Browsing Category "Débat d’Idée"
15 Avr
2014

Smic : Parisot dénonce la « logique esclavagiste » de Gattaz !

Parisot se gauchi pour reconquérir le Medef ou un poste au Gouvernement  ! « « Proposer un salaire en dessous du smic s’apparente à une logique esclavagiste. » » pour une fois je suis d’accord avec elle !

« Le Monde.fr | 15.04.2014 à 18h16 • Mis à jour le 15.04.2014 à 18h18 | Par Jean-Baptiste Chastand

Encore présidente du Medef jusqu'au mercredi 3 juillet, Laurence Parisot prépare déjà sa prochaine reconversion à la frontière du politique et de l'économique.

On savait que Laurence Parisot n’appréciait pas franchement Pierre Gattaz, son successeur à la tête du Medef. Mais la guerre larvée vire décidément de plus en plus au conflit ouvert. Alors que le président du Medef a officiellement proposé mardi 15 avril au matin, la création d’un « smic intermédiaire »  inférieur au niveau du smic « pour un jeune ou quelqu’un qui ne trouve pas de travail », l’ancienne patronne des patrons a posté un tweet, l’après-midi même, pour dire tout le mal qu’elle pensait de cette idée : « Proposer un salaire en dessous du smic s’apparente à une logique esclavagiste. » »

1 Avr
2014

Par Christophe Deroubaix : « Réflexions sur une défaite historique du PS marseillais »

Publié le par C.Deroubaix sur : http://marseillemunicipales.com/

Du Capitole (de sa promesse, au moins) à la roche tarpéienne. Du 20 octobre 2013 au 30 mars 2014. D’une participation citoyenne insoupçonnée aux primaires à la pire défaite du PS à Marseille (un seul secteur sauvegardé, moins de conseillers municipaux que le FN), si l’on excepte 1989 et le grand chelem de Vigouroux (et encore !).

Une raclée d’une telle intensité ne peut être que le produit d’une accumulation de facteurs. En l’occurrence, il semble même que tous les facteurs potentiels aient convergé pour déclencher la foudre sur le parti du « maire illustre » (comme l’appelle Gaudin), Gaston Defferre, qui régna sur la ville de 1953 à sa mort en 1986.

L’ « effet Hollande » Read more >>

(36) Carnet de Campagne : Déclaration d’Alain Hayot sur le FN.

Les résultats du 1er tour des élections municipales confirment s’il en était besoin que le temps est vraiment venu d’une contre-offensive pour reprendre la main politique et idéologique face au FN et à toutes les forces conservatrices et populistes de droite qui n’hésitent plus sous des formes diverses à s’allier à lui.

Le FN, scandaleusement médiatisé, n’est ni le parti du peuple, ni une force anti capitaliste. C’est le parti de la haine et du rejet de l’autre qu’il soit étranger ou pauvre.

Il est prêt à défendre l’ordre établi, au prix d’un autoritarisme répressif ; il veut détruire nos services publics et vendre les logements sociaux ; sa préférence nationale n’a pour objectif que de diviser les pauvres, les salariés et les chômeurs. Read more >>