Browsing Category "Humeurs"

Proposition d’un vœu au conseil d’Arrondissement du 1er Secteur ; Pour un acte de justice en faveur de l’ensemble des sinistrés à Marseille

Madame le maire je vous propose un vœu en direction du Maire de Marseille et des conseiller municipaux afin qu’au conseil du 10 décembre une décisions soit prise en faveur des sinistrés; Les conseils d’arrondissements n’ont pas de compétence en matière de fixation des taux de la fiscalité et d’exonérations des taxes; Mais élus de proximité nous pouvons et devons demander au conseil municipal et au maire de Marseille pas une aumône mais une décision de justice en faveur de l’ensemble des victimes dont le point de départ est au cœur de l’effondrement des immeubles  63 et 65 rue d’Aubagne. :

« Monsieur le Maire,

Suite au drame de la rue d’Aubagne, nous devons faire face, aujourd’hui, à des dégâts collatéraux qui touchent tous les citoyens de notre territoire (habitants, commerçants, propriétaires occupants ou non, locataires, associations, etc.) évacués sur la base d’un principe de précaution mais qui, aujourd’hui, s’apparente à une évacuation définitive du quartier de Noailles en particulier.

Le conseil d’arrondissement du 1er et 7em arrondissements propose :

– de prononcer l’exonération de la taxe des enseignes, reçue le 6 novembre 2018, par les commerçants et les artisans, pour 2018,

– d’engager l’exonération des taxes d’habitations et foncières 2019 pour l’ensemble des habitants et commerçants du quartier de Noailles, et également pour tous les Marseillais évacués de leurs commerces ou logements sur l’ensemble de la ville et qui se trouvent aujourd’hui démunis pour un temps indéterminé.

Nous   demandons de soutenir par une subvention exceptionnelle et

Forfaitaire l’ensemble des associations évacuées de leur siège social sur le territoire de la ville, sans oublier celle dont la domiciliation est dans la cité des associations au 93, la canebière dans le 1er.

Que la même attention soit accordée aux commerçants et artisans du Cours Lieutaud qui se trouvent en grande difficulté.

Nous demandons une délibération au prochain conseil municipal prenant en compte notre vœu. »

Comptant sur vous pour inscrire ce vœu à l’ordre du jour de notre conseil d’arrondissement.

Cordialement

 

Christian Pellicani

Conseiller du 1er secteur

Conseiller Métropolitain

 

Copie : de ma lettre au maire de Marseille

Dans l’attente,

Évacuation des logements et commerces sur Marseille : Des décisions d’urgences formulées par les élus communistes

Monsieur le Maire,

Suite au drame de la rue d’Aubagne, nous devons faire face, aujourd’hui, à des dégâts collatéraux qui touchent tous les citoyens de notre territoire (habitants, commerçants, propriétaires occupants ou non, locataires, associations, etc.) évacués sur la base d’un principe de précaution mais qui, aujourd’hui, s’apparente à une évacuation définitive du quartier de Noailles en particulier.

Je vous demande instamment – avec mes camarades Jean-Marc Coppola et Valérie Diamanti, élus au Conseil Municipal, et Marc Poggiale, élu au Conseil de la Métropole – de prononcer l’exonération de la taxe des enseignes, reçue le 6 novembre 2018, par les commerçants et les artisans, pour 2018, mais aussi d’engager l’exonération des taxes d’habitations et foncières 2019 pour l’ensemble des habitants et commerçants du quartier de Noailles, et  pour tous les Marseillais évacués de leurs commerces ou logements sur l’ensemble de la ville  qui se trouvent aujourd’hui démunis pour un temps indéterminé.

Nous vous demandons de soutenir par une subvention exceptionnelle et forfaitaire l’ensemble des associations évacués de leur siège social sur le territoire de la ville et d’engager un FISAC spécifique pour les acteurs économiques.

Nous demandons la même attention pour les commerçants et artisans du cours Lieutaud qui se trouvent en grande difficulté.

En espérant que vous inscrirez au Conseil Municipal de décembre 2018 ces mesures dans l’ordre du jour du conseil. Nous avons également demandé un Conseil Municipal extraordinaire sur le logement et l’habitat à Marseille. Dans cette logique, nous soutenons l’idée de réquisition des logements vacants pour y reloger les personnes en difficultés qu’elles soient locataires ou propriétaires occupants. Les pieds d’immeubles appartenant à la collectivité devraient pouvoir accueillir les commerçants ou associations en rupture d’activités car victimes d’une situation qui n’est pas de leur fait.

Nous demandons la transmission des expertises avec une publication des conclusions et un calendrier de réintégrations des habitants dans leurs logements ou commerces avec des préconisations si elles s’avèrent nécessaires. Les habitants souhaitent revenir dans leur quartier !

