Browsing Category "Marseille"

Anse du Pharo : J’ai transmis l’information de base sur le devenir du littoral aux habitants qui me l’ont demandé, on est à la veille d’actions citoyennes

Session du Jeudi 22 Mars 2018 

Commission Économie, Nouvelles Technologies, Enseignement Supérieur 

Analyse de la délibération du 22 mars 2018 jointe : Délibération Anse Pharo

Rapport N° 8 au Conseil du 22 mars 2018 : Projet de restructuration de l’Anse du Pharo. Approbation du contrat de concession de travaux au bénéfice de la SPL SOLEAM.

Il s’agit d’approuver un contrat de 25 ans avec la SOLEAM (SPL de la Métropole) pour la restructuration du site Anse du Pharo, voué à la réparation – entretien…petite et moyenne plaisance nautique – et en particulier de 12 à 18 mètres – contre travaux et redevance annuelle de 80.000 €

Total estimé de l’opération : 11,2 M€ HT, dont une participation directe de la métropole à hauteur de 4 M€. Le reste étant financé par SOLEAM qui se remboursera sur les recettes locatives et de mises à disposition de terre pleins et postes à flots ; Recettes estimées à 668.000 € dés la première année d’exploitation ; redevance annuelle versée à la métropole : 80.500 € valeur 2018.

En soi rien à redire sur une opération qui devrait aboutir à l’installation d’une trentaine d’entreprises et de 45 emplois.

Sauf que, comme tous les projets pilotés par la SOLEAM, ils ne sont jamais construits, discutés et approuvés en amont par les élus concernés : Conseils d’arrondissements et Municipal – Commissions Mer et Economie du territoire et de la Métropole.

On sollicite l’accord du conseil une fois que tout est  bouclé à quelques uns. Après plusieurs visite du site, celle du 16 janvier 2019, à la demande de riverains va nous permettre de nous en occupé avec l’appui des habitants et professionnels qui doivent s’installer à terme sur le site de l’Anse du pharo. 

A suivre …………….

Marseille : Anse du Pharo (13007) quelle gestion du littoral ?

Le manque de transparence, dans la gestion des espace publics et surtout pour les aménagements, entraîne un questionnement légitime des riverains.
Ce mercredi Christian PELLICANI, élu du premier secteur conseiller métropolitain, a répondu à l’invitation des habitants qui cherchent des réponses.
La destruction des anciens hangars sur la partie littorale de l’Anse du Pharo fait sûrement rêver de nombreux promoteur.
L’élu Front de Gauche a rappeler son engagement pour que ces espaces accueillent une activité économique liée à la mer.
A suivre !

Conseil Départemental des Communistes des Bouches du Rhône : Au menu, les actions avec le mouvements social et les Gilets Jaunes, les élections Européennes et l’implication des militants sur Marseille

Après l’AG des militants communistes de Marseille le 15 janvier 2019 qui a validé une campagne de communication qui sera présentée le 23 janvier à la presse.

Les responsables du département se sont réunis pour travailler sur la mobilisation nécessaire avec les acteurs sociaux, syndicalistes, salariés en grève et les gilets jaunes afin de mettre Macron et son gouvernement en échec.

Il a été décidé d’engager la bataille du rail pour imposer un changement de contenu à la convention Région/SNCF concernant la gestion des services ferroviaires TER.

Intervention d'Audrey Garino , responsable du collectif Marseille, sur notre campagne pour  Marseille

Intervention d’Audrey Garino , responsable du collectif Marseille, sur notre campagne pour Marseille

Enfin, le processus démocratique de désignation de nos candidats aux élections Européennes du 26 mai a été précisé : les adhérents voteront sur une proposition du conseil national les 31 janvier, 1er et 2 fevier 2019 afin d’engager avec Ian Brossat  la campagne. L’ouverture de la liste reste une priorité.

J’ai présenté à cette occasion l’initiative de ce jeudi 17 janvier : 

Réunion préparatoire à l’Agora Guy HERMIER le 17 janvier à 18h00, Angle Chateaubriand et sauveur Tobelem, 13007 Marseille, pour un  Rassemblement sur la place du 4 septembre (13007) le 27 janvier 2019 à 10h00 « Pour une politique de progrès social et environnementale » ou nous ferons signer des cahiers de doléances.

Jéremy Bacchi, secrétaire fédéral,  a conclu la soirée en rappelant nos décisions sur l’organisation du PCF13 votées au dernier congrès et l’engagement nécessaire de chacune et chacun pour réussir les échéances Européennes.

 

15 Jan
2019

L’Atelier des ARTS Hors les Murs : Soirée littéraire le 23 janvier 2019, « Marseille An 3013 » à l’Agora Guy Hermier

Bonjour à tous, je vous rappelle que Mercredi 23 Janvier 2019, 
il y a soirée littéraire en présence des auteurs + dédicaces; Animation de la soirée par David Gaussen à l’Agora Guy Hermier à 18h30. La soirée continue autour d’un repas (Paf : 13 €) pour prolonger la soirée. Fermeture à 22h30.

Thierry Pellicani

Marseille : le maire, sa majorité municipale mettent des millions pour aménager des espaces publics et sont incapable de les entretenir !

Esplanade devant l’Hôtel de Ville  quelques minutes avant l’effondrement du premier immeuble rue d’Aubagne. Le dallage en pierre est fissuré depuis plusieurs années. 

La réponse de la municipalité, privatiser les espaces publics, les bâtiments pour masquer son incapacité à gérer.

« Nous proposons la création d’une régie municipale pour l’entretient des espaces publics par secteur municipal. »

Christian PELLICANI,

Conseiller du premier secteur, Conseiller Métropolitain.

5 Jan
2019

Rue d’Aubagne : Présentation des vœux du « collectif du 5 novembre » réussi ce soir !

Avec Jean Marc Coppola, conseiller municipal et Audrey Garino, responsable du collectif Marseille du  PCF, nous avons participé à l’initiative du « collectif du 5 novembre »  place des Halles Delacroix dans le 1er arrondissement. Les échanges avec le Collectif, à cette occasion,  nous ont permis de croiser nos points de vue sur la situation des sinistrés deux mois après la catastrophe de la rue d’Aubagne et d’examiner la poursuite des actions dans le respect de chacun. (photo Kevin Vacher au micro)

 A cette occasion nous avons également participé au lâché de montgolfières en hommage aux habitants décédés dans l’effondrement des immeubles le 5 novembre 2018.

De nombreux militants communistes du 1er participaient aux initiatives mais également du département  notre camarade élue de la ville d’Aubagne :  Magali Giovannangeli