Browsing Category "Marseille"
6 Fév
2011

Restauration Collective : Comment introduire des produits frais dans l’assiette des enfants ?

La Formation du CIDEFE à RIOM a confronté l’expérience d’élus, d’associatifs, d’agriculteurs et gestionnaires des services de restauration pour répondre aux questions posées par l’introduction de produits frais locaux dans l’assiette des enfants mais plus généralement dans la cuisine collective.

Les réponses passent par un ensemble de mesures qui vont de la réservation de terre agricole dans les PLU et la rédaction de nouveaux  cahiers des charges du service de restauration.

Comme pour l’eau la question de la gestion directe en régie est venue et la réponse dépend des choix politiques de la collectivité. Read more >>

Samedi 10h00 : Tous ensemble pour du logement social, des équipements publics et contre l’implantation d’une énième grande surface !

La photo donne l’illusion d’un bon projet.

Collectif TASSO

Pour un espace social et sportif

Non à la grande surface

La création de logements sociaux et d’équipements publics (crèches, espaces sportifs…) dans notre quartier ne doit pas être conditionnée à l’implantation d’une nouvelle grande surface !

Nous refusons ce chantage et cet aveu d’impuissance disant qu’il faut obligatoirement offrir des espaces aux promoteurs privés et aux grandes firmes pour financer la politique de la ville !

Cette politique est une fuite en avant : la création de logements doit s’accompagner d’équipements publics adéquats (crèches, écoles, lieux d’échanges) au risque de voir les inégalités s’accroître entre ceux qui peuvent se payer ces services en recourant au privé et ceux qui ne peuvent pas.

De plus, une fois que tous les petits commerces auront disparu, la collectivité devra investir pour recréer des lieux d’échanges et de vie dans le quartier. Ce qui semble être une bonne solution à court terme risque de coûter très cher à la collectivité à l’avenir.

Nous exigeons :

  • La création sans attendre des logements sociaux et des équipements sportifs promis ;
  • L’abandon du projet de grande surface risquant de déstructurer complètement tout le commerce local (disparition des petits commerces voire du Super U…)

Nous proposons à la place de la grande surface :

  • La création d’équipements publics type crèche, maison des sports, bibliothèque de quartier… ce ne sont pas les besoins qui manquent ;
  • L’implantation de petits commerces adaptés aux besoins de la population du quartier.
    Rejoignez-nous : collectif.tasso@gmail.com
6 Jan
2011

Logements/Habitats (1): Ouvrons les dossiers dans le cadre de l’élaboration du P.L.U !

Les questions de l’habitat et du logement ne peuvent pas être déconnectés des questions foncières et de financements.

Les financements du logement revoient a la politique nationale et méritent un éclairage du point de vue des textes législatifs ;

Pour le foncier indispensable pour la fabrication du logement et surtout de l’habitat social la construction du projet urbain qui est la base de l’élaboration du plan local de l’urbanisme (P.L.U) se traite au niveau local même si la loi impose un cadre sur ces questions qui touchent la population.

Au moment des débats sur le P.RI centre ville de Marseille on a vu la droite marseillaise et  Jean Claude Gaudin défendre leur politique de financiarisation de la gestion de l’habitat.

Le cadre de travail ouvert par la Communauté urbaine devrait aider à la prise en compte des besoins exprimés en matière de logement social. Mais comme il y a une forte pression de la droite et des libéraux qui vivent de la marchandisation de l’espace public nous ne pouvons pas rester passifs dans la phase d’élaboration du P.L.U.

Samedi 8 janvier le « Collectif Tasso » reposera les questions du logement social et celles des besoins en équipements publics.

Afin d’éclairer les débats et les enjeux sur ces questions,  QcM ouvre un dossier afin d’alimenter la réflexion des militants et citoyens pour la plus grande participation possible à la construction du projet urbain.

24 Déc
2010

G.P.M, Un port à sens unique pour l’importation ou bi directionnel : Import/Export ?

L’importation de chine de deux portiques neuf pour l’équipement du nouveau terminal 2XL à Fos montre que nos capacités industrielles ne sont plus au niveau ou sont mises à mal par la recherche du produit le moins cher.

De fait, les politiques libérales assises sur l’abaissement du coup de la main d’œuvre transforment nos ports en sas d’importation. Ce mode de développement engendre des destructions sociales et humaines considérable : ici et ailleurs les salariés sont soumis à une exploitation féroce. Le capitalisme, même verdi, porte de graves atteintes à l’environnement, détruit la bio diversité et menace l’humain. Read more >>