Browsing Category "Débat d’Idée"

Débat le 21 avril à la Madrague de Montredon à Marseille : inscrivez-vous sur c.pellicani2014@gmail.com

 Réduisons l’espace politique  de ce parti d’extrême droite !
Front national l’imposture, Droite le danger

20 répliques à leurs programmes
Marc BRYNHOLE, Alain HAYOT, Pierre  LAURENT


L’extrême droite affirme être « la voix du peuple », proclame son attachement à la République et à la laïcité, prétend qu’elle a un programme social, fustige l’Europe en vantant les mérites d’un Frexit… et fait de Donald Trump son modèle. Cette propagande tapageuse a besoin d’être combattue en révélant point par point ses mensonges, son discours xénophobe de division et l’impasse de son nationalisme.
La droite se fait une fierté de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, de réduire drastiquement les remboursements des soins par la Sécurité sociale, promet de gouverner par décrets et ordonnances en laissant croire que l’élection supprime la discussion. Elle veut en finir avec le logement social, présente l’immigration et l’islam comme des menaces pour la France… Ces intentions ultralibérales et conservatrices doivent être dévoilées et contrecarrées.
En répliquant à dix points essentiels des projets respectifs de l’extrême droite et de la droite pour les élections présidentielle et législatives, ce livre propose à tous de prendre une part active à un débat politique décisif qui ne peut se passer de l’implication de chacun.

Climat : Pour que les chefs d’États respectent leurs engagements

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé fin mars une nouvelle augmentation record de la température terrestre pour l’année 2016. Plus 1,1°C par rapport à l’époque industrielle, battant le record de 2015.

On a constaté des sécheresses persistantes en Afrique australe (18 millions de personnes en état d’urgence alimentaire). A l’opposé, la Chine a connu de très nombreuses précipitations et des crues d’ampleur exceptionnelle. La banquise de l’Arctique est une fois de plus atteinte et le niveau des mers en hausse.

 C’est dans ce moment planétaire préoccupant que le président Trump a décidé, à l’appui des délires du climato-sceptique Scott Pruitt, nouvellement nommé directeur de l’Agence de protection de l’environnement américaine, de réhabiliter toutes les énergies fossiles. Il s’agit d’un véritable camouflet de la première puissance économique à l’Accord de Paris. Vladimir Poutine, lui, se place sur un terrain de concurrence déclarant qu’il est impossible d’empêcher le phénomène et qu’il faut s’y adapter. Des déclarations en contradiction totale avec ses propos lors de la COP 21.

 En France, la stratégie nationale bas carbone tourne au ralenti et nous accumulons du retard sur l’objectif de réduction par quatre, d’ici 2050, des émissions de gaz à effet de serre.

 L’ambiance climatique mondiale est donc très inquiétante. Le caractère non contraignant de l’Accord de Paris – que nous avons dénoncé – prend ici tout sa signification. Le PCF appelle les citoyennes et les citoyens à se mobiliser pour rappeler les chefs d’État à la raison et à leurs engagements. C’est une des priorités de l’engagement des communistes pour une nouvelle majorité de gauche sociale, démocratique et écologique.

Conférence de presse d’élus des Alpes-Maritimes : Pourquoi nous avons parrainé et appelons à voter Jean-Luc Mélenchon

 

Deux conseillers départementaux et six maires des Alpes-Maritimes ont parrainé Jean-Luc Mélenchon pour l’élection présidentielle de 2017*. Pourquoi ont-ils fait ce choix ? Pourquoi appellent-ils à voter pour Jean-Luc Mélenchon ? C’est ce qu’ils ont expliqué lors d’une conférence de presse, tenue à l’ombre de la statue de Garibaldi à Nice.

Il défend les services publics

Pour Valérie Tomasini (conseillère départementale), c’est l’engagement de « défense des services publics » exprimé par le candidat de la France Insoumise soutenu par le PCF, qui l’a décidée. « Dans nos vallées de la Roya-Bevera, le train est indispensable pour vivre au pays. De même pour la santé, nos zones rurales ne doivent pas devenir des déserts médicaux. Dans son programme figure la création de Maisons de santé. C’est ce que nous venons de créer à Breil et à Sospel. On n’avait plus de médecin, aujourd’hui on a des permanences médicales et chaque jour un médecin disponible à Tende et à La Brigue, c’est une sécurité en milieu rural ».

Il préserve l’environnement

Edgar Mallaussena (Maire de Villars sur Var) a été séduit par la prise en compte des questions de l’environnement, et pour cause, il fut en responsabilité de ces questions lorsqu’il était secrétaire des Verts dans les Alpes-maritimes. « Il y a a dans son programme une jonction entre ce qui se décidera sur ces questions au Gouvernement et au Parlement et les actions menées au plan local ». De plus « il est pour l’autonomie des communes et veut pérenniser leur capacité à décider de leur avenir ».

