Browsing Category "Débat d’Idée"

Du barouf dans le 7ème ! Projection à l’Agora Guy Hermier* : La méthode Ken Loach Web-documentaire interactif Suivi d’un échange avec son auteur, Emmanuel Roy

Du barouf dans le 7ème ! : La méthode Ken Loach ce vendredi 09 décembre
Projection à l’Agora Guy Hermier*

La méthode Ken Loach
Web-documentaire interactif
Suivi d’un échange avec son auteur, Emmanuel Roy
Tout public – 1h30 env.

 V E N D R E D I   0 9   D E C E M B R E   2 0 1 6  20 H

Si vous avez manqué son passage sur Arte, l’asso Mocco est vraiment heureuse de vous permettre de voir ou revoir ce documentaire, et d’échanger avec Emmanuel Roy. Nous n’en sortirons pas indemnes !

Ken Loach a reçu la palme d’Or cette année à Cannes pour Moi, Daniel Blake
Bien plus qu’un making-of de ce film, La méthode Ken Loach est une véritable plongée dans le processus créatif du réalisateur.
L’entretien avec lui et les nombreux témoignages de sa fidèle équipe, scénariste, monteur, productrice, comédiens témoignent de son investissement total.
Les divers allers retours entre moments de tournage sur Moi, Daniel Blake et extraits de sa filmographie (50 ans de carrière, plus de 30 films au cinéma, autant pour la télévision) confirment un engagement social et politique ainsi qu’une cohésion de son propos indéfectibles.

Une méthode, oui. Un modèle en tout cas.

Une coproduction Sixteen Films, Upian, Arte, avec le soutien du CNC.
Mocco prend ses quartiers d’hiver à l’Agora Guy Hermier dans le quartier d’Endoume et remercie d’avance de l’accueil qui lui a été réservé !
*Angle rue Sauveur Tobelem et rue Chateaubriand – Marseille 7e
**Pour les membres de l’association MOCCO (loi 1901). Adhésion possible sur place : 3€ (annuelle).
En participant à la buvette, vous soutenez les actions de l’association et nous vous en remercions.
Siège  de l’association : LA TENTE À MOCCO 18 rue de l’école 13007 Marseille.

Ouverture de la buvette à 19H30
Tapas, tartes et quiches maison, bières et vin rouge,
makroud, thé à la menthe et café.

PAF 2€**

La ville poursuit sa politique de gentrification et de vente du patrimoine municipal. Un nouvel exemple : La Villa Valmer et son Parc  au cœur d’une nouvelle affaire.

CHRISTIAN PELLICANI

Conseiller du premier secteur

AUDREY GARINO, animatrice du collectif « Marseille n’est pas à vendre »

 

La transformation du site, en un nouvel hôtel de luxe avec la privatisation du jardin public attenant au parc, mobilise de nombreux  Marseillais contre cette nouvelle opération spéculative.

Rien n’est encore arrêté, mais Jean Claude Gaudin et sa majorité ont montré à plusieurs reprises leur détermination à gaspiller l’argent public sans compter.

La villa Valmer a déjà été semi-privatisé à coup de subventions publiques :

 L’installation de la banque mondiale dans les bureaux de Valmer a  coûté près de 1 300 000. 00 € :

  160 000.00 €, le 24 juin 2002 pour étudier l’opportunité de l’implantation de la banque Mondiale à Valmer, rapport 97 ;

 300 000 .00 € pour les études d’aménagements et la transformation des bureaux,   le 6 décembre 2010  Rapport N° 184 ;

 785 000.00 € en janvier 2007 toujours pour l’implantation de la banque mondiale, rapport 164 du 1er octobre 2007 ;

 et bien sûr, cerise sur le gâteau de la banque mondiale le 25 juin 2007 la ville finance encore de l’équipement pour cette organisme international pour 23 104.39 € rapport N° 18.

 Soit précisément : 1 268 104.30 €

Comme de nombreux Marseillais, je m’oppose à cette nouvelle tentative de privatisation d’un équipent public avec ma camarade, Audrey GARINO, animatrice du collectif : « Marseille n’est pas à Vendre !».

En tant que Conseiller des 1e et 7em arrondissement, je demanderai des comptes sur l’utilisation de nos impôts sur le site de la villa valmer.

  Read more >>

LES RAISONS DE L’ÉLECTION DE DONALD TRUMP

 par Christophe Deroubaix, grand reporter à l’Humanité, auteur de « L’Amérique qui vient » (éditions de l’Atelier).

