Browsing Category "Humeurs"

(13) Déambulations Estivales 2018 : Rencontre avec une couleuvre mais laquelle ?

Deux types de couleuvres :

paresseux comme une couleuvre & fainéant comme une couleuvre ; flemmard comme une couleuvre

Ou

Une couleuvre : 

Couleuvre est un nom vernaculaire ambigu désignant certains serpents généralement non venimeux1, à la différence des vipères. Ce sont souvent des espèces diurnes.
La progéniture de la couleuvre est le couleuvreau.
La plupart des couleuvres appartiennent à la famille des Colubridae et des Lamprophiidae, mais on trouve également dans cette famille des serpents appelés ratiers (genre Boiga entre autres), serpents volants (genre Chrysopelea), coronelle (genre Coronella), serpents rois (genre Lampropeltis)… ainsi que de nombreuses espèces qui n’ont pas de nom vernaculaire français.
Le terme « couleuvre » est aussi utilisé en Guyane pour désigner certains Boidae.

12 Août
2018

Guerre des Etoiles : Course à l’armement entre Trump, Poutine et la Chine. Le 22 septembre tous pour la PAIX !

Quelques jours après les dates anniversaires du 6 août et 9 août 1945 : Bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki

Ils jouent à celui qui a le plus gros arsenal :

Le vice-Président américain, Mike Pence, a annoncé le 9 août, la création d’une « force de l’espace », une sixième branches des forces armée des USA.

La Chine indique avoir testé un missile Hypersonique, qui vole à plus de cinq fois la vitesse du son*, et que les USA sont incapables d’intercepter.

Vladimir Poutine a assuré détenir déjà « l’arme absolue » des missiles qui dépassent vingt fois la vitesse du son.

Ils poursuivent les mêmes desseins : Justifier par la peur des autres le détournement de l’impôt au services des industriels de l’armement au détriment des Biens Communs et du Social.

  • *Le mur du son est un phénomène physique aérodynamique caractérisé par l’atteinte d’une vitesse au moins égale à celle de la vitesse du son dans l’air, soit 340 mètres par seconde, soit 1 224 km/h (dans l’air à 20 °C) ou Mach 1, et provoquant une onde de choc sous forme de bang supersonique.

 

 

 

 

La nuit du 4 août 1789 suppression des privilèges / Août 2018 Macron veut en créer de nouveaux avec sa réforme constitutionnelle : Il nous faut une nouvelle révolte pour y mettre fin !

La nuit du 4 août 1789, ou simplement nuit du 4 Août, est la séance de l’Assemblée nationale constituante au cours de laquelle fut votée la suppression des privilèges féodaux. Débutée le 4 août 1789 à six heures du soir, elle se prolonge après minuit, jusqu’à deux heures du matin. C’est un événement fondamental de la Révolution française, puisque, au cours de la séance qui se tenait alors, l’Assemblée constituante met fin au système féodal. C’est l’abolition de tous les droits et privilèges féodaux ainsi que de tous les privilèges des classes, des provinces, des villes et des corporations, à l’initiative du Club breton, futur « Club des Jacobins ».

Rappel : Depuis la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 s’est développée en France, notamment dans les campagnes, une vague de révoltes appelée la Grande Peur. Dans certaines régions, des paysans s’en prennent aux seigneurs, à leurs biens et à leurs archives, en particulier les livres terriers qui servent à établir les droits seigneuriaux.
La nuit du 4 Août est une réponse à cette insurrection.

L’Assemblée constituante est en train d’élaborer la future constitution ainsi que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen lorsqu’elle reçoit des récits inquiétants à propos de l’instabilité qui sévit en France. Face à cette crise, deux solutions sont alors envisagées. La première veut réaffirmer les valeurs de la propriété, et donc contrôler la révolte. Cette solution est vite rejetée, car elle n’aurait fait que renforcer l’opposition des paysans au système féodal. La seconde solution envisage d’instaurer un réseau de bureaux de secours, qui permettraient d’aider les plus pauvres. Mais cette solution ne répond pas à l’urgence de la situation.
C’est donc pour sortir de ce blocage que naît l’idée de l’abolition des droits seigneuriaux, laquelle a probablement été pensée lors d’une réunion du club breton, petit groupe de députés qui avaient pris l’habitude de discuter entre eux.

