Browsing Category "Débat d’Idée"

(1) Commission urbanisme : La Métropole recycle la SOLEAM, l’après Gaudin en marche

J'ai réservé mon vote en séance de la commission urbanisme de ce jour

J’ai réservé mon vote en séance de la commission urbanisme de ce jour.

Le 18 octobre la métropole aura 80% du capital et la Ville 20% : De fait Marseille reste aux manettes avec moins de charges. (à suivre)

La SOLEAM est au cœur des aménagements de la place jean JAURES qui soulèvent de nombreuses remarques et l’hostilité d’habitants, d’associatifs et des Forains. C’est l’outil de Gentrification de la droite marseillaise. 

Etat des lieux   de kla SOLEAM avant le vote du 18 octobre 2018 : 

 Créée le 30 mars 2010, la Soleam (Société Locale d’Equipement et d’Aménagement de l’aire Métropolitaine) est une société publique locale  dont le siège social est à l’Hôtel de Ville de Marseille et le siège administratif au 49, la Canebière.

Son capital est de 5 000 000 euros réparti comme suit (camembert joint).

L

Attaque du siège de SOS Méditerranée à Marseille par des militants de « Génération Identitaire ».

Soyons  nombreux dans les rassemblements de soutien à SOS Méditerranée

et faire barrage à l’extrême-droite et particulièrement sur le Vieux-Port à Marseille ce samedi à 14h30.

Sauvons l’Aquarius !

Ce navire et l’association SOS Méditerranée qui l’affrète ont sauvé 29 523 naufragés tentant de fuir les rives de la guerre ou de la misère. Faute d’avoir un pavillon, l’Aquarius est désormais empêché d’agir. A Marseille et dans de nombreuses villes européennes, les humanistes réclament que le navire poursuive sa mission.

(1) L’urgence associative en débat au Théâtre de « l’œuvre à Marseille »

La réunion ouverte par une photographie assez précise de la réalité des financements associatifs aujourd’hui par Julien VINZENT de Mars Actu a très rapidement été ramené à la question des politiques de la ville par l’élue marseillaise Arlette FRUCTUS et la Préfète à la Ville. Heureusement, Jean Claude BOUAL, du Collectif des Associations citoyennes (CAC) a donné de la hauteur au sujet.

QcM, reviendra sur le sujet car Christian PELLICANI, Président National du Réseau Homme&Nature, Conseiller Métropolitain est revenue sur   l’attribution des Délégation de Service Public (DSP) qui réduit les projets associatifs à de simples questions d’efficacité de gestion. La réduction des subventions accélère la disparition des diversités associatives.

 

Le Collectif des Associations Citoyennes : http://www.associations-citoyennes.net/

 

 

 

 

 

Caserne Masséna, 3e arrondissement : Les droits de l’Homme bafoués

Avec les camarades du 3e arrondissement

Avec les camarades du 3e arrondissement

Les migrants qui ont trouvé refuge dans cette caserne Masséna, (3e) à l’abandon depuis longtemps sont menacés comme tous ceux et celles qui se retrouvent sans dénuent dans la rue.

Positions du Parti communiste et de ses élus : 

Manifeste pour : manifeste-web

POUR UNE FRANCE
HOSPITALIÈRE ET
FRATERNELLE,
UNE EUROPE SOLIDAIRE
Un monde en paix, de progrès
social et de liberté de circulation
pour toutes et tous.

 

 

(2) Métropole : Prochain conseil le 18 octobre 2018

Christian Pellicani et Roger Mei le 20 septembre au moment du vote pour la présidence de la métropole.

Christian Pellicani et Roger Mei le 20 septembre au moment du vote pour la présidence de la métropole.

Le groupe  « Pour une Métropole à Gauche » a du pain sur la planche pour faire entendre la voix des habitants du territoire.

Le budget 2019 sera un des enjeux des deux prochaines séances.

 Gratuité des transports, logements, développement des infrastructures métropolitaines et des équipements seront au cœur du débat !

Pour avoir des infos et verser au débat des propositions écrire à : c.pellicani2014@gmail.com

  

27 Sep
2018

(1) Collectivités locales : La fronde pour quoi ? Pour qui ? Avec quels moyens ?

On assiste à une mascarade de libéraux débordés sur leur droite qui essaient de reconquérir un électorat pour les échéances électorales de 2019 et 2020.

 Pour autant les réformes en cours et celles misent œuvres sont inacceptables et dangereuses pour les populations et l’économie locale.

La participation des représentants des petites et moyennes entreprises au collectif contre le « PPP école »  à Marseille illustre bien la nocivité de ces choix et les convergences possibles.

Le point sur la situation :

Journée des Régions de France, au Pharo à Marseille, rencontres des élus et des maires pour réclamer plus de compétence et une nouvelle réforme touchant aux périmètres de compétences des collectivités locales.

Pourquoi pas mais alors posons tous les paramètres du problème : De quelles compétences doit–on doté chaque collectivité de la Commune à la région en passant par les intercommunalités ?

Il me semble que la précédente réforme avec les lois NOTRe et Maptam.   Ces questions devaient être régler une fois pour toute ?

Et bien non,

  Loi Maptam, premier volet de la réforme territoriale

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Il s’agit du troisième volet de la réforme des territoires, voulue par le président de la République, après la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles et la loi relative à la délimitation des régions.

Le volet financier est resté en rade !

On le voit et on le vit au quotidien sur l’aire Métropolitaine Aix-Marseille : Ni les financements ni les critères sont au rendez-vous. Ils ont éloigné les citoyens des centres de décisions sans apporter les réponses et l’efficacité nécessaire aux services publics.

Prochain article : fiscalité « deux poids et deux mesures »