Browsing Category "Developpement Durable"

(2) Bateaux Bus, gratuité des Transports : La mobilisation pour tendre vers la gratuité des transports publics prend forme !

Christian PELLICANI, Conseiller Métropolitain,  Jean Marc COPPOLA, conseiller Municipal,  et Marie Françoise PALLOIX, Conseillère des 6e et 8e arrondissements dans l'action sur le Vieux port !

Christian PELLICANI, Conseiller Métropolitain, Jean Marc COPPOLA, conseiller Municipal, et Marie Françoise PALLOIX, Conseillère des 6e et 8e arrondissements dans l’action sur le Vieux port !

La Campagne « deux poids et deux mesures » à partir de l’exemple du prix du ticket   des navettes maritimes de Toulon à 2€ alors qu’à Marseille le ticket est à 5€ met en évidence que les politiques publiques sont assises sur des choix et non sur des fatalités techniques.

L’idée d’un rassemblement fin novembre sous l' »Ombriere » prend forme!

Tous les mercredis un collectif va préparer l’événement. La date sera définitivement arrêtée et rendue publique le 26 septembre 2018.

Tendre vers la gratuité : Budget transport de la Métropole Aix

Inscription au collectif sur : citoyens13@gmail.com

L’objectif d’une rencontre avec la présidence de la Métropole avant le vote du prochain budget 2019 pour évoquer cette question est dans l’agenda du collectif ainsi que l’organisation d’un tour des communes.

(1) Fête de L’Huma 2018 : Le MNLE Réseau Homme&Nature prêt à accueillir les visiteurs !

Fête de l’Huma du 14 au 16 septembre 2018 : 

Extérieure de l'espace économie sociale et solidaire

Extérieure de l’espace économie sociale et solidaire

Espace Economie sociale et solidaire

Espace Economie sociale et solidaire

Entrée Espace Economie sociale et solidaire

Entrée Espace Economie sociale et solidaire

(9) Le Temps des alternatives au cœur de la XXIIIe université d’été du MNLE : (1) solution individuelle pour ne pas consommer de l’énergie, l’éventail !

Nul  besoin de clim en réunion : l’éventail

un geste sans effort et on a la fraîcheur

L’éventail est un objet utilisé pour induire un courant d’air dans le but de se rafraîchir ou d’attiser les braises d’un foyer.

Sous sa forme universelle, il est un écran rigide avec un manche. Le plus souvent, en France, l’éventail renvoie à un accessoire de mode de la forme d’un demi-disque dont la feuille est faite de matériaux légers (tissu, cuir, papier,…) plissés et montés sur des brins qui pivotent autour d’un axe (appelé « rivure »), permettant ainsi à l’objet de se fermer pour diminuer son encombrement et être transporté aisément.

L’usage des éventails est attesté dès l’Antiquité. Ils ont été et sont encore utilisés non seulement pour s’éventer, mais aussi comme vecteurs de messages, objets publicitaires ou de propagande politique, accessoires de mode, de danse ou de théâtre, etc.

Un autre dispositif portatif qui permet de se préserver de la chaleur uniquement rayonnée par le Soleil est l’ombrelle.

 

Les discours et les actes : « Cash Investigation » et le double discours des industriels sur le recyclage du plastique »

L’émission de ce soir montre comment les industriels préfèrent culpabiliser le consommateur, plutôt que remettre en question leurs modèles.

Le plastique, c’est increvable. C’est sa principale qualité mais pas son moindre défaut, on en produit 10 tonnes chaque seconde dans le monde et l’addiction que nous avons développée à son endroit depuis sa généralisation dans les années 1950 a des conséquences désastreuses tant pour l’environnement que pour notre santé.

« Pour traiter ce sujet très en vogue, le numéro de rentrée de « Cash Investigation » – intitulé « Plastique, la grande intox » et ce diffusé mardi 11 septembre à 21 heures sur France 2 – ne se limite pourtant pas à ce constat simpliste. Au-delà des images-chocs d’une nature défigurée partout dans le monde par les déchets de plastique, le reportage de Sandrine Rigaud s’attache surtout à démontrer avec quel génie les industriels ont opté pour une culpabilisation du consommateur, plutôt que pour une remise en question de leurs modèles économiques ultra-productivistes et hautement lucratifs. »