Browsing Category "Developpement Durable"

Caravane de l’eau « Avant première » : visite de l’écolo bus !

Du 28 février au 10 mars 2012 sur les routes de france pour l'eau "bien Commun de l'Humanité".

Une usine de traitement de l'eau intégré au Bus ainsi qu'une alimentation Photovoltaïque !

LGV PACA – Aménagement du territoire : construire le futur

Faute de LGV il nous reste les routes Romaines!

Nous avons hérité des Romains des routes dont les tracés gardent leurs pertinences et ils ont modelé les territoires jusqu’à nos jours.

Au Moyen Age en Provence les ouvrages d’arts pour l’adduction d’eau permirent un développement de l’agriculture et des Bourgs.

Au  19 eme siècle les voies de chemins de fer jouèrent les mêmes fonctions que la voirie et permirent l’agrandissement des périmètres urbains et l’émergence de nouveau centre.

Ondes hertziennes, fibre optique, Autoroutes et Lignes à grande vitesse ont été un nouveau bon en matière d’aménagement du territoire et favoriser les mobilités.

Aujourd’hui sans discernement de nombreuses voix s’élève pour bloquer les projets de ligne ferroviaires à grande vitesse alors que personne ne demande l’arrêt de l’élargissement des Autoroute pour favoriser le tout poids lourds.

Inconscience, manichéisme ou repli idéologique de classes moyennes qui vont à Paris en TGV, prennent l’avion pour d’autres destinations en laissant l’EST de la Région Provence Côte d’ Azur dans l’asphyxie lié aux transports des marchandises et aux toutes automobiles.

Nous avons besoin d’une ligne nouvelle  à Grande Vitesse pour libérer des sillons ferroviaires pour développer les services TER et le fret sur le littoral Azuréen.

Soyons des visionnaires comme nos anciens qui nous ont légué un magnifique territoire !

11 Déc
2011

(3) Durban : Climat, Un semblant d’accord qui nous laisse otage du système productiviste !

Climat : l’UE salue une « percée historique » à Durban, les ONG déçues.

Un accord de façade qui arrange les puissants :

En Patagonie (Argentine), le même glacier photographié en 1928 (en haut) et de nos jours.

Le ministère des affaires étrangères français a salué pour sa part « un succès garantissant l’avenir du protocole de Kyoto ». Il s’agit d’un « compromis important qui préserve nos ambitions d’un accord global et efficace contre le réchauffement climatique », a souligné son porte-parole, Bernard Valero, dans une déclaration. Le ministre de l’environnement polonais, Marcin Korolec, dont le pays assure la présidence tournante de l’UE, a également évoqué un « succès significatif » pour l’Europe et pour le monde.

Une Grande déception pour les ONG :

Plusieurs ONG ont néanmoins regretté un accord a minima. « Avec les objectifs actuellement sur la table, nous nous dirigeons vers un réchauffement de 4°C. (…) Les artisans de ce résultat atterrant sont bien connus. En tête de file, les Etats-Unis ont déployé toute leur énergie à bloquer le processus « , s’indigne notamment Sébastien Blavier du Réseau Action Climat.

« Les négociations de Durban ont fini comme elles ont commencé, par un échec. Les gouvernements, qui ont choisi d’écouter les pollueurs plutôt que le peuple, ont échoué à renforcer les précédentes mesures pour lutter contre le changement climatique », selon Greenpeace.  » On peut résumer Durban à une énorme déception », conclut Céline Charveriat, d’Oxfam.

Durban : un Sommet de plus pour rien ou un Sommet pour changer de mode de développement ?

En 2010, on estime la progression des émissions de Gaz à effet de Serre de plus de 5% sur l’ensemble de la planète.

Un sentiment d’impuissance remonte d’Afrique du Sud par le refus des tenants de l’économie libérale (capitaliste) de se remettrent en question en passant d’un productivisme effréné à un autre mode de développement. Le choix est simple : l’Humain ou la Bourse ?

En France peut-on faire autrement : Proposition de loi d’André Chassaigne ! : Texte de la Proposition de Loi d’André Chassaigne

Marseille à l’Heure des Alpes : Mobilisation pour la Percée Ferroviaire sous le Montgenèvre !

Une exposition pour rendre accessible le sujet !

Une conférence pour mobiliser l'opinion publique et les citoyens !Les couloirs logistiques principaux sont Narbonne – Marseille (et au-delà Barcelone et Toulouse), Lyon – Marseille et Gènes – Marseille  doivent être fiables, sécurisés et fluides.

A ces 3 axes historiques d’échange doit s’ajouter l’axe stratégique Turin – Marseille via la percée ferroviaire du Montgenèvre. L’ouverture des tunnels ferroviaires suisses du Loetshberg (2007) et du Saint Gothard (2012) va profondément modifier l’offre de transport entre l’Europe centrale et les ports de la Méditerranée. Les choix européens proposés par le groupe de Haut niveau Karel van Miert pour le réseau trans-européen de Transport (RTE-T) prennent acte de ces investissements et réorientent les flux européens nord-sud au profit des ports italiens via les tunnels suisses, renforcés ultérieurement par le futur tunnel austro-italien du Brenner. Read more >>

25 Nov
2011

Débat philosophique à la Casa à Palabre à Salon organisé par le Réseau Homme&Nature !

Les rapports de » L’homme à la Nature », du Développement Durable, du Capitalisme Vert, de la mondialisation ont traversé les échanges et prises de paroles citoyennes. Les questions de

merci à Christelle pour son exposé introductif !

l’utile-de l’inutile comme de l’individualisme et des modes de consommation ont été mises sur la table pour débouché sur un consensus sur la nécessité de « produire et consommer autrement ».

Cette mise en bouche d’idées aura une suite autour de deux autres débats dont un sur la question de l’eau !

21 Nov
2011

(2) Energie : La concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère atteint des niveaux record !

Nouvelle réaction :

MNLE Réseau Homme&Nature : MNLE_debatsocieteenergie-_20-11-2011[1]

Article du Monde :  » Les principaux gaz à effet de serre à l’origine du réchauffement climatique ont franchi de nouveaux records de concentration dans l’atmosphère en 2010, a dénoncé lundi 21 novembre l’Organisation météorologique mondiale (OMM). « Même si nous parvenions à stopper aujourd’hui nos émissions, ce qui est loin d’être le cas, les gaz déjà présents dans l’atmosphère y subsisteraient encore pendant des dizaines d’années et continueraient de perturber le fragile équilibre de la Terre, planète vivante, et du climat », a précisé le secrétaire général de l’OMM. Read more >>