 

Christian Pellicani

Conseiller du 1er Secteur

Conseiller Métropolitain

23 Nov
2018

Actualité : Noailles/ Rue d’Aubagne

Pour demain samedi 24 novembre, nous rappelons deux initiatives :

  • Agora des associations de Noailles, 11h au Dakiling, rue d’Aubagne (voir affiche jointe) (sans doute encore besoin d’une ou deux personnes pour prise de notes, capacités de synthèse)

L’agora  est principalement destinée aux habitants du quartier et aux acteurs associatifs, elle se déroulera au Daki Ling à 10h30, 45 rue d’Aubagne 13 001 MARSEILLE 

Trois temps prévus :

1 – Informations factuelles, du 5/11 à aujourd’hui : Invité Marsactu

2 – Informations sur les dispositifs existants et rapide présentation des actions des associations qui proposent de l’aide,de l’ accompagnent, du conseil..(Invités en cours d’accord, selon les dispositifs).

3 -Temps d’expression des participants, échanges, et éventuellement des réponses aux questions

Proposition est faite de répéter le moment de l’agora régulièrement , pour permettre de poursuivre un temps d’échanges, d ‘informations et de coordination des différents actions. Il s’agit dans cette dynamique que des groupes de travail puissent émerger , se rencontrer entre deux agoras, ou bien se joindre à des groupes déjà existants. (collectifs, ou autres).

  • Rassemblement bal masqué pour protester contre le projet municipal sur la Plaine et le mur : 16h, Hôtel de ville (pj : article de la Marseillaise)
Concernant les actions de CVPT en cours :
Nous souhaitons bien entendu organiser, la semaine prochaine si possible, une rencontre avec vous tous, dont les nombreux nouveaux venus et cherchons une salle puisque la Cité des associations est fermée… Nous vous tiendrons au courant dès que résolu.
Enfin, vous trouverez, ci-joint, le mail envoyé aux 1000 (car depuis le lancement de l’appel de CVPT concernant la Plaine, plus de 1000 personnes ont signé la Déclaration commune pour l’arrêt des travaux de la Plaine et la reprise d’un processus d’élaboration démocratique !) dans lequel nous les sollicitons à nouveau…
Bien amicalement,

L’équipe de Centre Ville Pour Tous

notre site provisoire, en lien avec l’appel concernant LA PLAINE : https://cvpt.marsnet.org/

Dernière : Le commissaire enquêteur donne un avis négatif sur le projet d’hôpital privé de Saint-Barnabé

 Le commissaire enquêteur vient de rendre un avis défavorable au projet d’hôpital privé qui doit s’installer en lieu et place de l’ancien collège Louis-Armand (12e) à Saint-Barnabé. Son rapport est sans concession sur l’insertion urbaine du projet.

Nous devons rester mobilisés car ce ne serait pas la première fois que le maire et sa majorité autorisent contre tout avis !

Le projet sur Giraudon en est un exemple parmi d’autres.

PCF : les Militants des bouches du Rhône en ordre de marche pour affronter le Medef, Gouvernement , la Droite, et l’Extrême droite !

Un énorme travail de réécriture de la base commune a été réalisé par les délégués du congrès départemental des bouches du Rhône.

Ce dimanche la direction fédérale sera élu avec comme Secrétaire départemental Jeremy Bacchi.

La conférence va proposer au congrès National 8 militants à parité pour participer au prochain conseil national.

Les camarade du 7em Arrondissement  soutiennent la candidature d’Audrey Garino qui a été la cheville ouvrière de la renaissance du quotidien Régional la Marseillaise.

 

 

 

 

 

Conseil du Territoire Marseille Provence : intervention de Christian PELLICANI, membre du Groupe “Métropole à Gauche”

DÉCLARATION  au Conseil du Territoire

 TRAGEDIE de la RUE D’AUBAGNE

Après le temps d’émotion, de solidarité et de recueillement que nous devons aux victimes, à leurs proches et aux habitants de la rue d’Aubagne, nous soutenons l’urgence d’une enquête approfondie pour établir la chaine des responsabilités dans ce drame : celles du privé, propriétaires-bailleurs, syndics, assurances ; celles des autorités publiques, Ville de Marseille – Métropole, Marseille-Habitat, SOLEAM, services de l’Etat. Car, pour que ne se reproduise plus jamais un tel drame, il faut agir sur toutes les causes.

De ce point de vue, il est surprenant que le Ministre de l’Intérieur demande un audit sur le logement dégradé à Marseille, alors que les préfets successifs ont par deux fois rédigé un porté à connaissance complet sur le logement, les urgences, les besoins, dans le cadre du Programme Local de l’Habitat adopté par une majorité de la communauté urbaine en 2006, puis 2012.

Que disaient-ils ? Ils faisaient état d’un territoire se caractérisant par une déconnexion croissante entre les marchés immobiliers et les revenus des ménages ; d’un parc privé – y compris insalubre – remplissant une fonction sociale de fait très importante ; d’un taux moyen de logements sociaux (environ 18%) sans rapport avec la demande croissante d’une population éligible à 75% à l’accès au logement social.

Tout est déjà dit. Et en particulier le fait que des dizaines de milliers de personnes n’habiteraient pas en situation d’insalubrité et de danger potentiel, si l’offre de logements locatifs sociaux était suffisante et convenablement répartie sur tous les arrondissements de Marseille. Ce n’est absolument pas le cas et ce n’est pas ce que vise la majorité municipale et métropolitaine de Jean-Claude GAUDIN.

C’est donc tout le Programme Local de l’Habitat qu’il faut refonder. Read more >>