Browsing Category "Developpement Durable"

Grand moment d’émotions : Projection du film « Agent orange » une bombe à retardement à la fédération du PCF 13

L’usage de la dioxine en question : L’agent orange est le surnom donné à l’un des herbicides arc-en-ciel (ou plus exactement dans ce cas défoliant), le plus employé par l’armée des États-Unis lors de la guerre du Viêt Nam entre 1961 et octobre 1971. Le produit était répandu principalement par avion au-dessus des forêts vietnamiennes ou sur des cultures vivrières dans le cadre de l’Opération Ranch Hand, elle-même issue du programme Trail Dust. Il a aussi été utilisé par les Américains au Laos et au Cambodge ou encore sur la zone démilitarisée séparant les deux Corées. Après 1971, les Américains évacuèrent l’essentiel de leurs barils stockés en Asie du Sud-Est vers l’atoll Johnston. Entre 1971 et 1972, toutefois, l’armée du Sud-Vietnam continua à utiliser des défoliants. Notamment en raison de la présence de dioxine, une famille de molécules persistantes dans l’environnement et dont certaines sont cancérigènes, l’agent orange est responsable de plusieurs maladies chez les militaires assurant sa dispersion mais surtout chez les civils et combattants vietnamiens évoluant dans les zones directement ou indirectement exposées. La stabilité de la dioxine, sa granulométrie, sa bioaccumulation lui confèrent un effet durable sur les habitants des régions touchées, occasionnant ainsi des cas de cancers ou de malformations à la naissance, des années après la fin des combats.

Tran To Nga, seule contre tous : 

Maquisarde terrée dans la jungle tropicale, puis “agent de liaison” à Saïgon, Tran To Nga a vécu la guerre du Viêt Nam de l’intérieur. Cinquante ans plus tard, elle assigne en justice une vingtaine de géants de l’industrie pétrochimique pour avoir répandu dans le pays de l’agent orange, un herbicide extrêmement toxique. Rencontre avec une septuagénaire prête à livrer son dernier combat.

Climat en ce mois de mai : les saints de glace

Les saints de glace sont une période climatologique située, selon des croyances populaires européennes du Haut Moyen Âge, autour des dates des fêtes de saint Mamertsaint Pancrace et saint Servais, traditionnellement célébrées les 11, 12 et 13 mai de chaque année.

Ces saints sont invoqués par les agriculteurs pour éviter l’effet d’une baisse de la température sur les cultures, qui pouvait être observée à cette période et qui peut amener du gel (phénomène de la lune rousse). Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

Statistiquement, le gel survient très rarement lors des saints de glace1, les températures minimales lors de cette période sont contrastées d’une année sur l’autre. Par ailleurs, des gelées en plaine ne sont pas impossibles après les saints de glace2. Bien qu’il s’agisse d’une légende, la tradition millénaire a pris le pas et certains jardiniers actuels attendent généralement la mi-mai pour planter en extérieur les plantes gélives (tomates, courgettes, etc.).

La Terre dans nos mains : FÊTE DE LA NATURE ET DES JARDINS vous invite le samedi 19 mai à Venanson (06).

SONY DSC

Bien des dictons populaires recommandent d’attendre que les Saints de glace soient passés pour repiquer les plants en pleine terre.

Les saints de Glace sont les jours de la St Mamert (11 mai), St Pancrace (12 mai) et St Servais (13 mai).

Alors le 19 mai, dès 9 h venez échanger vos graines, vos plants.

Vous pourrez aussi faire provision de plants de légumes et de plantes aromatiques bio, de plants de fleurs et légumes.

Déguster des verrines à base de légumes accompagnées de leurs fiches recettes.

Trouver des livres et documents sur la nature et les jardins.

A midi : un cassoulet concocté par nos spécialistes Evelyne et Brigitte, cuit traditionnellement, dans le four à bois communal, durant 3 h, suivi d’une faisselle légère de la vallée. N’oubliez pas de réserver votre repas,  au 04 93 03 23 03 ou sur notre mail.

