Browsing Category "International"
18 Août
2017

Attentat de Barcelone. Treize morts et des centaines de blessés

AVEC AFP

JEUDI, 17 AOÛT, 2017
HUMANITE.FR
Photo Josep Lago/AFP

Photo Josep Lago/AFP

Treize personnes ont été tuées et plus d’une centaine blessées par une camionnette qui a foncé dans la foule à Barcelone, deuxième ville d’Espagne. Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l’attentat. Une nouvelle attaque sur le même mode opératoire a été enrayée à Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, avec la mort des cinq passagers du véhicule, abattus par la police catalane.

Ce que l’on sait ce vendredi matin :

9 août 2016 Commémoration des bombardements nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki.

Communiqué de presse

Le Mouvement de la Paix en hommage aux victimes des bombardements nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki vous invite à participer au rassemblement qui se tiendra le 9 août 2016 sous « l’Ombrière » du Vieux Port à Marseille à 18h00 en écho à la délégation du Mouvement de la Paix présente à Hiroshima.

Pour accompagner cette commémoration l’oeuvre de l’artiste Peintre « Alain Paparone »

 Un film à voir  

Pour celles et ceux qui pensent non légitime un taux de participation de 41,5% au Vénézuela devraient méditer sur le score de notre président de la république au premier tour de la présidentielle et du taux de participation !

Venezuela : Un vote qui appelle le retour immédiat à la paix et au dialogue

41,53% des Vénézuéliens ont pu se rendre aux urnes ce dimanche 30 juillet, malgré un climat de violence accru par l’opposition au président Nicolas Maduro qui refusait de présenter des candidats au scrutin et qui entendait l’empêcher en rendant la situation incontrôlable. 10 personnes ont ainsi perdu la vie au cours de cette journée de vote, montant le bilan macabre de ces quatre derniers mois d’affrontements politiques aigus à près de 130 morts.

Le peuple vénézuélien paie d’un lourd tribut son aspiration à la paix. La veille du vote, des militants masqués prétendant défendre la démocratie avaient saccagé du matériel électoral en le brûlant en place publique.

Read more >>

23 juillet clôture de l’université du PGE en Hongrie

L’université d’été du PGE investit l’Europe centrale et orientale

L’université d’été du Parti de la gauche européenne se tiendra cette année à Budapest en Hongrie, du 19 au 23 juillet prochains. Comme tous les ans, ce sera un moment de débat théorique et stratégique pour les forces de la gauche européenne, mais aussi de rencontres militantes, d’échanges sur les pratiques, de convivialité. Que nous nous établissions quelques jours dans le pays de Viktor Orban, qui plus est avec une journée entière consacrée au futur de l’Europe centrale et orientale, est un signal symbolique et politique fort. Dans un moment où la gauche de transformation sociale tarde à réapparaître dans ces pays, où le populisme d’extrême droite se mélange au néolibéralisme autoritaire au niveau des États et intergouvernemental (ex : le groupe de Višegrad qui fait pression dans les institutions européennes), il y a un enjeu de taille à examiner de près la situation et à réfléchir ensemble à la contre-offensive.

Les deux autres journées thématiques seront consacrées au projet alternatif pour l’Europe – son insertion dans la mondialisation capitaliste et les résistances, les différentes propositions de gauche qui se développent en Europe –, ainsi qu’à la paix – les migrations, les conflits et le rôle de l’UE. Deux sujets d’une actualité brûlante, après le Conseil européen de la semaine dernière, où Emmanuel Macron et Angela Merkel ont lancé une offensive commune sur le renforcement de la zone euro et le développement de la défense européenne.

Le programme, que vous pouvez consulter sur le site web du PGE http://www.european-left.org/fr contient plus d’une trentaine d’ateliers sur des sujets plus précis, des échanges sur les pratiques militantes, ainsi que des visites culturelles dans Budapest, dont une sortie en bateau sur le Danube et une visite des archives de György Lukacs, philosophe marxiste et sociologue hongrois.

