Browsing Category "Elections"

Européennes 2019 : Ian Brossat surprend et innove dans ses positionnements ! « Européennes: le PCF pour une « union large » mais contre une « alliance » avec Royal »

Avec Ian BROSSAT

Avec Ian BROSSAT

La tête de la liste PCF aux européennes Ian Brossat a déclaré jeudi être favorable à une « union la plus large » possible à gauche…

« Par AFP@afpfr

La tête de la liste PCF aux européennes Ian Brossat a déclaré jeudi être favorable à une « union la plus large » possible à gauche pour les élections de mai 2019, mais ne souhaite « pas d’alliance » avec Ségolène Royal.

« Je suis toujours favorable à l’union et au rassemblement le plus large », a indiqué jeudi Ian Brossat sur Franceinfo mais l’Europe est une question « compliquée » pour la gauche. Le PCF a « toujours dit que l’Europe libérale conduit dans le mur », a-t-il poursuivi.

« Si du jour au lendemain, des gens favorables à cette Europe libérale, à cette Europe de la concurrence libre et non faussée se mettaient d’accord avec des gens qui ont toujours dit le contraire », ce ne serait « pas cohérent », a déclaré M. Brossat.

« Il faut qu’on se parle avec ceux qui pensent que l’Europe ne doit pas produire de l’austérité », ainsi avec « le PS aujourd’hui, cela me parait compliqué » car « Royal a défendu tous les traités européens qui nous conduisent dans les difficultés d’aujourd’hui », a-t-il estimé.

« Pas d’alliance avec des gens qui sont favorables aux traités européens d’aujourd’hui qui prônent la concurrence libre et non faussée », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Ian Brossat a expliqué avoir eu des « discussions » avec Benoit Hamon et qu’une « délégation » PCF va « rencontrer » Mélenchon, ainsi que le mouvement Place Publique, favorable à une union de la gauche…. »

20 Déc
2018

Elections européennes : Yannick Jadot rejette la demande d’alliance de Ségolène Royal La tête de liste d’EELV aux Européennes

Il a refusé catégoriquement la « main tendue » de l’ancienne candidate à la présidentielle, qui se proposait d’être sa n° 2.

 

Jeudi 11 octobre : Une journée dense pour les syndicalistes du local au global

Commission exécutive (CE)  du syndicat CGT des personnels de la Région :

Les listes pour les élections professionnelles du 6 décembre 2018  pour les  commissions administratives paritaires et du comité technique sont  bouclées et votées par les membre de la CE.

Carton plein au Meeting de Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT à la Seyne sur Mer devant une salle Motivé!

Succès populaire de la Fête de la Citoyenneté

Les communistes remercient Jean Marc Coppola et Jérémy Bacchi pour leur participation. 

Merci au Groupe Los Fralibos pour l’animation musicale de la soirée.

A Paco pour sa cuisine et Daniel pour la technique et Carlos et son fils pour la mise en place du camion nécessaire à la sécurité de la fête.

Bravo aux militantes et militants du 7em arrondissement.

Le débat a débouché sur une proposition adopté collectivement de faire vivre l’Agora Guy Hermier comme un lieu de débats et d’échanges sur les questions touchants à la politique municipale et Métropolitaine.  

Les participants ont pris date pour l’initiative Dans le Square Louise Michel qui a été validé au dernier conseil municipal. Les 20 et 21 octobre on sera tous ensembles rassemblés pour en fêter la création dans le 1er arrondissement.

Vive la fête du 13 juillet !

Mexique : large victoire du candidat de gauche « AMLO » à la présidentielle L’ex-maire de Mexico Andrés Manuel Lopez Obrador a obtenu, selon une estimation officielle, entre 53 % et 53,8 % des suffrages.

 Le Nouveau Président : Andres Manuel Lopez Obrador 

Vote populaire ! 

Ce n’était pas la seule élection du Mexique, dimanche 1er juillet. En plus du mandat présidentiel, les 89 millions d’électeurs mexicains renouvelaient plus de 18 000 mandats, dont les sièges de 500 députés et de 128 sénateurs.

Claudia Sheinbaum, du parti de gauche Morena d’Andres Manuel Lopez Obrador, a été élue au poste de gouverneur de la ville de Mexico. Elle devient la première femme à occuper ce poste. Cette scientifique de 56 ans obtiendrait entre 47,5 % et 55,5 % des voix, loin devant les candidats des partis traditionnels, et mettant ainsi un terme à vingt ans de domination du Parti de la révolution démocratique,  dans la mégapole mexicaine.

Heureux pour le Mexique et son peuple nous devons rester  prudent, car les forces antidémocratiques gardent de nombreux points d’appuis dans cette région du monde.