Browsing Category "Droits de l’Homme"

(1) Jean Marc Coppola : On ne jette pas à la rue une octogénaire !

p1410289Cher(e)s ami(e)s, cher(e)s camarades,

Je viens vers vous pour vous informer d’une situation sociale dramatique, comme il en existe certainement des centaines, voire des milliers dans notre pays, mais derrière chaque situation il y a un homme, une femme, une famille, en extrême détresse, en France en 2016.

J’ai décidé de vous alerter, afin d’agir devant l’inhumanité avec laquelle les Pouvoirs publics traitent les personnes.

Très succinctement mais très précisément, voici de quoi il s’agit.

A Marseille, boulevard de la Corderie, dans le 7e arrondissement, une dame de 83 ans, retraitée d’une profession libérale, sans famille, n’ayant que quelques voisins comme amis, se trouve en situation de surendettement. Read more >>

2 Juil
2015

Communiqué de Rencontre Tsiganes :Suite à l’ordonnance d’évacuation de la caserne Massena (Marseille)

Communiqué de Rencontres Tsiganes

Suite à l’ordonnance d’évacuation de la caserne Massena (Marseille)

vendredi 3 juillet à 8h30 – Article mis en ligne le jeudi 2 juillet 2015

Le préfet de Région PACA a ordonné l’évacuation de la caserne Massena à la Belle de Mai à Marseille pour ce vendredi 3 juillet à 8h30. Cette décision fait suite à un arrêté de péril « imminent » pris par la ville de Marseille, propriétaire du site, et notifié aux occupants le mardi 30 juin.

Dans son arrêté, la Mairie renvoie la responsabilité de la prise en charge des familles à l’Etat, « considérant l’existence d’un dispositif préfectoral de prise en charge des publics fragilisés en situation d’urgence ».

Nous savons que ce dispositif consistera en une mise à l’abri dans l’urgence de quelques nuits à l’hôtel et pour quelques familles seulement.

La caserne abrite à ce jour 50 familles : 89 adultes et 83 enfants (dont 21 de moins de 3 ans).

Nous devons réagir face à cette décision d’une extrême violence, contraire à la Circulaire du 26 août 2012, qui met de nouveau à la rue des dizaines de familles sans aucune anticipation.

Nous vous invitons à une conférence de presse sur place : vendredi 3 juillet 2015 à 8h30

Rencontres Tsiganes

http://www.rencontrestsiganes.asso.fr/2015/07/communique-suite-a-lordonnance-devacuation-de-la-caserne-massena/

Coupures d’eau : le PCF souhaite la création d’un service public décentralisé de l’eau (PCF)

A l’occasion de la discussion au Sénat sur la loi sur la transition énergétique, un sénateur UMP a présenté et fait adopter par la majorité de droite au Sénat, avec le soutien de la ministre de l’Environnement, un amendement qui légalise à nouveau les coupures d’eau pour les familles.

IMG_5332Ce retour en arrière va dans le sens des souhaits des multinationales de l’eau qui s’enrichissent outrageusement sur le dos des familles et souhaitent avoir ce moyen de chantage à leur disposition. Mais dans leur égoïsme de financiers, elles ignorent la détresse de larges pans de la population victimes de la crise, du chômage.

Pourtant la loi sur l’eau de 2006 et la loi Brottes de 2013 affirmaient ce droit à l’eau, même de façon imparfaite. L’ONU en a même fait un des droits universels de l’homme.

Les sénateurs et sénatrices communistes se sont opposés à cet amendement et ont fait savoir qu’ils déposeront, en Commission mixte paritaire un amendement afin de rétablir dans la loi l’interdiction des coupures et qu’ils continueraient à porter ce principe chaque fois que cela serait nécessaire.

Le mouvement de protestation dans le pays est tel que Ségolène Royal a rétropédalé et annoncé qu’elle soutiendrait un retour au texte initial dans le cadre de la prochaine commission mixte paritaire.

C’est une victoire pour toutes celles et ceux qui luttent pour le droit à l’eau.

Les communistes réaffirment l’exigence du droit à un égal accès à l’eau pour toutes et tous, la création d’un service public décentralisé de l’eau et la mise en œuvre de mesures concrètes d’aide aux familles en difficulté afin que le prix de l’eau ne dépasse pas 3% du revenu comme le recommande l’ONU.

Ecoles : Bienvenue à Marseille-hors-République …

Informations préoccupantesA Marseille, toujours pas d’activités périscolaires ni de garderie dans certaines écoles, mais des risques de signalements pour les parents qui ne parviendraient pas à venir chercher à l’heure leurs enfants !!!!

Qu’on se le dise …

CHRISTELLE !!!!

Rassemblement devant la stèle de Missak Manouchian : Un devoir de mémoire devant l’agressivité des mouvements d’extrême droite !

IMG_3569Après deux dégradations de la stèle en hommage à Missak Manouchian et aux « 23 militants de » l’Affiche Rouge » » par des Nazillons qui le 8 septembre 2014 à visage découvert ont diffusé sur le Net leur haine et les pires mensonges en dénaturant l’histoire et la page glorieuse écrite par ces militants communistes de toutes origines qui ont, par leur bravoure et un engagement sans faille pour la démocratie et la liberté, redonné des couleurs au drapeau tricolore.

Symboliquement le 21 septembre, journée internationale de la Paix, nous étions nombreux pour IMG_3613dénoncer ces lâches et appeler à la mobilisation de tous les démocrates et républicains.

Au nom des communistes et des militants du front de gauche, Jean Marc Coppola a renouvelé sa proposition de donner le nom de Missak Manouchian à un des Lycées de la ville de Marseille.

Rappel :

Missak Manouchian, né le premier septembre 1906 à Adıyaman dans l’Empire ottoman, mort fusillé à 37 ans au fort du Mont-Valérien le 21 février 1944, est un poète français d’origine arménienne, un militant communiste et un résistant.