Browsing Category "Economie"

1e étape du Tour de france de la Transition énergétique : Rencontre avec Emile Tornatore, ancien maire du Broc (06)

Le MNLE Réseau Homme&Nature commence son Tour de France  vendredi  15 février 2019 par une rencontre autour de l’Olivier entre Emile Tornatore, ancien Maire du Broc, et Albert Roumieu, auteur de « l’Olivier Passionnément ». La réunion  débouche sur la présentation d’une réalisation de développement durable et de production d’énergie alternative au Fioul et Gaz.

Cette commune des Alpes-Maritimes chauffe des bâtiments publics aux noyaux d’olive… et en vend aux particuliers.

En 2005, en installant une chaudière à bois pour chauffer moulin, pôle culturel et crèche, la commune avait déjà innové dans les énergies vertes.
Elle a franchi un nouveau pas cette année : dans la chaudière, on ne brûle plus des pellets, granulés de bois recyclé achetés jusque-là, mais les noyaux des olives pressées au moulin. Une énergie verte, ressource gratuite, sans même le coût carbone du transport: le moulin est à proximité immédiate de la chaudière.

Techniquement, c’est l’installation d’un séparateur à grignons (1) qui permet de les récupérer après l’extraction de l’huile : seule la pulpe part désormais en compostage au Centre de valorisation organique

.

 

(2) Mobilisons nous pour participer à l’enquête publique du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) du territoire Marseille Provence

La première rencontre avec le commissaire enquêteur, dans les locaux de la mairie du 1er secteur, met en évidence qu’il y a une contradiction dans la mise en œuvre du PLUI. En effet celui-ci sera adopté avant la réalisation du Plan Local de l’Habitat intercommunal (PLHi) qui va fixer les objectifs en matière de construction et localisation, de logements sociaux. Il faut contester cette fourberie !

Il n’y aura pas d’adéquation entre les deux documents. Le maire de Marseille réduit d’entrée les possibilités foncières pour produire de l’habitat social en n’inscrivant pas des réservations foncière au prétexte qu’il n’y a pas d’expression des besoins formalisé par le PLHi. Le document soumis à l’enquête

La participation de la population à l'enquête publique est plus que nécessaire !

La participation de la population à l’enquête publique est plus que nécessaire !

publique ne planifie pas le rééquilibrage par arrondissement du volet construction de logements sociaux inscrit dans la loi SRU.

Très malin, 

Il faudra faire ou refaire  de nouvelles procédures et enquêtes publiques si des choix politique expriment des besoins en matière de logements sociaux ou d’équipements publics.

Il en est de même pour l’inscription au PLUI des réservations foncières pour la création de nouveaux équipements de proximité : crèches, piscines, stades, construction ou aménagement de centres sociaux, d’équipements culturel, bibliothèques…. 

Quid d’une vision foncière pour le développement des zones d’activités à vocation économique, industrielle ou agricole.

C’est surtout un document pour favoriser la rente foncière au profit des spéculateurs.

Notre mobilisation peux faire  réécrire toute ou partie du document, c’est nécessaire, utile et fondamentale pour construire la ville de Marseille De demain !

Groupe Front de Gauche Marseille : Conseil municipal du 4 février 2019, « Orientations budgétaires 2019 » Intervention de Jean-Marc COPPOLA

Le débat concernant les orientations budgétaires 2019 se tient dans un contexte particulier.

Jean Marc Coppola avant le conseil municipal avec Christian Pellicani

Jean Marc Coppola avant le conseil municipal avec Christian Pellicani

3 mois après le drame et les morts de la rue d’Aubagne, une prise de conscience massive est survenue quant à l’état d’indigence dans lequel se trouve notre ville.

Habitants, associations, acteurs socio-économiques, artistes et bien d’autres se lèvent pour dénoncer les conditions de vie des marseillais et les choix politiques qui y ont conduit. Ils appellent à une mobilisation sans précédent pour changer l’avenir de Marseille et de ses habitants.

Mais à la lecture de ce rapport, force est de constater que cette prise de conscience est restée loin, très loin des bancs de la majorité.