Il est pour la pérennité des communes

Le Maire de Contes, et Conseiller Départemental, Francis Tujague accuse : « tous les autres candidats prévoient de faire disparaître les communes en diminuant leurs moyens. Or ce sont-elles qui par leur proximité avec les gens, leur taille humaine, réalisent les équipements nécessaires. Mélenchon est net et précis, il affirme que les communes doivent pouvoir maîtriser leurs moyens. C’est le fondement de la République. Il réaffirme aussi la nécessité des départements. Sur l’agriculture il fait le choix de combattre le productivisme au bénéfice de l’agriculture paysanne de qualité tournée vers le bio ; c’est l’avenir non seulement pour des raisons alimentaires, mais aussi pour la préservation et l’entretien des espaces agricoles ».

Il veut renégocier les traités européens

Pierre-Paul Danna, maire de La Tour sur Tinée estime que « les politiques d’austérité européennes impactent nos territoires, les traités sont des cancers, il est temps d’en sortir. L’exemple de la Grèce démontre la nécessité de créer des rapports de force à l’échelle du continent. Mélenchon veut renégocier les traités et si ça ne marche pas il a un plan B en lien avec les mouvements qui se développent un peu partout ».    

Il resocialise l’énergie hydroélectrique

Ancien d’EDF, Joël Gosse Maire de Bendejun est comme Mélenchon attaché aux service publics, notamment à celui de l’énergie. « Il est pour l’aménagement des territoires et donc pour la pérennité des communes. Il est pour resocialiser tous les barrages hydroélectriques qui assurent 20% de notre alimentation énergétique ».

 Avec lui en 2012, avec lui en 2017

Sa signature, Claude Guigo, Maire de Venanson, en a fait un acte politique. « Nous avons voulu montrer qu’ici, au bout de la France, des élus apportent leur soutien à Mélenchon pour changer vraiment les choses. On était avec lui en 2012, on est avec lui en 2017. On n’est pas des girouettes… Il fallait aussi effacer le mandat de Hollande qui aboutit à l’étranglement des communes. C’est la première fois qu’elles connaissent des baisses de dotation, alors qu’elles réalisent 70% des investissements publics, qu’elles assurent les services et l’emploi dans nos vallées.

 

*Valérie Tomaison et Francis Tujague (Conseillers départementaux PCF/FG canton Roya-Bevera-Paillons, ce dernier Maire de Contes) ; Pierre-Paul Danna (Maire de La Tour sur Tinée – Ensemble) – Joël Gosse (Maire PCF/FG de Bendejun) – Claude Guigo (Maire PCF/FG de Venanson) – Edgar Malausséna (Maire de Villars sur Var) – Noël Albin (Maire PCF/FG de Touët de l’Escarène), en présence de Jean-François Téaldi Président de l’Association Départementale des Elus Communistes et Républicains 06.

Etat du Mal-Logement en France 2017

Le Rapport a été présenté à la Villa Méditerranée le 31 mars. Il est disponible pour les visiteurs de l’exposition de Photos sur l’Abbé Pierre qui vous attend jusqu’au 16 avril 2017.

Hamon : l’inutilité d’un vote à la présidentielle 2017

Autour de 10% dans les sondages il prend une lourde responsabilité en maintenant sa candidature.

Hamon doit se retirer  avant que les électeurs effacent par le suffrage le PS au premier tour de la présidentielle !

Le débat se poursuit sur la question du rassemblement dès le premier tour de la présidentielle.

La cause : le danger FN.

Plusieurs questions se posent :

  • Doit-on voter par défaut pour  barrer la route au  FN en choisissant le mieux placé dans les sondages sans analyse du contenu de son programme ?
  • Sur quels critères et méthodes doit-on désigner le champion et les candidats au retrait ?
  •  Est-on sûr du résultat ?

Sur la base des sondages qui rythment la campagne  le candidat libéral Macron apparait comme le meilleur rempart alors que son programme tourne le dos aux valeurs  de la Gauche.

On voterait, une fois de plus,  par défaut ?

Ce scénario nous a fait reculer socialement depuis plus de 15ans !

Revenons sur nos valeurs : que reste-t-il comme choix à un électorat de Gauche ?

Benoit Hamon, Jean luc Mélenchon, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud ?

Que faire ?

D’abord, rendons grâce au Parti Communiste Français qui a  fait le choix du rassemblement sur le candidat le plus proche de ses convictions, pour éviter un éparpillement supplémentaire, en choisissant  la candidature de Jean Luc Mélenchon.

EELV, après une primaire pathétique, a choisi un candidat afin de négocier immédiatement son retrait moyennant quelques circonscriptions. Rodé, cette technique de marchand de tapis fini de dissoudre le vote écologique.

Le NPA et LO ne sont pas dans une stratégie de rassemblement pour gagner à Gauche. Ils portent dans le débat des présidentielles des propositions  pour durer et se compter. Pourquoi pas,  mais je ne pense pas que les travailleurs et  la population ont  les moyens d’attendre le changement !

Crédité de 0.5%  leurs démarches solitaires n’offrent aucune perspective.