5è République / Affaire Benalla : on atteint les limites du supportable !

« Pour une 6eme République citoyenne »

En finir avec le président des riches !

 

7 Juin
2018

Réunion le 18 juin 2018 à 16h30 au 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille, 2em étage : Gestion des plans d’eau : Gaudin sonne le glas de la « plaisance populaire » Marseille n’est pas à vendre ! Arrêtons l’exclusion par le prix !

 

Christian PELLICANI :                         DSP Ports  / Je propose une réunion le 18 juin 2018 à 16h30 au 8 cours jean Ballard, 13001 Marseille.

Conseiller du premier secteur,                    Je reste opposé à l’intrusion de la CCI dans la gestion et l’animation des plans d’eau et terre-pleins du Vieux Port et des ports de la Pointe Rouge.

conseiller Métropolitain            

En tant que membre de la commission de délégation de service public (DSP) j’ai émis à la commission du 1er mars 2018 un avis négatif sur les dossiers concernant « la gestion et l’animation des plans d’eau et terre-pleins du Vieux-Port de Marseille et de la pointe Rouge – Périmètre 1/2/3 et 4. Admission des candidats à la négociation.)

Je ne comprends pas la candidature de la CCI sur ce type de dossier de gestion de l’espace public.

Elle n’est pas dans sa vocation de chambre consulaire. J’ai posé la question  « est-ce la perte éventuelle de la gestion de l’Aéroport en cas de cession des actifs par l’état au privé qui pousse la CCI à trouver de nouveaux débouchés ? »

Pas de réponse mais une affirmation du président de la commission des DSP  « c’est le préfet qui a suggéré à la CCI de se porter candidate ». Devant mon argumentation de défense de la plaisance et de la capacité des clubs à gérer  et animer leur plan d’eau la réponse sous forme de fin de non-recevoir de mon argumentaire a été reprise en séance de la métropole le  18 mai2018 et on nous  fait voter la prolongation de deux mois des DSP existantes. Read more >>

6 Juin
2018

La Marseillaise VIVRA !

La mobilisation a été payante.

Tous les fossoyeurs du Quotidien La Marseillaise et les vautours qui guettaient sa dépouille en sont pour leurs frais.

Les lecteurs, les Amis du journal doivent poursuivre les actions pour donner au journal les moyens de son développement !

 

 

Gaza : La France doit agir pour protéger le peuple palestinien (Pierre Laurent)

A la veille du 15 mai, jour de la commémoration de la Nakba et alors que plus de 35 000 palestinien-ne-s manifestent en différents points de Gaza dans le cadre des Marches pour le droit au retour et contre l’implantation de l’ambassade américaine à Jérusalem, l’armée israélienne est en train de commettre un nouveau massacre.

A cette heure et pour ce seul 14 mai, il faut compter plus de 40 morts et 1300 blessés qui s’ajoutent aux 53 palestiniens assassinés et aux 2 000 blessés par des tirs à balles réelles depuis le 30 mars, début des Marches.

Dés le premier jour, le PCF, inquiet de l’escalade, avait demandé – sans résultat- au président Macron d’intervenir et de passer de la parole aux actes.

C’est l’ensemble de la communauté internationale qui, en laissant agir le gouvernement israélien en toute impunité par son silence et son inaction, est complice de ce terrible massacre.

En prenant la décision provocatrice et contraire au droit international de déplacer son ambassade à Jérusalem, les États-Unis portent une responsabilité particulière.

De nombreux observateurs étrangers et des experts ont pu constater combien l’usage de la force contre les manifestants palestiniens pacifiques était disproportionné. Les snipers de l’armée israélienne tirent avec l’ordre de tuer.

Au vu de ces nouveaux évènements pourtant prévisibles, le PCF réitère sa demande au gouvernement de sortir de son coupable silence et d’agir pour protéger le peuple palestinien.

Il appelle l’ensemble des communistes à se mobiliser et à participer aux manifestations* qui s’organisent dans toute la France.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,

Paris, le 14 mai 2018.

*Demain, mardi 15 mai, un concert de solidarité organisé par l’AFPS se tiendra au Cabaret Sauvage à Paris.