 Et aussi à 11 h, la balade contée, guidée par un ânon, dans le village et à 15 h le film « le potager de mon grand père » suivi d’un débat sur les cultures alternatives …..

 

Pertuis (84) : « La terre dans nos mains » devient réalité

  «La Terre dans nos mains », recueil de poésie  devient une réalité matérielle.

Au cœur des champs de la commune de PERTUIS une exploitation agricole atypique ; Véronique met en culture   des plants qui seront commercialisés à Aubagne dans la boutique de produit Equitable d’ACS, 7, rue Martinot, 13400 Aubagne.

Une expérience qui fait école et qui se nourrit de l’expérience d’autres personnes installées sur le même territoire.

L’irrigation agricole la clé du succès pour porter son projet.

Le MNLE Réseau Homme&Nature soutient l’initiative.

La clé de la réussite l’irrigation agricole

Citronnier : taille de printemps

La taille du citronnier et des agrumes, plus généralement, n’est pas très compliquée. Elle se fait au retour des beaux jours et permet de faire ramifier l’arbuste tout en lui donnant une jolie forme qui n’offre pas une forte prise au vent.

Quand tailler les agrumes ?

La taille des agrumes se fait à l’aide d’un sécateur bien affûté, dès que le printemps arrive, quand la sève commence à monter. Ainsi, elle se diffusera dans toutes les branches qui se densifieront et créeront une charpente solide.

Albert ROUMIEU de l’Olivier au Citronnier : sans problème !

Comment tailler les agrumes ?

Pour ce faire, il faut couper les tiges sélectionnées juste au-dessus d’un œil. Dès lors, de nouvelles pousses démarreront de cet endroit puisque la sève est stoppée là.

Lorsque votre citronnier est jeune, il va pousser tout en hauteur : vous commencerez donc par le tailler en coupant la tête afin d’obtenir des ramifications. Celles-ci vont, à leur tour, avoir besoin d’être taillées pour ramifier et progressivement, l’arbuste va faire du bois et se transformer en structure charpentière suffisamment solide pour porter des fruits.

Comment rééquilibrer un citronnier ?

Si vous avez un agrume dans un pot qui a été mal exposé et quelque peu délaissé, et qui a poussé de façon déséquilibrée, vous pouvez remédier à cela grâce à une taille appropriée. Là encore, vous couperez au-dessus d’une feuille ou d’une couronne de feuilles. Rapidement, de nouvelles ramifications apparaitront au niveau des yeux et redonneront une structure équilibrée à l’arbuste.

5 mai conclusion des Assises communistes de l’écologie par un Happening pour dénoncer la pollution atmosphérique.

L’Ecommunisme en marche pour un autre développement !

UN ÉVÉNEMENT POLITIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

C’est à partir des engagements militants et citoyens, des réalisations des élu·e·s que nous voulons conforter et actualiser nos parti-pris écologiques et développer les mobilisations.

Car chacun·e pressent bien que l’avenir de l’humanité se joue, aujourd’hui, en très grande partie, sur la relation qu’entretient l’humain à la planète, en interaction, plus ou moins affirmée, à la problématique traditionnellement identifiée de lutte de classes.

C’est un nouveau monde qui cherche, avant tout, à se développer non pas sur la concurrence, de tout·e·s contre tou·te·s, mais sur la coopération, la solidarité et la préservation des ressources naturelles. A ce monde-là, qui émerge au travers d’une multitude d’actions, de mobilisations, de savoir-faire, nous voulons conforter notre contribution en renforçant nos partis pris écologiques.

 

Martigues : Etape 2 de la Marche « Vérité et justice pour la santé environnementale »

Gaby Charroux, maire de Martigues et Pierre Dharreville, député accueillent la Marche » Vérité et justice pour la santé environnementale »