Si je devais le définir d’un mot, celui qui me vient à l’esprit est INCURIE.

Un rapport quasi copier-coller des orientations budgétaires que vous nous proposez depuis un quart de siècle, exception faite d’un point sur lequel je me garderai bien de contrarier votre analyse. C’est le couple heureux que vous semblez former avec l’Etat.

Dans un autre temps, on aurait pu dire blanc bonnet – bonnet blanc tant vos objectifs de baisse de la dépense publique coïncident avec ceux du gouvernement. Vous survendez ainsi une contractualisation avec l’Etat qui limite pourtant toute capacité d’initiative politique à notre ville puisqu’elle interdit toute hausse de plus de 1,25% des dépenses de fonctionnement.

Satisfait d’avoir signé un contrat qui grave l’austérité de vos politiques dans le marbre, vous poussez même le zèle jusqu’à annoncer une baisse d’1,9% des dépenses de fonctionnement, ouvrant la voie à un nouveau recul des politiques publiques dans notre ville. Read more >>

(1) Marseille, Rassemblement contre le projet d’Hôpital Privé à la sortie du Métro LOUIS ARMAND LE 26 JANVIER 2019 à 11h00 : Par le collectif « Nos Quartiers Demain » Non à la construction d’un Hôpital privé !

 

Expression des militants communiste du 12em Arrondissement par Mireille HUGUET :

« DEPUIS LES MENACES DE FERMETURE DE  l’Hôpital  Prive BEAUREGARD    il y a environ 3 ans nous communistes du 12°.  Nous avons  travaillé pour le maintien de ce site qui emploi plusieurs centaines  de personnes. Nous nous sommes élevés contre la construction d’un hôpital privé sur un terrain public  sur lequel il y avait des constructions scolaires alors que le bétonnage outrancier de notre arrondissement ne laisse rien au domaine public ni pour les écoles ni pour » le bien vivre »

Dès que nous avons eu les éléments du projet d’hôpital prive sur ce domaine public sur l’emplacement du collège nous avons organisé l’opposition à  ce projet qui  est surdimensionné par rapport au terrain et son environnement : c’est un monstre de béton.  Nous avons édité un tract (le tract bleu ) pour visionner ce que cela avait d’impact pour le quartier  en tant que nuisance visuelle  auditive et pollution – se retrouver avec des murs de 30m de haut devant sa maison, le passage des ambulances des hélicoptères …..LA VIE DE CE QUARTIER QUI A SON CHARME  AURAIT ÉTÉ COMPLÈTEMENT  BOULEVERSÉE.

Nous approuvons entièrement les conclusions de l’enquête publique qui recommande l’abandon du projet et nous participons au collectif de défense du quartier.

Mais nous voyons que  ni les recommandations de l’enquêteur ni nos doléances ne sont pas prises en compte sur les plans du projet de PLUI.

SUR  LA PARCELLE IL Y A TOUJOURS DES CONSTRUCTIONS IMPORTANTES  ET LES ARBRES ONT DISPARUS du projet de zonage.  IL Y A AUSSI LE DISCOURS DE Mr LE MAIRE qui va à l’encontre de ces Recommandations du commissaire enquêteur.

SI L’ON REGARDE SUR LA CARTE du PLUI (L’emplacement de cette parcelle de terrain convoitée par les promoteurs) :

Proposition d'atelier participatif par les élus communistes pour examiner le PLUI.

Proposition d’ateliers participatifs par les élus communistes pour décrypter le  PLUI.

C’est une toute petite tache verte au carrefour des 4° 5° ET 12° CETTE TACHE VERTE EST NÉCESSAIRE A NOTRE SANTE ET A CELLE DE NOS ENFANTS GARDONS LA PRÉCIEUSEMENT. MÊME DANS LEUR RÉSIDENCE IL Y A   PEU D’ESPACE  POUR JOUER OU COURIR ( il est écrit : jeux de ballon  interdits ……)

Et pour les autres, il y a la rue pour courir et s’ébattre,

Au moment où les conditions de travail sont stressantes  pour sa bonne sante notre organisme a besoin de lieux de détente.