Le candidat socialiste, Benoit Hamon, ne rompt pas franchement avec les politiques d’austérités du gouvernement Valls et Hollande.  Il met en débat, pour séduire les classes moyennes et gagner  les plus fragiles, l’idée d’un revenu universel sans remettre en cause les dogmes libéraux et la propriété du capital. Autour de 10% dans les sondages il prend une lourde responsabilité en maintenant sa candidature. Son entêtement met en danger la présence d’un candidat de gauche qui porte des propositions alternatives au système pour le deuxième tour de la présidentielle.

Mélenchon incarne cette option politique à gauche !

N’idéalisons rien, il n’y a pas d’homme, ou de femme providentiel, lui-même n’est pas sans défaut et son égo nécessitera une présence politique et citoyenne forte pour le protéger de lui-même afin de garder le cap.

Son programme, sa démarche offre aux hommes et femmes de gauches de notre pays l’opportunité de tourner la page libérale de ces dernières années et d’ouvrir de nouveaux chapitres progressistes.

Si Hamon pense que le parti socialiste peut encore jouer un rôle politique en France, il doit le protéger en se mettant au service de l’alternative à gauche en se retirant dès maintenant avant que les électeurs ne tranchent la question au moment du vote le 23 avril 2017.

1 Avr
2017

LA FOLLE HISTOIRE DE FOUS, 3E ÉDITION : débats et spectacles

Comment penser les liens entre le travail et la santé mentale ?

3 jours de rencontres* à Marseille, dans les quartiers nord, à la Cité des Arts de la Rue pour échanger, le 30, 31 mars et 1er Avril 2017.

journée 1, le jeudi 30 mars : Vivre sans salaire.
journée 2, le vendredi 31 mars : Travail précaire et sans qualité, travail borderline.
journée 3, le samedi 1 avril : Le graal : l’emploi qui fait sens.

Dans ce cadre on a vu un spectacle exraordinaire : 17H-18H : Spectacle « Le vivant au prix du mort » – Bernard Llopis

  • : La Folle Histoire de Fous Chapitre 3 Aux cœurs de la cité et les semaines d’information sur la santé mentale Cité des Arts de la Rue 225 Avenue des Aygalades – 13015 Marseille Qui sommes-nous ? Un collectif citoyen qui travaille ensemble depuis plus de 3 ans et demi et où se mélangent, des habitants, des personnes ayant expérimentées le système de soins, des chercheurs, des soignants, des acteurs sociaux, des artistes. Comment travaillons-nous ? Nous développons une méthode de recherche-action participative. Cette méthode de recherche a été choisie, car, si elle n’a pas des objectifs scientifiques de haut niveau de preuve, elle est reconnue pour être celle qui a le plus d’impact sur les changements sociaux. Nos objectifs Il s’agit de documenter le fait que la majorité des personnes, malades ou pas, n’arrivent pas à accéder à un travail qui fait sens. In fine, il s’agit de chercher des pistes et de trouver des solutions pour qu’elles puissent y accéder et être en meilleure santé. Nous souhaitons renforcer et enrichir les liens entre les habitants du 15/16 et les acteurs sociaux, sanitaires, culturelles mais aussi du monde professionnel via des moments de rencontres formelles et informelles, afin que collectivement, de nouvelles idées émergent et des solutions se dessinent. Cette année Dans le 15e et 16e arrondissement de Marseille comme ailleurs, depuis 40 ans, le travail se fait rare, il est précieux, convoité jusqu’à l’obsession. Le licenciement est un deuil qui peut pousser au suicide ou pousser à des logiques de survie, vers une économie souterraine invisible. Le travail est aussi source de bonheur. Il affranchit, élève, change les conditions de vie, soigne, bâtit, éduque. Une vie pour travailler, un travail pour vivre. Manifestation permanente sur les 3 jours : Expos, films, ateliers Expo : retraçant l‘histoire de la folle histoire de fous, des cascadeurs, du lycée Saint-Henri, Expo sculpture sur bois « Mutation » Lieu de répit Accueil toute la journée par l’équipe du lieu de répit, expérimentation d’une alternative à la contrainte psychiatrique débuté il y a 4 mois. Espace de rencontre, de repos et bien sûr de répit autour de boissons et autres surprises, dans un cadre apaisant. Lieu de bien-être : Travail sur soi, travail pour soi Un espace sera réservé pour ceux qui veulent s’exprimer via leur corps. Exercice de la pleine conscience, Kundalini Yoga Jujitsu, Atelier sur la respiration, réflexologie plantaire, massage, Jujistsu, Zumba. Ce groupe d’acteurs vous propose un travail sur soi et un travail pour soi, en passant par le mouvement du/des corps et des esprits. (Emma Saint-Denis, Karine Belkacem Benouameur, Dirk Putzschel, Nelly Luxereau et d’autres) Film : « Le bonheur au travail ». Film documentaire de Martin Meissonnier (2015) Film et interview durant les trois jours la folle histoire de fous 3 par Ben Bollon

Read more >>