Browsing Category "International"

Rencontre Nationale à IVRY sur Seine sur la transition énergétique avec le MNLE

POUR UNE VRAIE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, ÉCOLOGIQUE ET ET SOCIALE

L’actualité nationale, avec la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie), nos propres activités, où les questions de l’énergie sont très présentes (notre colloque des 23 et 24 mars dernier fut très instructif), nous amènent à nous positionner officiellement sur cette question de la transition énergétique.

L’an prochain, lors de notre congrès, nous aurons à définir plus globalement nos orientations, à partir du document de l’AG 2014 mis à jour au congrès de GIVORS, et que nous complèterons de toutes nos évolutions de pensées. Rappelons qu’il s’organise en cinq axes de réflexion-action basés sur les besoins humains chers à notre Mouvement : se nourrir, se loger, se déplacer, s’équiper, partager. Il s’agit de redéfinir un quotidien souhaité, respectueux de la nature, des humains et de leur travail. C’est un complet changement de paradigme : remplacer la concurrence et la compétition généralisée et sauvage entre tous par une solidarité constructive organisant les usages, tenant compte de leur interaction avec le climat et la santé publique, respectant la biodiversité et les limites de ressources, foncières ou naturelles. Les actions locales, indispensables, ne peuvent seules résoudre l’équation : c’est une réponse globale socio-économique qu’il s’agit d’inventer. Ce que nous résumons par « produire et consommer autrement ».

Aujourd’hui, nous abordons le volet spécifique de l’énergie, élément essentiel à la vie, rappelant qu’il s’agit de sortir des énergies fossiles et de la production de gaz à effet de serre.

LE CONSTAT

En avril 2014, les concentrations de CO2 ont dépassé 400 ppm dans l’hémisphère nord (après une légère baisse jusqu’en 1999, la production de GES s’est remise à augmenter depuis). Or, l’écosystème dans lequel nous habitons, la Terre, est un système complexe à l’équilibre fragile. Le gaz carbonique, un des principaux Gaz à Effet de Serre avec le méthane, est indispensable au développement des espèces végétales par le biais de la photosynthèse. Mais trop de GES accentue une évolution climatique préjudiciable à la qualité de vie des humains et autres vivants. Nous ne contestons pas les évolutions naturelles de l’univers (grands cycles du climat). Mais il est clair que les activités humaines telles qu’elles sont organisées dans notre économie libérale, entachent grandement notre milieu, avec ses pollutions tous azimuts, en ville, à la campagne, dans les rivières et les océans. Notre santé, et pas seulement la biodiversité, en est perturbée. C’est pourquoi notre prochaine Université d’Eté abordera le thème « santé et environnement ».

La production de GES a diverses origines, dont certaines sont naturelles. Mais son accélération est due à l’activité humaine. En cause : l’agriculture, les déplacements et transports de marchandises, les activités industrielles, le chauffage des bâtiments (habitat et activités) et de l’eau chaude sanitaire. A chaque fois, il est question d’énergie. Il est indispensable d’agir dans tous ces domaines simultanément, et urgemment, pour éviter la catastrophe (il y a un phénomène de stabilité du CO2 dans l’atmosphère qui emballera le réchauffement climatique si l’on ne réduit drastiquement aujourd’hui nos productions). Read more >>

CLIMAT : RELEVER LE DEFI !

SAMEDI 8 DECEMBRE 2018 à 14H 

MARSEILLE VIEUX PORT 

A l’heure où des marches pour le climat sont organisées partout en France et où la question écologique

est instrumentalisée par le gouvernement pour justifier sa politique anti sociale,

 faisons entendre nos exigences et nos propositions !

Participons nombreuses et nombreux aux marches citoyennes pour le climat.

Alerte : Les Alpes touchées par une sécheresse historique

Cinq régions de France sont frappées par des restrictions d’eau, et à Annecy, le lac connaît une baisse spectaculaire.

Actuellement 60 départements, au 18 octobre, sont partiellement ou entièrement sous le coup d’arrêtés préfectoraux de restriction des prélèvements d’eau. L’Alsace, la Franche-Comté, la Bourgogne, l’Auvergne, le Limousin et le nord des Alpes sont particulièrement touchés et ont multiplié les records de chaleur ces dernières semaines.

Il faut remonter à 1947 pour trouver un niveau aussi bas dans le lac d’Annecy. Aucun épisode comparable n’est advenu jusqu’à ce qu’au XXIe siècle, les étiages marqués se succèdent en 2003, 2009 et 2016 – mais pas aussi spectaculaire que celui-ci.  

Faire l’autruche sur le changement climatique ne fera pas pleuvoir !