Après la lourde séquence électorale que nous venons de traverser en France, une année chargée en activités militantes et en émotions, un peu de recul, de mise en perspective et de dépaysement ne feront pas de mal ! Dans le même temps, l’université revêt cette année une importance particulière pour les communistes français parce qu’il est important de partager notre expérience des bouleversements nationaux avec nos partenaires, et parce que nous accueillerons, les 10 et 11 novembre prochains, le premier forum annuel des forces progressistes d’Europe à Marseille. Un séminaire spécifique sera d’ailleurs dédié à la présentation du forum. Pour le pratico-pratique, toutes les inscriptions se font cette année individuellement par internet ici : http://www.european-left.org/fr/positions/nouvelles/inscription.

Anne Sabourin
Secteur Europe

En savoir plus : 

Le Parti de la gauche européenne est un parti politique européen créé au congrès constitutif des 8 et à Rome et dont les membres sont des partis socialistes, communistes, « rouge-verts » et d’autres partis démocratiques de gauche de l’Union européenne. Le parti permet aussi les adhésions à titre individuel pour les adhérents des partis membres. Son 1er congrès « ordinaire » s’est tenu à Athènes les 29 et .

Il est présidé successivement par Fausto Bertinotti (PRC), Lothar Bisky (Die Linke), Pierre Laurent (Parti communiste français) puis par Gregor Gysi depuis le congrès de Berlin (16-18 décembre 2016).

 

(2) Espace Progressiste Européen : suite du Congrès du PGE en Hongrie

QcM vous invite à lire et à vous abonner au quotidien Régional La marseillaise.

ALTERNATIVE. L’université d’été du Parti de la gauche européenne s’ouvrait hier par des échanges sur la montée du populisme à l’Est de l’Union, dont Viktor Orban est un des fers de lance.

« La Marseillaise : Les progressistes du continent ont rendez-vous en Hongrie BUDAPEST De notre envoyé spécial

Les membres des partis communistes, progressistes, rouges-verts confédérés dans le Parti de la gauche européenne ont choisi une terre de mission, la Hongrie, pour tenir leur université d’été. Objectif : nouer de nouvelles coopérations et impulser une dynamique continentale pour faire reculer les politiques néolibérales et le populisme. Read more >>

Retrait des USA de l’accord de Paris: Macron doit passer de la poignée de main au poing tapé sur la table!

 Ainsi Trump, président de la première puissance émettrice de gaz à effets de serre, a donc pris la décision de se retirer de l’Accord de Paris sur le climat. 

Cette décision, au service des climato-sceptiques du monde entier, répond avant tout aux attentes des magnats des multinationales des énergies fossiles américains qui ont financé sa campagne électorale. Les intérêts financiers égoïstes et de court terme sont donc gravement privilégiés au détriment de l’avenir de l’humanité.  Read more >>

Sommet du G7 : Mauvais climat pour la planète avec  Donald Trump

La Diplomatie de la tension 

Derrière les désaccords, entre le président des USA et les autres pays représentés au G7 (Canada, de France, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni ainsi que la Commission européenne) sur la ratification de l’accord de Paris sur le climat, le commerce international et le protectionnisme voulu par la nouvelle administration américaine , se joue un nouveau partage du monde entre multinationales Européenne et Trusts Américains sur le dos des populations.

Mais tous s’accordent pour préserver le système capitalisme; seul l’emballage diffère !

 

QcM remercie l’artiste peintre, Alain Paparone,  pour sa contribution au débat.

24 Mai
2017

Ensemble contre les injustices faisons reculer le terrorisme !

L’attentat suicide, qui s’est déroulé ce lundi 22 mai à Manchester lors d’un concert où se sont rassemblés des milliers d’adolescents, par les terroristes est un acte épouvantable et lâche. Après Paris, Nice, Bruxelles et Berlin la barbarie a encore frappé des innocents, des jeunes venus parfois en famille pour profiter d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.
Face à la barbarie nous devons rester debout et ne pas céder aux pyromanes qui par leurs politiques guerrière embrasent le monde.
Plus que jamais, la solidarité, la justice et la démocratie doivent guider les actions de l’état en stoppant notamment les ventes d’armes.
La question n’est pas de tendre la joue mais d’isoler les barbares et d’extirper les plus fragiles de nos sociétés de leurs griffes.
Ensemble contre les injustices  faisons reculer le terrorisme !
Christian PELLICANI
Conseiller du premier secteur de Marseille
Conseiller de la Métropole AIX-Marseille