La station de métro «  sera utile «    pour que les habitants profitent d’un peu de verdure.

Faisons de cette espace un lieu de vie et de sante.

Les arbres mettent plus, d’une vie d’homme pour pousser, leur fonction est vitale  ils sont indispensables contre la pollution ;  arrêtons de les transformer en béton avec ce petit exemple participons au sauvetage de la planète.

CELA EST PLUS IMPORTANT POUR NOS ENFANTS ET NOUS MÊME QUE LES DIVIDENDES DES PROMOTEURS »

Délocalisation : Ford répond aux annonces de Macron en sacrifiant l’emploi

Emmanuel Macron annonçait lundi soir la main sur le cœur « un état d’urgence économique et social ». Ford lui répond par un camouflet.

L'environnement et le social, le rouge et le vert au cœur de nos luttes !

L’environnement et le social, le rouge et le vert au cœur de nos luttes !

Le groupe américain veut fermer le site de Blanquefort en Gironde (872 emplois) et annonce aujourd’hui 1600 suppressions de postes sur son site de Sarrelouis à la frontière allemande qui emploie de nombreux travailleurs français.

Il est temps que le gouvernement affirme son autorité et sa volonté pour défendre l’emploi industriel, nos savoirs faire et nos capacités de production. A quoi servent les milliards d’euros d’aides publiques versées aux entreprises, dont les multinationales comme Ford, si rien ne les empêche de délocaliser leur production?

D’autant qu’à Blanquefort en Gironde, les personnels sont confrontés à un odieux chantage : accepter le gel des salaires et renoncer à des RTT pour conserver sur le site 400 emplois sur les 872 actuels en échange d’une éventuel reprise par Punch, le repreneur potentiel.

Pire encore, Ford n’a toujours pas confirmé sa disponibilité pour vendre le site et le risque est grand qu’il préfère la politique de la terre brulée.

La casse de l’outil industriel et les destructions d’emplois ça suffit ! Les paroles ne suffisent pas, il faut des actes : Le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour garantir le maintien de l’emploi et des outils de production.

Avec leurs parlementaires et leurs élus locaux, les communistes sont pleinement mobilisés aux côtés des travailleurs de l’automobile et de leurs représentants syndicaux.

Les annonces de Macron : Social, des petits pas et beaucoup d’esbroufe ! Les bonimenteurs sont à la manœuvre.

Les annonces de Macron : smic, prime de fin d’année, heures supplémentaires défiscalisées…

Faire grandir les exigences par une plus forte mobilisation.

La motion de censure des groupes de Gauche est une étape importante 

Les convergences entre les différentes colères doivent se transformer en un projet alternatif au libéralisme de ce gouvernement.

Devenons tous des gilets rouge – jaune et vert !

Convergence sur le Cours d’Estienne d’Orves entre Gilets jaune et Gilets « Rouge et Vert »

Ce samedi, j’ai eu l’occasion de discuter, Cours D’Estienne d’Orves,  avec plusieurs manifestants « gilets jaunes »  gênés par la tournure violente de la manifestation.

J’ai pu développer mon concept de gilet « Rouge et Vert » en expliquant que la gratuité des transports était une des réponses à la question du pouvoir d’achat mais également un moyen d’émettre moins de Co². L’environnement et le social peuvent se conjuguer comme politique alternative au libéralisme.  Nous ne sommes pas  au clair sur tout, mais   j’ai senti un vif intérêt pour ces propositions.

comme par exemple celle de remettre en place l’impôt sur les grandes fortunes (ISF).

Je me suis fait la réflexion suivante : Parlons-nous plus et vite !

Ils on appris que le groupe GDR, qui regroupe les parlementaires communistes, déposait avec d’autres une motion de censure pour faire tomber le gouvernement. Nous avons des convergences possible et utiles ! Faire peuple ce n’est pas  la construction dans la confusion mais dans l’action!

Lundi matin à Marseille participons à un nouveau rassemblement contre la politique municipale.