Browsing Category "Débat d’Idée"
5 Déc
2017

Salaire, coût du travail : Smic : un rapport préconise la fin de la revalorisation automatique

L’économiste Gilbert Cette, relance ainsi un débat récurrent depuis des années. (le monde )
La droite, le patronat et les sociaux libéraux  proposent, dès qu’ils ont un espace politique favorable, la baisse des salaires, des charges patronales et le gel du SMIC.

Ils ne proposent rien concernant une autre répartition des richesses créées par le travail de salariés sous payés.

Nous devons relancer le débat sur le coût du travail et des salaires.

3 Déc
2017

Hommage ce dimanche 3 décembre dans le Jardin du PHARO :Gaston Crémieux (1836-1871) Un révolutionnaire Marseillais

Né à Nîmes, Gaston Crémieux fut porté à la tête du mouvement insurrectionnel qui se déroula dans la cité phocéenne à partir du 23 mars, peu après le déclenchement de la Commune de Paris. Il a été fusillé à Marseille, à l’âge de 35 ans

 Quand Gaston Crémieux fut fusillé à Marseille, au Pharo, le 30 novembre 1871, il avait trente-cinq ans. Il était né le 22 juin 1836, à Nîmes, dans une famille israélite, très modeste, de marchands de tissu. Ses parents n’auraient pu lui faire poursuivre des études, mais un oncle plus fortuné lui permit d’aller jusqu’au baccalauréat en 1853, puis de faire des études de droit à Paris et Aix. Inscrit au barreau de Nîmes en 1857, Gaston Crémieux plaide peu, mais tente de s’affirmer dans la vie littéraire et fonde, la même année, avec quelques amis, un hebdomadaire discrètement frondeur, l’Avenir.

Le journal succombe dès 1858, quand le régime se durcit, après l’attentat d’Orsini contre l’empereur. Dans ses articles comme dans ses premières œuvres, le jeune homme révèle un goût classique, un ardent patriotisme, une sympathie pour les martyrs, les rebelles, les victimes de l’histoire. Nîmes ne lui semblait pas sans doute un champ à sa mesure. Il s’installe à Marseille en 1862 et se marie en 1864 à une très jeune fille, Noémi Molina, dont il aura trois enfants. À Marseille, grand port et ville bouleversée par les grands travaux du second Empire, la fermentation sociale et politique est grande dans les années 1860. La 1re Internationale s’y implantera. Les élections de 1869 qui voient la victoire de Gambetta sont un grand moment.

Gaston Crémieux s’insère avec ardeur dans le monde associatif local, la franc-maçonnerie (la loge la Réunion des amis choisis, puis la Réforme, plus radicale), la Ligue de l’enseignement nouvellement créée. Il enseigne la morale dans des cours du soir et commence à écrire un drame, le 9 Thermidor ou la mort de Robespierre. Avec deux militants républicains, Delpech et Rouvier, il fonde l’Égalité, le plus radical des journaux marseillais, qui paraît à partir de mai 1870. Mais sa première tentative électorale pour le conseil général, à La Ciotat, est un échec.

Read more >>

Bilan de la Gratuité des transports sur le Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile

Alors que certains réfléchissent à améliorer la fréquentation des transports en commun, alors que le concept de gratuité prend une ampleur nationale et internationale, le Pays d’Aubagne et de l’Etoile semble détenir une partie des solutions possibles pour cela. L’association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) nous propose son regard sur les chiffres des transports 2015 et 2016.

Rappel, cela concerne : 12 communes, 105 000 habitants sur un territoire de 244,7 km² soit 429 hab/km². Aujourd’hui absorbé par la métropole Aix Marseille Provence (AMP) dont le poids est phénoménal : 92 communes 1 876 000 hab., 3 173 km², issue du regroupement de 6 intercommunalités soit 591hab/km². Read more >>

Remaniement : Macron poursuit le travail de recomposition autour d’une politique libérale au service des riches !

Rien de neuf à l’horizon !

La déconstruction de la protection sociale et des acquis sociaux sont au cœur des réformes engagées par Emmanuel Macron et sa majorité Parlementaire.

Il faut se réveiller, on ne peut pas attendre encore quatre ans pour construire l’alternative Politique. 2018 est une année décisive pour la construction du rassemblement nécessaire à la conquête du pouvoir.

Etat des lieux  du remaniement ministériel :
Le nouveau patron de La République en marche, M. Castaner, conserve son poste de secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement à l’occasion de ce deuxième remaniement sous l’ère Macron. Read more >>

(3) Assises de l’économie de la Mer : Le Premier Ministre n’a pas convaincu les élus communistes

Conférence de presse des élus communistes sur les « Assises de l’économie de la Mer » au Havre :

(2) Assises de l’économie de la Mer : Annonces du Premier Ministre

« Le Premier ministre a ainsi annoncé avoir demandé deux missions. L’une, dont les conclusions devront être rendues en février prochain, portera sur les ports de l’Axe Seine, Le Havre, Rouen et Paris, aujourd’hui réunis au sein du GIE Haropa, pour « plus d’intégration et un pilotage unifié ».

L’autre, dont le travail sera remis à l’été prochain, portera sur l’axe Méditerranée Rhône Saône à partir du port de Marseille. Si on y ajoute le port de Dunkerque, « tête de pont sur l’axe Nord », Edouard Philippe veut « un seul port français avec trois portes d’entrée. » Pour se faire, le Premier ministre souhaite une unification des systèmes logistiques des ports français, quand il en coexiste deux actuellement, et la digitalisation des plates-formes portuaires, en prenant exemple sur ce qui se fait de mieux au monde, « en l’occurrence à Singapour ». Read more >>

PCF : FEUILLE DE ROUTE POUR UN CONGRES EXTRAORDINAIRE – les 24, 25 et 26 novembre 2018

Adoptée par l’Assemblée nationale des animatrices et animateurs de section
La Villette – Paris – 18 novembre 2017
Réuni·e·s le 18 novembre 2017 à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, nous sommes plus de 900 animatrices et animateurs de sections locales du PCF. Cette Assemblée nationale fait suite à une première et intense période de
consultation des communistes.

Au terme de ces travaux, l’Assemblée adopte les dispositions suivantes : 
A – Nous appelons l’ensemble des communistes à intensifier, dans tous les domaines, la contestation de
la politique du pouvoir Macron, et à construire dans les luttes les bases d’une politique alternative. Read more >>