Browsing Category "Marseille"

(4) Les « Vautours » de l’immobilier ne désarment pas : Les Progressistes du 7eme non plus !

Les habitants et militants politiques et associatifs du 7eme ont répondu présent à l’appel au rassemblement de ce soir;

Prochain Rdv demain matin 7h00

Le comité d’intérêt du Quartier St Victor va déposer un référé !

Plus que jamais la mobilisation et le soutien financier sont nécessaire pour combattre le projet.

 INRAP* apporte du crédit au promoteur Vinci en ne classant pas la totalité des fouilles archéologiques. L’institut tourne le dos à son acte fondateur. 

 

  • : INRAP : De l’appel de Victor Hugo en 1825 aux scandales des années 1960, la nécessité de protéger notre patrimoine archéologique a peu à peu fait son chemin dans les consciences. L’Afan, créée en 1973, assurera les fouilles de « sauvetage » jusqu’à l’adoption du dispositif actuel d’archéologie préventive, en 2001.

 

(3) Les « Vautours » de l’immobilier ne désarment pas : Rassemblement jeudi 3 août 2017 à 18 h 00 devant les Fouilles Bd de la Corderie

Échauffement ce soir avec le CIQ : Appel du CIQ

« Bonsoir à toutes et à tous,

Monsieur Coja du Collectif

Ce matin, une pelleteuse a été amenée sur le site des vestiges de la Corderie pour commencer les travaux de l’immeuble Vinci.

Une petite partie des vestiges (pas forcément la plus intéressante) serait conservée. Les colonnes grecques en cours de taille, très rares à Marseille seraient ensevelies ! Le C.I.Q. St Victor, Tellène et les habitants du quartier n’acceptent pas que les vestiges découverts, ne soient pas entièrement préservés. Nous demandons la création sur ce site d’un jardin des vestiges à la place d’un immeuble parfaitement inutile dans ce quartier déjà très (trop) bétonné !

Read more >>

(2) Les « Vautours » de l’immobilier ne désarment pas : Le tour de l’espace Corderie

 

La trêve n’aura pas été longue : le promoteur délimite la zone archéologique en  laissant tout un pan de l’histoire de Marseille aux pelleteuses.

Sous couvert de la DRAC aurait choisi  un secteur de 600 m²  seulement,

C’est inacceptable : j’ai proposé un nouveau rassemblement demain soir avec comme slogan « tous ensemble contre le projet immobilier de la corderie »;

La question de fond n’est pas régler : la ministre n’a fait que reporter le problème.

Nous avons rendez-vous ce soir avec Benoit Payan, élu PS, le représentant de la France insoumise et les représentants du CIQ pour définir les contours de nos actions !

 

Vue au Festival « Jazz des cinq continents »

Ana Popovic

Née en Serbie, dans une famille qui adore la musique et un père qui la plonge dans la passion du blues dès son plus jeune âge, Ana Popovic a très vite développé un phénoménal talent. Elle a saisi sa guitare et a commencé à traverser l’Europe avec son blues. Mais très vite, son talent s’est exporté aux Etats Unis où elle y rencontre les légendes avec qui elle partage la scène : BBKing, Joe Bonamassa, Gary Clarke Jr. Elle y enregistre plusieurs albums, y récolte quelques awards prestigieux et un surnom de « Hendrix féminin ». Avec son projet Trilogy, elle ouvre son blues, au funk et au jazz, pour un cocktail explosif.

Ana Popovic : guitare et chant | Cedric Ricard : sax | Michele Papadia : piano et voix | Davide Ghidoni : trompette | Philippe Gonnad : basse et voix | Stephane Avellaneda : batterie

&

The Taj Mahal & Keb’ Mo’ Band

C’est sur le tard que Keb’ Mo, guitariste de haut vol trois fois récompensé aux Grammy Award, qui multiplie les apparitions avec les plus grands artistes américains de folk, blues et de jazz, rencontre Taj Mahal et entame avec lui une série de tournée en duo de guitare total Blues. A 74 ans, Taj Mahal, lui aussi habitué des Grammy Awards, poursuit à grande vitesse une carrière singulière. Après avoir débuté avec Ry Cooder et partagé la scène avec les Rolling Stones, il clame à qui veut bien l’entendre son amour du Jazz et des pianistes comme Art Tatum ou Monk. Porteur de la grande tradition du Blues du delta avec une subtile poésie du quotidien et un brillant jeu de Slide, Keb Mo forme avec le charismatique et prolifique Henry Saint Clair Fredericks, dit Taj Mahal, une vision du blues contemporaine bien ancrée dans la tradition rurale et mêlée des influences des Caraïbes et jusqu’au blues malien.

 

Taj Mahal : guitare, chant | Keb’Mo’ : guitare, chant | Marcus Finnie : batterie | Deva Mahal : chant | Zoe Mahal : chant | Dana Robbins : saxophone | David Rodgers : claviers | Stan Sargeant : basse | Quentin Ware : trompette

Giraudon : le retour, après 10 ans de luttes et d’actions. Les « Vautours » de l’immobilier ne désarment pas

Pour mémoire depuis 2008 avec le collectif contre le tout béton et les militants communistes nous avons mener des action pour combattre le projet d’hôtel et proposer un équipement public de type piscine  ou un centre de Thalasso thérapie. vous trouverez un exemple d’actions que nous avons réalisé. Vous en trouverez d’autres en tapant Giraudon dans le moteur de recherche du blog.

(2) Giraudon : mobilisation Citoyenne et Politique !

Espace Corderie : Une lumière à l’horizon, le classement du site

Par voie de presse (la Marseillaise du 22 juillet) on apprend que la visite du député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon (LFI) au ministère de la culture  pour la sauvegarde des vestiges grecs découverts à la faveur du chantier d’une opération immobilière (La Marseillaise des 13/06, 16/06 et 22/07) a été encourageante pour la suite du combat que nous menons depuis 2005 :. «Madame la ministre  a assurés que le site serait classé ».  C’était un premier pas et nous ne devons pas nous démobiliser.

 

 

Feu d’artifice du 14 juillet le 15  à cause des caprices de mère nature

Un fois de plus le mistral a reporté d’un jour le feu d’artifice à Marseille.

 Ce soir, le plaisir était au rendez-vous : la magie de la pyrotechnie a opéré, les artificiers ont été à la hauteur !

  

L’observatoire des Politiques Publiques de la Métropole Aix-Marseille vous invite à son lancement ce jeudi 13 juillet à 11h30 au Terminus Bar (8, avenue Pasteur 13007 Marseille)

L’observatoire, organisme indépendant qui regroupe des élus, des associations de la société civile, mais également des habitants, présentera son programme et ses objectifs lors de cette rencontre publique.

L’Observatoire des Politiques Publiques et de la Métropole Aix-Marseille se fixe pour missions d’expliquer de façon pédagogique aux habitants les compétences de la Métropole, mais aussi d’en décrypter les réalités et les impacts.