Browsing Category "Débat d’Idée"

Caserne Masséna, 3e arrondissement : Les droits de l’Homme bafoués

Avec les camarades du 3e arrondissement

Avec les camarades du 3e arrondissement

Les migrants qui ont trouvé refuge dans cette caserne Masséna, (3e) à l’abandon depuis longtemps sont menacés comme tous ceux et celles qui se retrouvent sans dénuent dans la rue.

Positions du Parti communiste et de ses élus : 

Manifeste pour : manifeste-web

POUR UNE FRANCE
HOSPITALIÈRE ET
FRATERNELLE,
UNE EUROPE SOLIDAIRE
Un monde en paix, de progrès
social et de liberté de circulation
pour toutes et tous.

 

 

(2) Métropole : Prochain conseil le 18 octobre 2018

Christian Pellicani et Roger Mei le 20 septembre au moment du vote pour la présidence de la métropole.

Christian Pellicani et Roger Mei le 20 septembre au moment du vote pour la présidence de la métropole.

Le groupe  « Pour une Métropole à Gauche » a du pain sur la planche pour faire entendre la voix des habitants du territoire.

Le budget 2019 sera un des enjeux des deux prochaines séances.

 Gratuité des transports, logements, développement des infrastructures métropolitaines et des équipements seront au cœur du débat !

Pour avoir des infos et verser au débat des propositions écrire à : c.pellicani2014@gmail.com

  

27 Sep
2018

(1) Collectivités locales : La fronde pour quoi ? Pour qui ? Avec quels moyens ?

On assiste à une mascarade de libéraux débordés sur leur droite qui essaient de reconquérir un électorat pour les échéances électorales de 2019 et 2020.

 Pour autant les réformes en cours et celles misent œuvres sont inacceptables et dangereuses pour les populations et l’économie locale.

La participation des représentants des petites et moyennes entreprises au collectif contre le « PPP école »  à Marseille illustre bien la nocivité de ces choix et les convergences possibles.

Le point sur la situation :

Journée des Régions de France, au Pharo à Marseille, rencontres des élus et des maires pour réclamer plus de compétence et une nouvelle réforme touchant aux périmètres de compétences des collectivités locales.

Pourquoi pas mais alors posons tous les paramètres du problème : De quelles compétences doit–on doté chaque collectivité de la Commune à la région en passant par les intercommunalités ?

Il me semble que la précédente réforme avec les lois NOTRe et Maptam.   Ces questions devaient être régler une fois pour toute ?

Et bien non,

  Loi Maptam, premier volet de la réforme territoriale

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Il s’agit du troisième volet de la réforme des territoires, voulue par le président de la République, après la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles et la loi relative à la délimitation des régions.

Le volet financier est resté en rade !

On le voit et on le vit au quotidien sur l’aire Métropolitaine Aix-Marseille : Ni les financements ni les critères sont au rendez-vous. Ils ont éloigné les citoyens des centres de décisions sans apporter les réponses et l’efficacité nécessaire aux services publics.

Prochain article : fiscalité « deux poids et deux mesures »

Le PCF accueille l’Université permanente – Soirée de lancement vendredi 28 septembre

L’Université permanente, nouvelle structure d’éducation populaire, commence ses activités, 4 mardis par mois, à partir du 9 octobre, autour du matérialisme, de l’œuvre de Louis Aragon, de l’histoire de la Révolution française et de la notion de « crises » en économie.

Pour fêter son lancement, une soirée est organisée à l’espace Niemeyer (Place du Colonel-Fabien – Paris 19e) vendredi 28 septembre.

Florian Gulli et Lorraine Finkl présenteront le programme de l’année qui s’ouvre, avant une allocution des partenaires de l’Université permanente (la revue Cause commune et la Fondation Gabriel-Péri) ainsi que de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF.

Un débat sur la place des savoirs dans la société suivra avec la participation de Jean-Baptiste Para (revue Europe), Seloua Luste Boulbina (Collège international de philosophie) et Guillaume Roubaud-Quashie (revue Cause commune).

Enfin, le pianiste Michel Benhaïem et le danseur Dylan Genest offriront un spectacle autour de Debussy et Bartok.

Vendredi 28 septembre à partir de 19H

Espace Niemeyer – 2, place du Colonel Fabien – Paris 19

Entretien avec Florian Gulli qui dirige l’Université permanente.

Métropole : Seule véritable surprise l’existence d’un groupe opposé aux mesures libérales de l’assemblée et constructif pour une Métropole à Gauche.

Reportage de QcM : Conseil extraordinaire de la métropole

Privilège de l’âge le doyen de l’assemblée métropolitaine,  Georges ROSSO, maire du Rove a présidé la séance d’ouverture du conseil métropolitain.

Après avoir flagorner la mandature de Jean Claude Gaudin et le personnage il a enregistré les candidatures de Martine VASSAL et Marc POGGIALE pour le poste de président de la Métropole.

Les autres sensibilités ou formations politiques du FN en passant par le PS n’ont pas déposé de candidatures.

Le président du groupe « « Pour une Métropole à Gauche, Marc POGGIALE a fait 22 suffrages soit 7 de plus des 15 qui constituent son groupe, « pour une Métropole à Gauche ». (Voir tableau des résultats). 

Dès son élection Martine Vassal a déroulé sa stratégie qui visent à poursuivre les orientations de Jean Claude Gaudin en les emballant dans du sucre libéral moins coloré Pagnol mais plus sourire empreint d’autorité libérale (les entreprises seront choyées).

Seul deux accrocs au tableau de l’élection des vice-présidents :

L’éviction de l’ancien Vice-président aux transports, Monsieur Serrus, par Monsieur Burle. Il paie son arrogance libérale et la liquidation du dossier « Val TRAM) sur le territoire du pays d’Aubagne et de l’Etoile.

Et

Arlette Fructus sauve sa tête grâce à la reconnaissance de son travail par une large partie des élus de Gauche qui ont stoppé en vol madame BIAGGI qui voulait se payer la tête de madame Fructus.

Les différentes sensibilités socialistes ou ex PS sont dans une surenchère à la fusion Département/Métropole.

Marc POGGIALE à donner le « la » d’une autre orientation politique (voir son intervention) :  180920 Candidature (1)

(2) Bateaux Bus, gratuité des Transports : La mobilisation pour tendre vers la gratuité des transports publics prend forme !

Christian PELLICANI, Conseiller Métropolitain,  Jean Marc COPPOLA, conseiller Municipal,  et Marie Françoise PALLOIX, Conseillère des 6e et 8e arrondissements dans l'action sur le Vieux port !

Christian PELLICANI, Conseiller Métropolitain, Jean Marc COPPOLA, conseiller Municipal, et Marie Françoise PALLOIX, Conseillère des 6e et 8e arrondissements dans l’action sur le Vieux port !

La Campagne « deux poids et deux mesures » à partir de l’exemple du prix du ticket   des navettes maritimes de Toulon à 2€ alors qu’à Marseille le ticket est à 5€ met en évidence que les politiques publiques sont assises sur des choix et non sur des fatalités techniques.

L’idée d’un rassemblement fin novembre sous l' »Ombriere » prend forme!

Tous les mercredis un collectif va préparer l’événement. La date sera définitivement arrêtée et rendue publique le 26 septembre 2018.

Tendre vers la gratuité : Budget transport de la Métropole Aix

Inscription au collectif sur : citoyens13@gmail.com

L’objectif d’une rencontre avec la présidence de la Métropole avant le vote du prochain budget 2019 pour évoquer cette question est dans l’agenda du collectif ainsi que l’organisation d’un tour des communes.