Novembre 2016

L’Amérique s’est réveillée au petit matin du 9 novembre dans le même état de conscience politique que la veille. Une Amérique ainsi décrite par le réalisateur Michael Moore : « Un pays où la majorité des électeurs pensent que nous commençons à subir les effets du changement climatique, qu’à travail égal les femmes doivent être payées autant que les hommes, que les études universitaires ne devraient plus être synonyme d’endettement, qu’ils ne veulent plus que nous envahissions d’autres pays, qu’il faut augmenter le salaire minimum et que chacun devrait pouvoir bénéficier d’une couverture sociale digne de ce nom. Nous vivons dans un pays où la majorité des gens partagent une vision “progressiste” de la société. » Grâce à des référendums locaux, quelques-unes de ses idées (augmentation substantielle du SMIC, légalisation de la marijuana, contrôle des armes à feu) étaient même devenues, au cours de la nuit, des réalités dans des bouts plus ou moins importants d’Amérique. « Tout cela n’a pas changé », insistait-il.

Deux Amériques face à face

Non, mais quelque chose avait changé : dans l’un des paradoxes les plus saisissants de l’époque, cette Amérique-là avait désormais à sa tête le président le plus à droite depuis le début du New Deal (les réformes de Roosevelt changent les paradigmes politiques et ouvrent un nouveau cycle long dans lequel nous nous trouvons toujours). L’incarnation presque parfaite de ces « deux Amériques » aux trajectoires divergentes.

Trump président… Et comme si cela ne suffisait pas à la peine de cette Amérique progressiste: un président minoritaire, très mal élu mais élu tout de même.

Il faut commencer toutes les analyses par leur commencement. Donc, dans ce cas, par la réalité concrète des résultats.

Le décompte des voix n’est pas encore tout à fait terminé mais le reste des bulletins à comptabiliser ne viendra pas infirmer les grandes tendances suivantes.

Hillary Clinton est majoritaire en voix : 61,9 millions de voix contre 60,9 pour Donald Trump. Lors du précédent cas d’un candidat majoritaire en voix mais minoritaire en nombre de grands électeurs, soit en 2000, Al Gore disposait de 600.000 voix de plus que Georges W. Bush. Le hiatus en 2016 est encore plus prononcé qu’en 2000 puisque Trump distance largement sa concurrente en nombre de grands électeurs (306-232) que Bush (271-266).

Il faut s’arrêter sur ce système du « collège électoral » institué afin de pondérer (censurer ?) le suffrage universel. Il est coutumier de souligner que les « Etats-Unis sont une république pas une démocratie. » C’est exact dans un sens : aux Etats-Unis, le principe « Un homme=une voix » n’est pas respecté. Chaque Etat dispose d’un certain nombre de grands électeurs égal au total des représentants et des sénateurs. Or, le nombre des premiers est déterminé au regard du poids démographique de l’Etat mais le nombre des seconds est identique pour tous les Etats, soit deux. Le poids des petits Etats est donc surdimensionné.

Revenons au « vote populaire ». Avec 47,2% des suffrages exprimés, Donald Trump est le président le plus mal élu depuis Bill Clinton en 1992. Cette élection était atypique puisqu’il s’agissait d’une véritable triangulaire au cours de laquelle le gouverneur de l’Arkansas devançait le président sortant Georges Bush (43% contre 37,45%) et le milliardaire texan Ross Perot (19%). Read more >>

FEMMES SOLIDAIRES vous invite le 25 novembre à 18h00 au 29, bd Longchamp 13001 Marseille

Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique

La violence domestique Mise en page 1à l’égard des femmes est un phénomène en recrudescence et qui ne connaît ni frontière géographique, ni limite d’âge, ni race, et concerne tout type de relations familiales et tout type de milieu social. En Europe, 12% à 15% des femmes sont quotidiennement victimes de violences domestiques. Elle est l’une des violations les plus répandues des droits de la personne à travers le monde et doit être combattue.Mise en page 1

Depuis les années 1990, le Conseil de l’Europe s’emploie à promouvoir activement la protection des femmes contre la violence fondée sur le genre. Pour ce faire, il a notamment adopté la Recommandation Rec (2002) 5 sur la protection des femmes contre la violence et mené une campagne sur la violence à l’égard des femmes y compris la violence domestique, à l’échelon européen, de 2006 à 2008.

La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique est le traité international le plus avancé pour combattre ces graves violations des droits de l’être humain. Elle vise la tolérance zéro pour ces violences et représente une avancée majeure pour garantir davantage de sécurité aux femmes en Europe et ailleurs.

La prévention de la violence, la protection des victimes et la poursuite des auteurs sont les principes fondamentaux de la Convention. L’objectif est également de faire évoluer les mentalités en incitant tous les membres de la société, en particulier les hommes de tous âges, à changer leur comportement. En substance, la Convention lance un nouvel appel à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, car la violence à l’égard des femmes, perpétuée par une culture de tolérance et de déni, est profondément enracinée dans les inégalités entre les femmes et les hommes au sein de la société.

 

(3) Un nouveau visage pour la direction de l’ANECR : Patrice Bessac, élu président

img_4920Les délégués du 18e congrès de l’Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) ont élu Patrice BESSAC au poste de img_4918président de l’association ce dimanche matin.

