Browsing Category "Débat d’Idée"
13 Fév
2018

Rappel :  La démocratie représentative et le suffrage universel sont-ils solubles dans « le tirage au sort des candidats ou des élus » ?

Rencontre débat à l’Atelier des ARTS

Le jeudi 15 février à 18h30

85, rue d’Aubagne, 13001 Marseille

 La démocratie représentative et le suffrage universel sont-ils solubles dans « le tirage au sort des candidats ou des élus » ?

 Pour débattre nous vous invitons à entendre deux militants  acteurs du mouvement social et politique et deux élus qui au quotidien participent à la gestion de la Cité.

 Christian Nochumsonmilitant de FI, 

Benoit Payan, élu socialiste, 

Christian Pellicani, élu communiste, 

Henri Saint Jean, militant d’Ensemble. 

Chaque intervenant a 10 minutes pour exprimer son point de vue qui sera suivi d’un débat  animé par une journaliste. 

Après l’apéritif pour celles et ceux qui le souhaitent il sera possible de poursuivre l’échange autour d’une collation(PAF 12€)

12 Fév
2018

A vos agendas : (1) Pour la défense du service public postal

Rendez vous le 22 février 2018 à 18h00 à l’AGORA Guy HERMIER

32,  rue Chateaubriand, 13007 Marseille

 

Conseil d’Arrondissement : Un pas de plus vers la création de la Place Louise Michel

J’ai mis en débat l’inauguration de la Place Louise Michel : La Mairie de secteur  me donne satisfaction ! Il en est pas de même sur le projet d’Hôtel 5 étoiles sur la Villa Valmer : Je suis seul  contre tous et le projet ! Enfin j’ai émis de grandes réserves sur l’extension du périmètre  de la Zone Touristique qui va aggraver la situation du commerce en centre ville.

Corderie : Cri du Cœur de Jacques Peronne

Bonjour Christian,

J’ai apprécié ton intervention lors du débat à l’Ordre des Architectes (franchement décevant) d’hier soir, en dépit du numéro habituel de Rudy Ricciotti.  La réunion ayant tourné court, je n’ai pas eu le temps de m’exprimer :

– Quelle responsabilite? (concernant les vestiges de la Corderie et globalement l’état de la ville) Elle est celle des Marseillais eux-même qui persistent à élire aux commandes des incompétents quand ils ne sont pas des affairistes! On tourne autour du pot (de chambre). Archéologie, Patrimoine, Architecture, experts, voire Ministre, sans compter les organes des pouvoirs nationaux, territoriaux, personne n’a répondu au devoir de désobéir aux instances locales en les contrant frontalement. Pour les vestiges, la mobilisation serait devenue nationale et le quartier aurait été sauvé, car le recul s’amorce quand les enjeux politiques grossissent. Seul digne,  le milieu associatif s’est battu. Vainement. L’état a reculé devant un projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et on s’est couché devant celui d’un simple immeuble d’habitation sur un lieu reconnu d’une richesse exceptionnelle, à Marseille-Massilia. Read more >>

La CORDERIE refait surface à la Maison de l’ARCHITECTE à Marseille

Surprise !

L’ordre des Architectes a organisé une rencontre débat sur le dossier de La CORDERIE et la destruction d’une partie du Site Archéologique.

Le représentant de l’INRAP (Archéologie) est resté droit dans ses bottes et a défendu la position de la ministre qui a fait le choix d’un classement partiel du site archéologique pour permettre au Promoteur de réaliser son projet.

Les envolés de Rudy Ricciotti, architecte, intéressantes pour une large, ont en partie dédouané le principale coupable de ce gâchis en la personne du Maire de Marseille et des élus de sa majorité.

Trouble-fête, en tant qu’élu du secteur municipal concerné par ce dossier et plus largement en tant que membre de la commission urbanisme de la Métropole Aix-Marseille, j’ai rendu à César, Jean Claude Gaudin,  ce qui lui revient : le choix de vendre coût que cour l’espace Corderie à un promoteur pour poursuivre la gentrification de la Ville sans émotion devant le sacrifice des fouilles archéologiques.