Rejoignez le groupe climat : mnle@wanadoo.fr 

(3) Le Temps des alternatives au coeur de la XXIIIe université d’été du MNLE : Débat sur la notion de développement durable »

le MNLE a diffusé le rapport « Brundtland » en langue française. Nous avons élaboré notre démarche autour de « Produire et consommer autrement pour un autre développement soutenable, souhaité et solidaire ».

Le rapport Brundtland est le nom communément donné à une publication, officiellement intitulée Notre avenir à tous (Our Common Future), rédigée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’Organisation des Nations unies, présidée par la Norvégienne Gro Harlem Brundtland. Utilisé comme base au Sommet de la Terre de 1992, ce rapport utilise pour la première fois l’expression de « sustainable development  », traduit en français par « développement durable », et il lui donne une définition :

« Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir »

12 Août
2018

Guerre des Etoiles : Course à l’armement entre Trump, Poutine et la Chine. Le 22 septembre tous pour la PAIX !

Quelques jours après les dates anniversaires du 6 août et 9 août 1945 : Bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki

Ils jouent à celui qui a le plus gros arsenal :

Le vice-Président américain, Mike Pence, a annoncé le 9 août, la création d’une « force de l’espace », une sixième branches des forces armée des USA.

La Chine indique avoir testé un missile Hypersonique, qui vole à plus de cinq fois la vitesse du son*, et que les USA sont incapables d’intercepter.

Vladimir Poutine a assuré détenir déjà « l’arme absolue » des missiles qui dépassent vingt fois la vitesse du son.

Ils poursuivent les mêmes desseins : Justifier par la peur des autres le détournement de l’impôt au services des industriels de l’armement au détriment des Biens Communs et du Social.

  • *Le mur du son est un phénomène physique aérodynamique caractérisé par l’atteinte d’une vitesse au moins égale à celle de la vitesse du son dans l’air, soit 340 mètres par seconde, soit 1 224 km/h (dans l’air à 20 °C) ou Mach 1, et provoquant une onde de choc sous forme de bang supersonique.

 

 

 

 

(1) Université d’été du PCF

DU 24 AU 26 AOÛT 2018, ANGERS ACCUEILLE L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ DES COMMUNISTES.

L’année 2017-2018 n’a pas été un long fleuve tranquille : des États-Unis de Trump au conflit syrien en passant par la situation politique en Italie ou en Turquie mais aussi, de l’autre côté de la barricade, les grandes luttes des cheminots, #balancetonporc ou la victoire du référendum sur l’IVG en Irlande, un nouveau visage de notre monde s’esquisse. L’université d’été, c’est l’occasion de prendre le temps de faire le point, de prendre le temps de comprendre les mutations à l’œuvre. C’est se préparer à résister aux mauvais coups élaborés par Emmanuel Macron, de la réforme des retraites à la réforme constitutionnelle.

Les communistes préparent leur congrès : l’université d’été 2018 s’inscrit donc dans cette dynamique. Quel combat communiste ? Quelles transformations du PCF pour mener efficacement la lutte de classes du XXIe siècle ? Autant de questions au programme du rendez-vous angevin avec quelques incontournables de 2018 : bicentenaire de Karl Marx, 50eanniversaire de 68. L’édition 2018 prend également une teinte européenne dans le cadre de la préparation de ces élections prévues dans quelques mois.

L’université d’été, c’est enfin 3 jours de découvertes, tous azimuts : sciences, philosophie, arts… et même quelques séances de sport !

6 Août
2018

Venezuela/ Nicolas Maduro : Paris doit sortir de son mutisme (PCF)

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a été la cible, samedi 4 août, d’une tentative d’assassinat par drones armés d’explosifs alors qu’il prononçait un discours en public, entouré du ministre de la Défense et du haut commandement militaire, à l’occasion du 81eanniversaire de la Garde nationale bolivarienne dans le centre de la capitale.

Il s’agit d’un acte particulièrement grave qui devrait être unanimement condamné par la communauté internationale quels que soient les commanditaires de l’attentat. Pour leur part, les États-Unis et la Colombie, soupçonnés par Caracas d’être impliqués dans les faits pour en avoir ouvertement appelé à un coup d’État contre Nicolas Maduro lors de la tragique crise de l’été 2017, se sont empressés de nier toute responsabilité sans pour autant condamner fermement l’attaque elle-même. De même, Paris demeure à cette heure particulièrement mutique tandis que la tentative d’attentat était revendiquée sur Twitter par« «Los soldados de Franelas » (« les soldats en T-shirt ») qui se présentent comme un groupe « d’officiers, de sous-officiers et de soldats, en activité et de réserve » opposés au régime.

Le PCF demande au gouvernement et au Président français de sortir de leur silence et d’engager la France aux côtés des pays d’Amérique latine mobilisés pour la paix, la démocratie et la souveraineté du Venezuela.

Le PCF exprime au PSUV son entière solidarité.