Browsing Category "Education"

(2) Acte II des 10 ans de la Boutique Monde Équitable D’ACS à Aubagne

10 Ans d'ACS :27 avril, avec Mireille Mavrides, présidente du cercle de l'Harmonie

10 ans d’ACS : 27 avril, avec Mireille Mavrides, présidente du cercle de l’Harmonie (à droite sur la photo)

Après la manifestation du 27 avril dans les locaux du Cercle de l’Harmonie à Aubagne l’Association Agglo Consommateurs Solidaires à fêter les 10 ans de création de la boutique.

Acte II, l’Association a organisé un repas le 8 mai 2019 dans la campagne Aubagnaise.

Chez, André,  notre hôte

Chez, André, notre hôte

Prochaine étape la diffusion du film qui retrace la genèse du projet  ACS qui a donné naissance à la « Boutique Monde Équitable » et développer le concept de « Jardin de la Solidarité » porté par le MNLE.

Le commerce équitable est un système d’échange dont l’objectif est de parvenir à une meilleure égalité dans le commerce conventionnel1. Sa démarche consiste à utiliser le commerce comme un levier de développement et de réduction des inégalités, en veillant à la juste rétribution des producteurs. À cette perspective économique s’ajoutent des préoccupations éthiques, sociales et environnementales .

 

 

20 Avr
2019

(12) Européennes , Procurations : une autre bataille de l’élection

Pour donner procuration, il existe 3 conditions indispensables.

  • Le/la mandant·e (électeur·trice qui donne procuration) peut se présenter dans un commissariat de police, une gendarmerie ou au tribunal d’instance de son domicile ou de son lieu de travail. Si l’état de santé du/de la mandant·e l’empêche de se déplacer, il/elle peut demander qu’un personnel de police se déplace à domicile. Avec une demande par écrit et accompagnée du certificat médical ou du justificatif de l’infirmité.
  • Le/la mandataire doit être inscrit·e sur les listes électorales de la même commune que le/la mandant·e, mais pas forcément être électeur·trice du même bureau de vote, ni du même arrondissement.
  • La démarche de procuration s’effectue à l’aide d’un formulaire fourni sur place et d’une pièce d’identité. Ces formalités accomplies, un récépissé est remis au/à la mandant·e.

Vive les vacances scolaires !

 Les vacances scolaires sont les périodes durant lesquelles les établissements scolaires sont fermés, à l’exception des périodes hebdomadaires comme les week-ends. Les dates et les durées de ces périodes varient considérablement à travers le monde.

Un peu d’histoire  : A vos plumes pour enrichir l’histoire des vacances scolaires 
Lorsque les vacances d’été sont créées, ce n’est pas pour se dorer la pilule sous un soleil parfois capricieux. Si vos bambins ont su jouer avec vos nerfs et égayer vos journées deux mois durant, sachez donc qu’il fut un temps où les vacances permettaient aux enfants d’aller travailler.

Au 19e siècle, pendant qCrédits Photos : Victorine Darréue la bourgeoisie s’adonne aux plaisirs des maisons de campagne et des parties de chasse et découvre le bain de mer et les loisirs, la plupart des Français sont au champ : c’est l’heure de la moisson avant celle des vendanges. Si les écoles ferment de début août à fin septembre, c’est donc pour répondre aux besoins d’une France rurale qui vit grâce à ses campagnes.

Or c’est bien connu, le temps c’est de l’argent ! Et c’est bel et bien l’économie qui commande le calendrier des écoliers!

Avec le Front Populaire et les congés payés, on finit par uniformiser l’année scolaire pour les écoles, collèges et lycées : deux jours à la Toussaint, une semaine à Noël, quelques jours autour de mardi gras et de Pâques… et bien sûr des grandes vacances du 15 juillet au 30 septembre pour que les enfants et ados troquent la blouse et l’encrier contre la faux, la fourche et les godillots. Il faut dire que la France a encore les deux pieds bien ancrés dans le terroir avec la moitié de sa population à la campagne au début des années 50.

C’est sans compter sur les bouleversements des 30 GloriCrédits Photos : Zühlsdorf, Erich, Deutsches Bundesarchiveuses: années 60 rime avec confort, loisirs et vacances trépidantes ! L’année s’équilibre alors autour des congés d’été de début juillet à mi-septembre, avec quelques jours supplémentaires à la Toussaint … et pour équilibrer les tiroirs caisses d’un secteur touristique en plein essor, le principe des zones apparaît.

Mais la logique A/B/C ne s’est pas tout de suite imposée : on a compté jusqu’à 28 zones en 1980-1982, une par Académie : sur le papier c’est logique, dans la pratique on s’arrache les cheveux !

Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, l’été reste en tous cas en place pour ne pas faire grogner les commerçants et hôteliers qui profitent durant deux mois des vacanciers. Quant aux « petites » vacances, on les vernit juste d’une couche de laïcité : celles de mardi gras deviennent «vacances d’hiver» et les vacances de Pâques sont officiellement celles du printemps.

Après le règne de la politique et de l’économie sur le calendrier, c’est aujourd’hui aux scientifiques de donner le tempo avec les rythmes biologiques de l’enfant. L’année bat la mesure en 7-2 (sept semaines de cours et deux semaines de congés), reste à fixer la cadence pour une semaine à quatre ou cinq jours… Et vous, sur quel rythme démarrez-vous cette nouvelle année ?

