Browsing Category "Marseille"

QcM : Communiqué de presse « Nous vous invitons à venir rencontrer Christian PELLICANI pour la présentation de son livre »

« Rêver Marseille

Pour un autre développement de la ville » paru aux éditions Gaussen.

 Petit déjeuner de presse le :

Mercredi 4 avril à 10h30

Bar le Terminus

8, avenue Pasteur

13007 Marseille

Présentation officielle du livre le :

Jeudi 12 avril à partir de 18h

Théâtre Mazenod

88, rue d’Aubagne

13001 Marseille

Dans cet ouvrage, Christian PELLICANI présente un « coup d’œil sur 40 années au service de la collectivité » ainsi que les principales thématiques qu’il souhaite développer pour Marseille.

Pour l’élu, il n’y a pas de progrès sans écologie. « La lutte pour l’environnement est primordiale pour l’avenir de l’humanité. C’est en partie l’objet de ce livre que de démontrer comment il est possible d’agir au niveau d’une ville comme Marseille, qui souffre d’un cruel défaut d’action publique mais dispose d’extraordinaires atouts pour y parvenir. »

Christian PELLICANI continue son combat pour l’eau, un bien commun à préserver avant qu’il ne soit trop tard. « La prise de conscience est nécessaire, mais elle ne suffit pas si elle n’est pas accompagnée d’une politique publique volontariste. La question de l’eau doit être au cœur du programme de la prochaine mandature, municipale mais surtout métropolitaine. »

Initiateur des « batobus », Christian PELLICANI veut aller plus loin sur la question des transports. Depuis Gaston Defferre, « la question de la mobilité n’a plus été à l’ordre du jour, d’où l’énorme retard de notre agglomération. »

Parler de Marseille sans parler de culture serait de l’ordre de la faute grave. Christian PELLICANI l’absence d’une politique locale d’envergure et dénonce « la destruction méthodique au cours de ces dernières années des équipements culturels. La Marseille de demain doit être fière de son patrimoine et de son identité multiple et rendre à ses habitants l’accès au savoir et à la pratique culturelle. »

Contact presse : Stéphanie Fernandez Recatala pour Tiers Secteur Média

                         sfernandezrecatala@gmail.com

                         06 75 03 07 65

Observatoire des politiques publiques : contribution sur « LA MER DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES À MARSEILLE; LE PAYSAGE DE LA VILLE »

 La mer n’habite pas seulement Marseille par la présence du port et son importance dans l’histoire de la ville : elle y construit l’environnement urbain. Le paysage de la ville est façonné par la mer de trois façons.

D’abord, la mer et la ville se font, en quelque sorte, face, puisque la mer longe la ville tout le long d’un littoral qui lui fait face du Nord au Sud. C’est le cas de toutes les villes qui se situent au bord de la mer : le long du rivage, l’environnement urbain fait face à ce que l’on peut appeler l’environnement maritime. Ce face à face est, en soi, lourd de sens : il signifie que l’espace de la ville se fonde sur une forme de confrontation avec la mer qui symbolise à la fois la contrainte exercée par la mer, qui est une forme de limite du pouvoir des hommes, et l’ouverture de la ville sur le large, sur le monde.

Par ailleurs, la mer façonne le paysage en structurant l’aménagement de l’espace urbain. C’est autour de la mer, en quelque sorte en l’encerclant, qu’a été aménagé le Lacydon, devenu le « Vieux Port », d’où est née Marseille. Puis, au fil des siècles, c’est en développant les installations et les aménagements portuaires que la croissance de la ville a été scandée par la construction du port, puis par celle des arsenaux, puis par la naissance du port de la Joliette, qui a, en quelque sorte, donné le signal du développement des quartiers du Nord de la ville ?

Enfin, c’est autour de la mer, parce que c’est autour de l’axe qui prolonge la mer, notamment par la Canebière, que la mer a structuré les identités sociales de la ville en construisant l’opposition entre les quartiers du Nord et les quartiers du Sud. C’est autour de la mer que s’est instaurée la confrontation sociale qui fonde l’histoire politique de la ville : c’est ainsi que cet axe autour duquel la ville s’est construite que s’est exprimée, au cours de l’histoire, à Marseille la confrontation entre les classes sociales qui leur a donné leurs identités politiques.

Bernard Lamizet

RÊVER MARSEILLE, pour un autre développement : conférence de presse

Les Éditions Gaussen

Invitent la presse

à rencontrer Christian Pellicani

autour d’un café

à l’occasion de la sortie de son livre

RÊVER MARSEILLE

(en librairie le 5 avril)

Le mercredi 4 avril à 10h30

au

Bar Terminus

8, avenue Pasteur

13007 Marseille

Transports maritimes : Christian Pellicani rencontre les Frioulais.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Navettes Maritimes : transport public marseillais ou transport de touristes ?

Cette rencontre publique s’inscrit dans un calendrier serré. La Délégation de Service Public (DSP) des navettes quotidiennes pour se rendre sur le Frioul doit être discutée deux fois d’ici novembre, à la Métropole. La DSP arrive à son terme. Il va donc falloir trancher pour une prolongation ou un changement de cette délégation.

 La RTM détient la compétence maritime.

La prolongation ou le changement de Délégation de Service Public est un enjeu fort. Aujourd’hui, les tarifs trop élevés des navettes ne permettent pas à tous les Marseillais de se rendre dans ce quartier de notre ville qu’est le Frioul. La reprise de cette DSP par la RTM, qui détient la compétence maritime serait l’occasion d’inscrire les navettes quotidiennes dans le cadre des transports publics. Avec leur abonnement habituel, les Marseillais pourraient donc emprunter les navettes au même titre qu’ils utilisent les bus, le métro et le tramway.

Christiant Pellicani suggère de rencontrer la RTM afin de leur demander de faire des propositions concrètes de service et de discuter avec la Métropole des conditions de reprises. Cette solution permettrait enfin d’inscrire les navettes dans le cadre d’un transport public pour tous et de repositionner le Fioul comme un des quartiers de Marseille et le couper de son isolement. Read more >>

J-10 : Le livre Rêver MARSEILLE, Pour un autre développement sur le pas de la porte des libraires

Présentation du Livre : 9782356981196_argu

Lu sur  ELECTRE (diffuseur) : Des réflexions pour mettre en place un projet de développement écologique et durable à Marseille dans les domaines de l’eau, de la mobilité et de la culture. L’auteur invite les citoyens et les acteurs des secteurs à se regrouper. Il propose notamment de remunicipaliser la gestion de l’eau, de diversifier les transports urbains et présente son projet d’un Musée de la mer à l’échelle du territoire. ©Electre 2018

23 Fév
2018

(3) La Poste : La logique libérale du gouvernement désagrège le service public sur l’ensemble de la ville !

Le rassemblement des syndicats de postiers ce jour devant la poste de la Gare St Charles a mis en évidence la dégradation générale su service public sur Marseille.

Les élus communistes ont apporté leur soutien et j’ai pu annoncer la constitution d’un comité d’usagers dans le 7ème arrondissement. Les postiers mettent en circulation une pétition pour informer et mobiliser les usagers.