Browsing Category "Marseille"

(3) Musée de la Marine : Conférence de presse et mobilisation pour le retour du Musée de la Marine dans le Palais de la Bourse

Un nouveau temps fort le 27 mars à 18h00 : mise en place du comité de parrainage du musée multipolaire de la mer, inscription par mail : c.pellicani2014@gmail.com

(2) Musée de la Marine : Communication de Jean Noël Beverini

Communication de Jean Noël Beverini

Réunion du mercredi 27 février Brasserie du Soleil

Cher monsieur Christian Pellicani,

Je remercie très sincèrement monsieur Christian Pellicani d’organiser cette réunion sur un sujet qui nous tient, à nouveau, particulièrement à cœur tous les deux :

La fermeture du Musée de la marine de la Chambre de Commerce et la création d’un Musée multipolaire de la mer à Marseille.

Merci à Christian Pellicani de réagir avec force et volonté comme à son habitude. Étant retenu à Auriol pour une réunion, j’espère pouvoir vous rejoindre ; aussi Christian Pellicani m’a proposé de lui adresser ce court texte pour en donner lecture et par lequel je m’associe pleinement à sa démarche.

Marseille sans musée de la marine, c’est Marseille qui raye ses marins de son histoire. Marseille est née de la mer, a grandi par la mer, a rayonné par la mer. Ce sont les marins qui ont fait Marseille à la sueur salée de leurs muscles et de leur front.

Merci à Christian Pellicani. Que notre pétition : « Sauvons le seul musée maritime de Marseille » sur change.org reçoive le meilleur écho. Un écho maritime. Signons toutes et tous, marins, anciens marins, amoureux de la mer pour l’honneur maritime de Marseille et de nos marins.

Jean Noël Beverini

 

Fermeture du musée de la Marine à Marseille
« Exposition coloniale 1906 » – Affiche de David Delliane – 1906
– 111 x 158.5 cm – Photo : F. Jonniaux – Collection de la CCI Marseille
Provence

Le musée de la Marine et de l’Économie de Marseille, établissement appartenant à la Chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence (CCIMP), installé dans le palais de la Bourse sur la Canebière, a fermé ses portes fin avril à la suite du transfert de ses collections (45 000 références) vers les centres de conservation du Mucem, des Musées de Marseille et des Archives départementales, la CCIMP souhaitant se recentrer sur son cœur de métier. Les œuvres restent toutefois la propriété de l’établissement consulaire qui était l’un des rares en France à gérer un musée, après que la CCI lyonnaise eut cédé son musée des tissus.

26 Fév
2019

Invitation presse : pour un musée Multipolaire de la Mer

Invitation à la conférence de presse

Contre la fermeture du Musée de la Marine et pour la création d’un musée multipolaire de la mer.

Christian Pellicani, élu métropolitain Front de Gauche et conseiller municipal 1/7, s’insurge contre la fermeture du Musée de la Marine et la transformation du Palais de la Bourse en brasserie : « L’ouverture d’une très grande brasserie dans le Palais de la Bourse est une insulte à la vocation de ce bâtiment et une trahison pour les adhérents restaurateurs et cafetiers de la CCI. »

Dans son ouvrage Rêver Marseille, il dévoile les détails de sa proposition de créer un Musée multipolaire de la mer sur plusieurs sites, de l’Estaque à la Madrague-Montredon. « Il faut que les Marseillais se réconcilient avec la mer. » Voulant lutter contre la vision simpliste qui réduit la mer aux marinas et appartements de standing, Christian Pellicani rappelle que « la mer c’est une économie, des savoir-faire, de la recherche scientifique, des métiers traditionnels comme la pêche, et plus modernes comme l’aquaculture. »

Afin d’exposer ses positions et propositions face à cette mort annoncée du Musée de la Marine, dans le plus grand silence de la municipalité, Christian Pellicani vous convie à une conférence de presse :

mercredi 27 février 2019 à 11h

Brasserie Le Soleil

angle du quai des Belges et rue Bailli de Suffren

Rencontre débat et compte rendu de mandat de >jean Marc Coppola et Christian Pellicani à Montolivet (12e) arrondissement de Marseille

 Les militants communistes du 12e arrondissement nous ont convié à rencontrer « Cité Py », Bd Marius Richard à Montolivet, les habitants engagés contre la construction de l’Hôpital privé, des syndicalistes et militants de Gauche. Le fonctionnement anti-démocratique du conseil Municipal et de la Métropole a été évoqué ainsi que les différents dossiers portés par les élus communistes de Marseille : Lutte contre le PPP, stade Vélodrome et école, contre la construction de l’hôpital privé, contre le tout béton et l’absence  d’une politique sociale de l’Habitat…

Nous avons également mis en avant nos propositions et dossiers emblématiques : La gratuité des transports, la mise en place des navettes maritimes, la création de la place Louise Michel, l’organisation d’un conseil municipal sur l’économie…

Les 5 axes et propositions du PCF pour Marseille sont distribués. Il y aura des suites  pour définir ensemble des projets locaux et des actions communes qui répondent  aux besoins des habitants. il est urgent de s’unir pour battre Gaudin et les élus de sa  majorité qui vendent la ville aux affairistes et aux vautours de l’immobilier.

 

 

Mobilisation citoyenne à l’Agora Guy Hermier (7e) pour participer à l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI)

Après la nouvelle séance de travail au siège des élus Communistes de Marseille, ce mercredi matin, Cours Jean Ballard, nous avons présenté à la presse nos réflexions sur le document du PLUI soumis à l’enquête publique : conf presse 20 02 2019 PLUI  

On a fini la journée à l’Agora Guy Hermier, rue Chateaubriand, autour des planches du 7e arrondissement.

La discussion déborde sur l’absence de lieux culturelles et d’équipements publics au niveau du 1er Secteur.

Il est proposé d’engager un travail sur la réouverture du musée de « la Marine » dans les locaux du Palais de la Bourse sur la Canebière.

Nous proposons de signer la pétition en ligne mais également d’engager une campagne pour sauver le musée de la marine et de l’inscrire dans le projet de musée multipolaire de la mer que nous portons depuis deux ans à partir des différents sites  de l’Estaque à la Pointe Rouge en (ref « livre Rêver Marseille, pour un autre développement » de Christian Pellicani aux éditions  Gaussen)

 Nous soutenons la pétition.