,  Jean Marc COPPOLA, conseiller Municipal,  et Marie Françoise PALLOIX, Conseillère des 6e et 8e arrondissements dans l'action sur le Vieux port !

Christian PELLICANI, Conseiller Métropolitain, Jean Marc COPPOLA, conseiller Municipal, et Marie Françoise PALLOIX, Conseillère des 6e et 8e arrondissements dans l’action sur le Vieux port !

La Campagne « deux poids et deux mesures » à partir de l’exemple du prix du ticket   des navettes maritimes de Toulon à 2€ alors qu’à Marseille le ticket est à 5€ met en évidence que les politiques publiques sont assises sur des choix et non sur des fatalités techniques.

L’idée d’un rassemblement fin novembre sous l' »Ombriere » prend forme!

Tous les mercredis un collectif va préparer l’événement. La date sera définitivement arrêtée et rendue publique le 26 septembre 2018.

Tendre vers la gratuité : Budget transport de la Métropole Aix

Inscription au collectif sur : citoyens13@gmail.com

L’objectif d’une rencontre avec la présidence de la Métropole avant le vote du prochain budget 2019 pour évoquer cette question est dans l’agenda du collectif ainsi que l’organisation d’un tour des communes.

10 août 2018 : En direct du Port de Gênes « Rêver Marseille, pour un autre développement »

« Christian PELLICANI, merci pour ton ouvrage ta vision et tes actions… Oui au parlement de l’eau oui au multimodal pour le transport Andiamo pour le musée multipolaire… Réalisons nos rêves… Des bibliothèques ouvertes à toutes et tous… De la CO décision économique sociétale et culturelle au sein des quartiers de la mairie du national et au niveau européen et international… Je rêve les yeux ouverts et serai heureuse d’être du clan des marseillais bâtisseurs d’une ville durablement rebelle ! »

Merci à toi Christine :  Tu as toujours ton acte de naissance de Marseillaise. Tu peux , comme chaque habitante et Habitant de notre belle cité participer à l’aventure ! Bises

(2) Les mauvais choix en matière de Lutte contre le réchauffement climatique : Les collectivités locales ont un grand rôle à jouer pour limiter l’impact dans les villes

Suite à la présentation de l’étude de l’Agence d’Urbanisme de Marseille sur les » Îlots de Chaleur » urbain je confirme que ce n’est pas fatal et que malgré les dérèglements climatiques on peut aménager différemment le territoire afin d’en limiter les impacts.
Je vous invite à lire l’article de Sylvain Fournier dans la Marseillaise du 2 août 2018 qui traite de cette question importante.
Pour mémoire je développe dans « Rêver Marseille, Pour un autre Développement » aux éditions Gaussen, tout un chapitre sur la place de l’eau et les politiques publiques qu’il faudrait mettre en œuvre.
Le Problème c’est que la présidente de l’AGAM, Laure Agnès CARADEC, adjointe au Maire, en charge de l’urbanisme à la Métropole parle d’or sur le sujet mais approuve et développe des politiques du tout béton et une urbanisation de la ville qui minéralise les espaces.
Il en est de même pour la place des fontaines dans l’espace public. Pour prendre la dimension du problème et de l’hypocrisie de la majorité municipale et métropolitaine regarder le Parcours des fontaines réalisé par l’association le MNLE

 

Journée commémorative organisée à l’occasion de la journée Nationale à la Mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français, Hommage aux « Juste de France ».

 Émouvante cérémonie  gâchée par le discours de ceux et celles qui au nom des victimes de la Shoah gomment ou ignorent les atteintes actuelles faites aux peuples du Moyens Orient.   
Christian PELLICANI, élu Front de gauche, membre du PCF avec les portes drapeaux.

Christian PELLICANI, élu Front de gauche, membre du PCF avec les portes drapeaux.

Le devoir de mémoire doit éclairer nos actions et combats du quotidien contre l’antisémitisme, le racisme, les atteintes aux droits de l’Homme, pour la Paix et le désarment !

La Chanson de Jean Ferrat : « Nuit et brouillard » conforte le sens de la commémoration.

Regrettable : pas un député de Marseille et des élus de La république en Marche (LREM) en panne ce 23 juillet 2018.

Rappel :

Le discours de Jacques Chirac du 16 juillet 1995 prononcé auprès du monument rappelant la rafle du Vélodrome d’Hiver a marqué le 53e anniversaire de cette rafle ayant eu lieu durant la Seconde Guerre mondiale. C’est par ce discours qu’est reconnue, pour la première fois, la responsabilité de la France dans la déportation vers l’Allemagne de Juifs français au cours de l’occupation du pays par les nazis. Les autorités françaises vichystes avaient en effet collaboré avec les occupants, en procédant à des arrestations et à des rafles de Juifs afin de les leur livrer.

 

(1) Ticket à l’unité des Bateaux Bus à Toulon :2,00 € et 5,00 € à Marseille : chercher l’erreur ?

Comme pour les transports scolaires de la Métropole Aix-Marseille : les tarifs augmentent et les parents trinques. 

Les usagers des Navettes Maritimes à Marseille paient 3,00 € de plus leur billet de transport à l’unité soit 250% de plus que sur le territoire de TPM.

C’est un racket !

On va ouvrir l’ensemble des dossiers transports et vous demander de vous mobiliser.

Le 19 septembre dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité nous vous proposons de participer à l’Atelier qui se tiendra à  l’AGORA Guy Hermier  (32, rue Chateaubriand, entrée rue sauveur Tobelem 13007 Marseille) sur la thématique des transports à 18h 00.

Cerise sur le gâteau : à Toulon les bateaux ont une motorisation hybrides !