Classement d’Arbres remarquables dans les Domaines de Certes-graveyron à Audenge

Comment identifier un arbre remarquable ?

ÂGE

L’âge avancé d’un arbre est un paramètre important.
La consultation d’archives (carte postales, gravures…), la localisation de l’arbre et son environnement ainsi que et les témoignages permettent d’estimer l’âge d’un arbre tout en conservant son intégrité.
Eléments visibles indiquant des signes de vieillesse:

  • arbre peu vigoureux (croissance lente, peu de feuilles en saison…)
  • aspect irrégulier du tronc et des branches (présence de bourrelets, tronc creux, contreforts importants…)

Ce critère dépend de l’essence: un if de 500 ans n’est pas exceptionnel, un hêtre de 500 ans serait exceptionnel.

Exemples :

  • L‘olivier millénaire de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes)
  • Le tilleul de Grange-Sauvaget (Jura), planté au XVe siècle
  • CRITÈRES PHYSIQUES

    La hauteur:

    La mesure de la hauteur peut se faire à l’aide d’une croix de bûcheron, facile à concevoir et utiliser.
    Ce critère dépend de l’essence, (ex: une hauteur de 25m ne suffit pas à un pin laricio pour en faire un arbre remarquable, un olivier de plus de 15m est exceptionnel).

    La circonférence:

    la circonférence d’un arbre se mesure à 1.3m du sol, dans un plan perpendiculaire à l’axe du tronc. Comme pour la hauteur ce caractère dépend de l’essence (ex: un châtaigner de 4m n’est pas exceptionnel alors que c’est le cas pour un érable de Montpellier de plus de 3 mètres de circonférence).

    Exemples :

    • Le châtaignier de Zonza (Corse du sud), 14 mètres de circonférence pour cet arbre très équilibré et vigoureux.
    • Le platane de Cézy (Yonne), 42 mètres de hauteur.

 

Débat dans le quotidien l’Humanité du vendredi 15 mars 2019 : Pourquoi la lutte pour le climat prend un coup de jeune ? Réponses du MNLE par Christian Pellicani

  1. Le  mouvement lancé par  Youth for the climate marque-t-il un tournant dans la mobilisation contre le réchauffement climatique et la dégradation de la biodiversité ?  

 C’est apparemment la 1ère fois qu’on parle de grève scolaire mondiale. Les jeunes se rendent compte que leur avenir est sacrifié pour offrir à quelques-uns la possibilité de continuer à s’enrichir. Ils interpellent fortement les responsables politiques pour qu’ils respectent au moins les engagements de la conférence de Paris.

Des étudiants des grandes écoles veulent peser sur le monde économique en refusant de travailler pour des entreprises qui ne s’engagent pas dans la transition écologique.

A noter que la mobilisation est plus forte en Allemagne, Suisse, Belgique et Europe de Nord qu’en France et en Italie.

La mobilisation est plus importante chez les jeunes des CSP++ et des grandes villes. C’est un tournant qui mérite un élargissement par la rencontre de ce mouvement avec les luttes syndicales et politiques.

.Face à ce qui est dénoncé comme l’effet d’une inertie des Etats et de l’opposition des grands groupes industriels capitalistes, une prise à bras le corps de la problématique environnementale par la société civile ne doit-elle pas s’exprimer à une échelle élargie ?

 Est-on bien d’accord sur le diagnostic ?

Ce sont des choix délibérés des états et des multinationales, en matière de développement économique, qui impactent les sols, la nature, la biodiversité et l’humain et pas simplement une forme d’inertie.

La prise de conscience  de l’urgence climatique traverse toute la société.

Les industriels  répondent en verdissant leur communication sans changer les règles de production et de gestion.

 Il est nécessaire de mettre en débat dans ce mouvement utile de mobilisation pour le climat la question du changement de modèle économique.

Pour infléchir les politiques gouvernementales et industrielles catastrophiques, il est bon que l’ensemble des citoyens se retrouvent sur ces valeurs communes d’environnement.

 Quelles pistes ouvrir pour, dans les faits, rompre avec une logique faisant prévaloir le profit et les intérêts financiers sur l’intérêt commun en la matière ? Comment garantir leur progression ?

Une nécessaire et urgente transition énergétique limitera les effets d’une évolution climatique néfaste pour l’humain comme pour son environnement. Il faut pour cela des mesures fortes et immédiates, que les gouvernements du monde ne prennent pas, tant ils sont plus préoccupés de dividendes que d’environnement.

 Il convient que la transition énergétique soit totalement sociale, et la place des services publics de l’énergie est essentielle à la péréquation des moyens et des tarifs.

Le développement des circuits courts, tant pour l’alimentation que pour les biens de consommation (à utiliser sans gaspillage), suppose la préservation des terres agricoles (en particulier dans le triangle de GONESSE pour l’Ile de France). Le maintien d’une agriculture paysanne, et la réindustrialisation de notre pays intégrant des process de fabrication propres en sont aussi les clefs. Une gestion citoyenne de toute production devrait s’imposer.

 Pour sortir de l’ère des énergies fossiles et permettre  un autre développement » nous appelons à participer aux manifestations organisées partout en France ce SAMEDI 16 MARS 2019.