Browsing Category "Developpement Durable"

Pointe Rouge, pour échapper aux bouchons automobiles : Les Navettes Maritimes » !

samedi 24 mars, 30 minutes pour faire 1 Km à la Pointe Rouge à 13h00 !

Sans stress les usagers de la navette attendent le Bateau !

Ecoles : Un autre Monde aux portes de Marseille, La municipalité d’Aubagne concerte pour introduire du bio et de l’équitable dans la restauration des écoles !

L'atelier de l'école Victor Hugo à Aubagne!

A Marseille, la municipalité accompagne la politique de casse du système éducatif en acceptant sans broncher les fermetures de classe et dans l’Agglo d’Aubagne la municipalité communiste organise des ateliers avec les parents

ACS a présenté les produits équitables !

d’élèves et  les employés municipaux pour introduire dans les repas des enfants des produits frais, Bio et des denrées équitables.
Après la gratuité des transports la municipalité d’Aubagne fait la démonstration qu’un autre Monde est possible !
Les participants aux travaux de l’atelier pouvaient déguster des produits issus du commerce équitable présentés par l’Association Agglo-Consommateur-Equitable (ACS) et le fournisseur de fruit et légumes frais des cantines.

Véni, vidi*… pour la suite on verra le temps de mesurer le succès des Navettes Maritimes !

Dimanche 26 février 2012 :

devant l'embarcadère !

C’est avec satisfaction que nous avons vu le ponton qui va servir d’embarcadère aux usagers des navettes Maritimes entre la Pointe Rouge et le Vieux Port.

Un ponton tout neuf!

Les services de la Communauté urbaine ont bien travaillé et on peut féliciter le président de la communauté urbaine et les élus qui ont transformé nos propositions en projet concret et réel à partir du 1er mars 2012.
7 ans de travail d’explications, de propositions et de « lobbying » auront été nécessaires pour passer de l’idée à la réalisation.
Ils nous restent maintenant à poursuivre le travail pour que la fréquentation de la Ligne nécessite par son succès une extension et des développements.

La ligne 19 à Proximité pour assurer la liaison avec les dessertes maritimes !

Dès le 29 février, au 186, Madrague de Montredon nous travaillerons le concept de « Bouger autrement » à partir des réseaux de transports collectifs (TC) terrestres et maritimes.

Une Passerelle pour relier les deux modes de transports.

Ce travail citoyen  vise à favoriser l’abandon du véhicule individuel pour l’usage des TC.
En septembre 2012, à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité nous ferons le point sur les résultats des Navettes maritimes et feront surement des propositions pour la deuxième année expérimentale.
Et là, nous compléterons l’expression romaine !!

*Veni, vidi, vici (prononcée [ˈweːniː ˈwiːdiː ˈwiːkiː] en latin classique ou [ˈveni ˈvidi ˈvitʃi] en latin vulgaire) est une célèbre expression employée par Jules César en 47 av. J-C. Elle peut être traduite en français par « je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu »1. Par son laconisme typiquement latin, cette phrase devint célèbre pour désigner tout succès foudroyant. La phrase correspondante en grec ancien est « Ἦλθον, εἶδον, ἐνίκησα. » (Ễlthon, eîdon, eníkêsa).

(2) Conférence de presse le 15 février à 18h00 du Comité de Veille Citoyenne contre le bêtonnage !

Rendez-vous mercredi 15 février à 18h00 à la Maison de Quartier des Lices dans le 7eme pour présenter les actions et propositions du Comité de Veille Citoyenne Contre le Bétonnage :

Tract d’invitation : Comité de veille – recto

Et le Verso : Comité de veille – verso

ITER : Fusion*, les moyens de production de l’énergie du Futur se construisent dès maintenant !

Tokamak**

Un des projets le plus ambitieux pour l’ Humanité, quant aux réponses qu’il apportera dans les domaines de l’énergie et de la recherche fondamentale, s’installe durablement dans notre région et précisément dans les Bouches du Rhône.

La visite du Chantier, ce mercredi, montre que le projet avance avec un rendez vous pour la mise en place des chercheurs en 2020  pour des résultats quelques décennies plus tard.

La THT arrive sur le site !

Cette réalisation à l’échelle des bâtisseurs de Pyramides devrait nous inciter à remettre sur le métier les questions de culture scientifique et technique ainsi que le développement du tourisme industriel.
Je remercie le réseau « Homme&Nature » pour cette visite qui devrait en suggérer d’autres notamment aux élus de cette région qui ont voté des crédits important pour cette réalisation. Ils pourraient en mesurer l’état d’avancement et aborder les questions de société que pose la réalisation d’ITER en particulier sur les politiques industrielles dont nous avons besoin.
Ce projet met en évidence, pour ma part, les questions : de « Quel développement » avons-nous besoin » pour satisfaire Quels besoins et pour qui ?
Dans le cadre des Législatives, je mettrai en débat ces questions qui sont au cœur du programme du Front de Gauche dans le volet « Énergétique » en donnant une dimension Citoyenne et populaire aux choix énergétiques. Read more >>

Agriculture Péri-urbaine enfin du Neuf à MPM !

Consulter excellent reportage sur le site Marsactu : Marseille Provence Métropole pose les bases d’une politique agricole

geo_mashup_mapAprès la construction aux portes de Marseille sur le territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile d’une politique d’installation d’agriculteurs et de maintien au Plan d’Occupation des Sols (POS) de Zones réservées à l’agriculture c’est au tour des communes membres de Marseille Provence Métropole (MPM) qu’un travail important est engagé. Bien sur, ne nous illusionnons pas : la commune de Marseille et son maire en tête Préfère  de loin la terre à Béton.

Mais ce premier travail de MPM nous donne des possibilités de porter le débat au conseil de la ville de Marseille.

30 Déc
2011

Effet de Serre : immigration ou réfugier climatique ?

Article du Monde :

« Les migrations liées à une cause environnementale ne sont plus un phénomène à venir, mais déjà une réalité : elles sont devenues plus importantes que les migrations liées aux conflits, indique Shahidul Haque, de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), dans le premier « Etat de la migration environnementale 2010 » (State of Environmental Migration 2010) que vient de publier cette organisation avec l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI).

Si, en 2008, on comptait 4,6 millions de personnes déplacées dans leur pays du fait d’un conflit violent, il y en avait 20 millions qui avaient dû quitter leur lieu de résidence à la suite d’une catastrophe naturelle. Les « migrants environnementaux » ont été 15 millions en 2009, 38 millions en 2010. « L’année 2011 devrait voir un chiffre de même ampleur, explique François Gemenne, chercheur à l’IDDRI et coordonnateur de l’ouvrage. Le tsunami et l’accident de Fukushima, les inondations en Thaïlande, en Chine et aux Philippines ont provoqué des déplacements massifs. »

Caravane de l’eau « Avant première » : visite de l’écolo bus !

Du 28 février au 10 mars 2012 sur les routes de france pour l'eau "bien Commun de l'Humanité".

Une usine de traitement de l'eau intégré au Bus ainsi qu'une alimentation Photovoltaïque !