Biographie : Patrice Bessac, né le 17 juin 1978 à Agen, est un homme politique français. Maire de Montreuil depuis 2014, il est également membre
de la coordination nationale du Parti Communiste Français. Blog de Patrice BESSAC : blog-de-patrice-bessac

Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, à saluer les congressistes et rappelé le rôle que chacun d’entre eux joue au quotidien pour répondre aux attentes de leurs administrés tout en s’opposant aux politiques d’austérités. Il a également confirmé sa position et ses choix dans le débat sur la présidentielle  qui se conclura par un vote des adhérents du PCF les 25 et 26 novembre 2016. (blog-pierre-laurent) Le texte : pierre-laurent-construire-un-vote-utile-a-notre-peuple

 

19 Nov
2016

(1) XVIII Congrès de l’association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) à St Etienne

18congresanecr1150La ville de St Etienne accueille les 350 délégués de l’ANECR les 19 et 20 novembre 2016.

On retrouve des parlementaires : députés, Sénateurs, mais aussi des conseillers régionaux, départementaux et municipaux. Les élus métropolitains occupent également une place importante.

img_4896-2Au menu : bilan de la réforme territoriale, Budget 2017 des collectivités locales et de l’Etat.

Mais aussi les questions du vivre ensemble.

« Des centaines d’élu-e-s se sont réunis en assemblées générales, plus de 320 ont d’ores et déjà annoncé leur participation et ensemble, nous allons faire de ce rendez-vous un grand moment d’échanges collectifs, de construction, riche de nos diversités, de nos territoires et de nos mandats. Nous portons une grande ambition pour nos actions et pour notre association d’élu-e-s.
Face à la situation politique et institutionnelle en France, nous portons également une grande responsabilité, celle qui impose d’élever le niveau de nos interventions et des combats à mener au service de nos concitoyen-ne-s.

Dans un contexte d’isolement des élu-e-s de plus en plus fréquent, de repli sur les territoires et d’exercice toujours plus difficile de nos mandats, nous allons aussi faire de « Saint-Etienne » un moment de retrouvailles, de partage et de convivialité »

 

 

Présidentielle 2017 : Une élection à deux tours qui déterminera l’avenir de notre pays pour les cinq prochaines années.

 

On ne peut pas rester indifférent au regard des risques de voir se prolonger les politiques d’austérité portées par le gouvernement actuel, plébiscitées par le patronat et ses représentations politiques de la droite au FN.

Des Alternatives à l’austérité existent !

Dans les débats préparatoires à la conférence nationale du PCF trois options étaient en débat mais les conférenciers ont resserré autour de deux  propositions le choix pour les militants. (Le texte de la résolution adoptée est joint) : resolution_1-conference-nationale-5-novembre-2016

Je le regrette ! Mais je constate que le nous sommes la seule formation politique à gauche, qui mobilise depuis plusieurs mois ses adhérents pour débattre et choisir au travers d’un vote sur la stratégie et la candidature à l’élection présidentielle.

Le temps de la décision arrive après la belle campagne que nous avons engagée avec la «Grande Consultation  Nationale» qui nous a fait rencontrer plus de 400 000  personnes et recueillir l’avis de 65 000 d’entre elles.

La restitution des questionnaires sur « Ce que demande le peuple » nous a permis de prendre la mesure des exigences de la population qui recoupent dans de nombreux cas nos propositions.

 Concernant le choix du candidat pour la présidentielle je suis convaincu maintenant que nous devons UTILISER le BULLETIN de VOTE  « MELENCHON» pour poursuivre avec nos concitoyens l’appropriation d’alternatives qui s’appuient sur le socle de nos propositions  et celles contenues dans « l’humain d’abord ».

C’est cette option N°1 du bulletin de vote qui sera soumis à l’approbation des militants communistes les 25 et 26 novembre 2016 que je défends. Read more >>

Disparition de Pascal Posado: Hommage à un grand militant communiste, élu d’exception à Marseille

pascalposado2Pascal restera un élu qui a donné  du sens à l’engagement politique. Il incarne pour moi un modèle dans l’exercice d’un mandat électif en étant et restant  au  service de la  population sans renoncer à son engagement et ses valeurs. Il fait partie de ces militants qui redonnent par leurs pratiques du sens au mot politique.

Pascal Posado, en m’ouvrant, en  1982 les portes de la région,  a transformé ma vie militante et ouvert d’autres horizons. J’espère poursuivre son travail en tant qu’élu, à la place qui est la mienne, à Marseille et sur l’aire Métropolitaine.

Christian Pellicani

Conseiller du premier secteur,

Conseiller métropolitain

Hommage de Pierre Dharréville, secrétaire départemental du PCF, membre du comité exécutif national du PCF Read more >>